22/10/2007

Vivement dimanche

Hier se jouaient les premières rondes des Nationales 3, 4 et 5 et le Canal a enregistré de très beaux résultats.

Canal 1 réussit l'exploit de sortir l'équipe de Meaux Beauval composée de professionnels aguerris (GMI et consorts) sur le score de 2 à 1. Un match qui compte double; car l'équipe de Meaux, qui vise la montée en N2, va redoubler d'efforts et essayer de scorer au maximum contre l'Echiquier Parisien, Issy-Les-Moulineaux et Tremblay pour rester dans la course.

Félicitations à toute l'équipe !

Michaël et Franck annulent les GMI Andreï Shchekachev (2522) et Mircea-Sergiu Lupu (2438).

Damien tombe sur un os contre l'espoir cadet Fabien Guilleux (2337).

Serge annule le professeur Sébastien Luce (2356).

Jean-Claude obtient une belle position contre le maître marocain Tarik Rrhioua (2290) mais finit par céder.

Mario, qui remplaçait Michel, crée la surprise après une nuit blanche au Bar Belge, en encaissant deux points d'un coup, contre Sylvain Royer (2250).

François, impérial et dans la préparation, et dans l'arbitrage et dans le jeu, enfonce le clou en battant R. Clodin (2059).

Valérie annule Iona Culcer qui a rejoint l'équipe de Meaux.


Canal 3 qui jouait également à domicile contre Sèvres Petit Roque copie la première équipe, et score à 2 contre 1.

Nulles des 3 premiers échiquiers (Karim, Eric, Jacques qui affrontait Pascal Champagne). Défaite de Jacky.

Philippe et Laurent qui faisaient là leurs premiers matches officiels sous les couleurs du Canal, apportent la victoire.


Canal 2 se déplaçait loin en ce jour de grève des transports, et même si on a évité la salle située dans les bois de Lésigny (difficilement trouvable sur un plan), on n'a pas voulu refuser d'être très bien accueilli dans la 2ème salle (très agréable) du club de La Brie à... Roissy en Brie. Score 3 à 3.

Victoires nettes de Vincent Ayral, Guillaume et Yvan. Défaites de Vincent Laporte, Henri et François Mano. Richard fait nulle, et il n'y a plus qu'un seul échiquier qui joue : le dernier, c'est le mien. Grosse pression. Mes camarades insistent pour que je gagne, je décline donc 4 propositions de nulle de mon adversaire Jean-Marie, pour arriver dans une belle position de finale de tour avec 2 pions de plus. Il est 20h30, et patatras il ne me reste qu'... 1 minute à la pendule contre 30 mn pour Jean-Marie. Répétition de coups, nulle. La triplette de Belleville sera pour une prochaine fois.


A tous, un grand merci.


Xavier


2 commentaires :

Karim a dit…

je n'ai qu'une chose à dire Bravo !!!

Serge a dit…

J'ai entendu dire qu'avant la rencontre, le site Betsson avait enregistré des paris inhabituels et de gros volume sur le Canal Saint-Martin, est-ce que c'est une nouvelle affaire Davydenko ?