17/09/2019

vendredi 20 septembre : 345e Rapide East Bunker homologué

vendredi 20 septembre 2019
à 20 h 30
345e Rapide homologué


5 rondes de 15 min + 3 s / coup
avec Bastien & Baptiste et le Maître du Temps

Café East Bunker
156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris
M° : Gare de l'Est
limité aux premiers inscrits
licence B ou A obligatoire (possibilité d'en prendre une sur place)


1er prix :  DVD "Invasion" de Kurosawa ou l'étoile 
+ des places à gagner pour le 10e festival de la Tour Blanche du samedi 5 octobre 2019

tarif :seniors : 6 €, jeunes : 4 €, shérifs étoilés : 3 €
pour vous inscrire, merci d'envoyer un mail à Xavier

14/09/2019

344e : Kevin : de St Antonin au trône !

 
Et oui, il fallait être à St Antonin (Salopedo y sera en 2020) !

C'est là-bas que Kevin a pris du bronzage, des vitamines et de l'énergie : du coup, à peine remonte-t-il à Paris qu'il remporte, pour la première fois de sa carrière, l'étoile de shérif ainsi qu'une place pour le 10e festival de la Tour Blanche du samedi 5 octobre 2019.

C'est à ce même festival, il y a cinq ans, face au président Laurent Gagnepain, qu'il avait débuté sa carrière échiquéenne.
La boucle est bouclée : il retrouve Laurent  lors de ce 344e Rapide East Bunker, idéalement placé un vendredi 13, en plein coeur des grèves des transports publics, et le bat enfin.


Laurent s'est rattrapé contre moi, grand fan de pion empoisonné et de don danaïque.
On rejouera ensemble le samedi 5 octobre, dans la salle des Fêtes de la Mairie du 20e.
Je pensais le voir la veille à la Coulée Douce chez AlfredO mais non je l'ai retrouvé chez AldO pour l'After, et le debriefing.

Des grèves à prévoir sans doute tout au long de l'année ("votre retraite, vous la préférez saignante ou à points ?", titrait le Canard il y a dix jours) comme en 1995 ?

Du coup Grand Cyp', coincé à Romainville n'a pu venir; il se rattrapera le samedi 5 octobre 2019 : pour une fois il jouera, et confiera l'arbitrage à Nadir.

Federico n'est pas celui de St Antonin Noble Val.
Non, ce n'est pas le logeur du grand maître.
Non, Federico vient de Forli près de Bologne.
Il avait annoncé sa venue il y a 15 jours, il a débarqué finalement hier.
Il marque 3 points, comme beaucoup d'entre nous.

Alexandre & Fred se venus d'Aubrevilliers.
Alexandre a réussi à se garer en voiture, alors que les cars de remplacement privés envahissaient tout le quartier.
Fred n'a pas repris du gambit du Roi. Il perd sa confrontation directe face à Bébé W.


Pensez à réserver votre week-end des samedi 28 et dimanche 29 décembre 2019 : 1ers Blitz & Rapide Fide de l'Artsakh, à la Maison de l'Arménie, organisés par Hayk le Tonique.

Timothée fait un comeback tranquille, si tranquille que son camarade Yann le double au créneau, il faut dire que mon Cg1 (retour à la case départ) pour mieux se faire clouer, l'a beaucoup aidé.
Un coup artistique.

Quelques uns seront chez Dédé, qui démarre aujourd'hui sa série de tournois lents.
Zaza Queen y sera dans la nuit.
Et Prince FlO, en journée ?

Qui sera au Val Briard, le dimanche 22 septembre 2019, dans le village de Fred Coustal pour son très beau Rapide ?
Il y aura un Canaliste.

Ici la GAD, à vous la lune.

samedi 5 octobre 2019 : 10e festival de la Tour Blanche

 

samedi 5 octobre 2019 : 10e festival de la Tour Blanche

le plus beau rapide de la capitale, à ne pas louper !
+ 275 joueurs attendus 
L'enveloppe des prix passent de 2400 à 3150 €

Grand Cyp' jouera !
avant le 28 septembre 2019 : seniors : 20 € , senioritas : 10 €
sur place : 30 €

tarif  groupé spécial  pour les licenciés du Canal :
seniors : 16 € (au lieu de 30 sur place)     senioritas et jeunes : 8 € 
à régler  lors des prochains rapides du Canal : 344e, 345e, 346e ou 347e Rapides East Bunker

également des places à gagner


9 rondes de 12 min + 3 s / coup
pointage obligatoire avant 9h30 !

à la Mairie du 20e (salle des fêtes + salle du Conseil, place Gambetta)

1er prix : 500 €, 2e prix : 300 €, 3e prix : 150 €     
et de nombreux prix par catégories de 100 points Elo, 1ers : 150 €

et le fameux magnum de médoc Château Tour Blanche... prix Xavier Rubini

infos : Jean-Pierre Tilquin (06 11 94 46 64), 177 rue des Pyrénées 75020 Paris
paiement sécurisé en ligne, possible jusqu'au vendredi 4 octobre 2019 21 h ? : Tour Blanche

13/09/2019

la nouvelle galerie des As

Le palmarès des Rapides du Canal

Pas moins de 143 lauréats se sont succédé lors des 348 premiers Rapides (et Chess 960, et MGM) du Canal, qui se sont déroulés à l' East Bunker ("Café K" , "Café I" , "Cantine du Xe", "Café de l'Est Parisien","Extérieur Quai"), depuis la fameuse nuit du vendredi 23 septembre 2006.


Mike de Marseille est le premier à avoir décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 4 novembre 2011, lors du 102e Rapide. 
Quelques mois plus tard, le dimanche 13 mai 2012 exactement, la fédération internationale des échecs le reconnaissait officiellement comme maître, le jour-même exactement où les équipes Canal 1 et Canal 2 réussissaient leur doublé historique fédéral : se faire sacrer à la même heure n°1 de leur poule respective de nationale 3 du championnat de France des clubs, on ne pouvait rêver plus beau symbole-clin d'oeil pour celui qui a tenu longtemps le 1er échiquier de Canal 2 !
Il franchit la barre mythique de 2400 Elo, le 1er mai 2019 et devient ainsi le vrai Maître du temps; il décroche sa 2e norme de maître international deux mois plus tard au 3e tournoi à normes de Juvisy.

Dodorelo est le deuxième à avoir obtenu le ducat Rubiblanca, le 16 mars 2012, lors du 111e Rapide.

Le Discobole est le 3e joueur à s'être vu remettre, incognito en plein coeur de l'été, le ducat Rubiblanca, le 24 août 2012 lors du 117e Rapide, comme un couronnement pour une saison sportive 2011-2012 exceptionnelle.
Le CollectOr est le premier Humain à avoir décroché, le vendredi 18 septembre 2015, la breloque suprême : le Philid' Or (20 étoiles !) lors du 194e Rapide du Café de l'Est Parisien.

 Anibal est le 4e joueur à avoir réussi à remporter le ducat Rubiblanca le vendredi 11 septembre 2015, lors du 193e Rapide du Café de l'Est Parisien.

Steph le Wisigoth est notre 5e légende : il a  décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 29 janvier 2016, lors du 205e Rapide à l'East Bunker.

Dix autres joueurs sont également titulaires d'un Graal Marshall (5 rapides ou "MGM" du Canal gagnés) :

- Jean-Jacques Rabeyrin (9 victoires)
- Patrick Van DOngen (9 victoires), 
- Gilbert Grimberg (8 victoires),
- Jean-Baptiste MullOn (7 victoires),
- Vincent Amarger (7 victoires),
- BrunO Gutierrez-Ramirez (6 victoires),
- Julien SOhier (6 victoires),
- Petitéglise (5 victoires),
- Thaymour Bonneville (5 victoires),
- MelkiOr CotOnnec (6 victoires),
- DinkO Skracic (5 victoires),

A noter, très rares sont ceux qui ont gagné un Rapide, et décrocher leur étoile de Shérif, à leur premier essai : Charlie est le 6e athlète à l'avoir réussi en quinze ans, le vendredi 16 août 2019 lors du 341e, mais fait encore plus extraordinaire il a récidivé la semaine suivante lors du 342e : il est devenu ainsi notre premier demi dieu de bronze et d'airain !
 
Beaucoup de titrés (ou futurs titrés) l'ont essayé sans parvenir pourtant à décrocher l'étoile du premier coup :

GMI Thal Abergel (9), MI Etienne Mensch (9), GMI Sébastien Mazé (14), Adrien Leroy (25), Romain Picard (19, 46, 54),
AI Dominique Dervieux, Patrick Van Dongen (52, 54, 55, 56, 58, 60), MI Abdelaziz Onkoud (54), MI Pavel Govciyan (53), OI Dédé la S., Aurélie Dacalor (55, 65), Stéphane Schabanel (54, 60, 65), Melkior Cotonnec (33, 82), Carl Strugnell (34, 36), MI Davoud Pira (31), MI Kamran Shirazi (54, 84), AI Laurent Freyd, MI Alexandre Vuilleumier (66), Emmanuel Neiman (75), MI Nouck Nouck (87), GMI Eric Prié (234), GMI Eloi Relange (306).

Mais les plus tenaces finissent toujours par y arriver, c'est le cas de Pat la Menace, enfin Shérif du 82e, après 6 précédents essais infructueux. Il est même désormais Marshall.

Le MI Christian Maier (GER), quant à lui, a eu droit à un traitement spécial : arrivé trop tard pour participer au 51ème Rapide, on lui a concocté un "after" qu'il remporta haut la main.

Les GMI Igor Nataf, Fabien Libiszewski (élévé au grade de shérif honoraire après son parcours sans faute au 278e PurO le 3 août 2018), Cyril Marcelin sont passés en spectateurs au Canal, mais n'ont pas concouru à un Rapide, me semble-t-il. 

La GMI Marie Sebag est d'abord venue supporter les équipes du Petit Pouchet, et quelques camarades inscrits dans les opens internationaux du Canal pour ensuite gagner le 128e comme à la parade !

D'autres GMI se sont pris au jeu et ont été séduits par l'ambiance du Canal :

Le GMI Francisco Vallejo Pons (2703) a gagné son duel en trois blitz face au GMI Alberto David (2631) lors de l'ouverture du 1er Festival international du jeu d'échecs à Paris.

Le GMI Laurent Fressinet (2689), présent avec Almira Skripchenko (2464) lors du Blitz pour le Zouave Damiano, a réussi à cueillir Alberto David, de retour (victorieux) du tournoi de maîtres de Deauville, dans un blitz à 10 parties. Quelques mois plus tard, Laurent et Almira étaient sacrés champion et championne de France à Belfort. 


Le GMI Christian Bauer (2630), alors triple champion de France, a préféré se lancer dans l'autre formule proposée au café de l'Est Parisien : le Puro, ou blitz de 5 minutes KO. Il remporte le doublé : vainqueur des 143e et 144e Puros au cours de la nuit du 20 juin 2014, qui a vu l'équipe de France s'imposait par un score "Suiiissse - 2" lors de la Coupe du Monde de foot au Brésil.

Le plus fort joueur français de tous les temps, le GMI Maxime Vachier-Lagrave (2806), est passé se détendre en plein top 16 à l'East Bunker, six jours avant le Paris Grand Chess Tour, et a remporté le 245e PurO, le 3 juin 2016.
Il est repassé, avec les meilleurs mondiaux, le vendredi 10 mars 2017 lors du 245e Rapide East Bunker, à la suite duquel il a enchaîné une myriade de parties à handicap, dont une fameuse contre Bébé W, filmée par Chess MI.
 
Un autre champion de France (1970), et multiple champion de Paris, nous a fait l'amitié de rejoindre un temps l'équipe fanion du club du Canal : Jacques Maclès. Dans la foulée, il a remporté le 69e Rapide du Canal. Et c'est encore un autre champion de France (1979) qui est passé gagner le 77e Rapide : le premier français à avoir décroché le titre de GMI (juste avant Olivier Renet) en 1989 : Bachar Kouatly (on compte aujourd'hui près de 50 GMI et 100 MI français, c'est dire le chemin parcouru en vingt ans !)

 
Le GMI Olivier Renet, lui aussi, a gagné tous ses duels à 4 mains au Café I, bien qu'on l'eût affublé d'un coéquipier au jeu des plus... incertains (il faut dire qu'en binôme avec le même zigoto dans le jeu à 4 mains, Thanh Tong Nguyen avait lui aussi tout raflé au feu "Rapide du Nord").
 
Le MI Vincent Colin, après avoir remporté le tournoi d'Hastings, est venu gagner le 44e Blitz du Canal, au Café I, sans coup férir (dans un style de pur canaliste). En revanche, cela fait maintenant une paie qu'on n'a pas eu le plaisir de revoir à Paris, son compatriote deauvillais, le MI Maxence Godard. Eyal GUR (ISR), passait au café chaque fois qu'il venait à Paris.

Quant au MI Ismaël Karim, ancien élève du maître gascon Vincent Ayral, ce n'est pas lors d'un Rapide du Canal, mais lors d'un Blitz du Canal (formule Coupe chez Youssef) qu'il s'est fait éliminer en demi-finale par... OuebMaestro (incroyable, non ?) !

Contrairement à son ancien adjoint, l'ex président de la FFE, Jean-Claude Moingt, n'a pour l'instant, jamais pu remporter le moindre blitz au Canal (on se souvient, entre autres, d'un mémorable duel gagné par Greg le Grog).
Le MI Xavier Parmentier, qui naguère illuminait souvent de sa présence la terrasse du Café I à coup d'aphorismes bien sentis, s'y était essayé une seule fois, sans succès.
J'écrivais alors : "Chiche, et si on imaginait un duel sur l'échiquier au café de l'Est Parisien entre ces deux-là ?
Champagne à la clé pour le vainqueur !"
Xavier nous a quittés trop tôt pour que ce duel ait lieu sur terre. 

Certains ont également pu croiser au café de l'Est Parisien, le GMI Arnaud Hauchard, les lundis ou mercredis (job en journée, jazz en soirée).

L'ancien président de la FFE, Henri Carvallo, s'est vu décerner le titre de shérif honoraire, le 15 décembre 2017, lors du 276e Rapide. 

Pour en revenir aux Rapides du Canal, signalons que dans la catégorie "vice-lauréat", l'outsider Grégory Burguet (51, 25...) se place en pole position, suivi par le très inattendu Xavier Rubini.

Quant à la palme de l'assiduité, elle se joue entre Dodorelo, Stef l'Aquitain et Marianne Ba. Ils ont tous les trois gagné leur étoile de shérif, comme quoi la fidélité paie !
Marianne l'a obtenue, le mercredi 11 novembre 2015, lors du mythique 200e Rapide.

Geoffroy Sommeillier - ancien détenteur de la palme de l'assiduité et auteur de "L'alchimie intérieure ou à la recherche de Capablanca - Tanarov 1918", a déménagé il y a déjà plusieurs années et est donc désormais complètement distancé.

Après chaque nom, le "pays", les titres (g = grand maître international, m = maître international, f = maître Fide,
ff = maître Fide féminin, mg =maître gascon), le Elo et les n° des Rapides du Canal gagnés :
Joe Assoun, 2025 : 1
Jean-Baptiste Mullon, f puis m, 2437 : 2, 12, 17, 18, 22, 58, 83
Hervé Daurelle, 2222, puis f, : 3, 6, 32, 36, 48, 56, 70, 78, 79, 111, 155, 160, 173, 176, 180, 189, 202
Ronan Beghin, 2120 : 4
Patrice Babault, f , 2374 : 5, 28
Arnaud Rainfray, m, 2390 : 7, 8, 9
Karen Asrian (ARM), g, 2625 : 10
Michaël Bon, 2282, puis f, : 11, 19, 21, 29, 30, 34, 35, 81, 96, 102, 103, 107, 109, 122, 153, 295, 308
Sebastian Silva Lillo (CHI), f, 2330 : 13
Xavier Beudaert, f, 2344 : 14
Serge Gautier, 2143 : 15
Ludovic Gantner, 2177 : 16, 150
Jordi Lopez (CAT), f, 2289 : 20, 26
Norbert Chitrit, 1929 : 23
Geoffroy d'Avout d'Averstaedt, 2010 : 24
Jose-Luis San Emeterio Cabanes (ESP), f, 2400 : 25, 40, 212
Axel Delorme, f puis m, puis g 2523 : 27
Louis Chevant (Gre), 2169 : 31
Xavier Monthéard, 2270 : 33
Jean-Jacques Rabeyrin, f, 2265 : 37, 43, 53, 61, 68, 84, 87, 133, 148
Stéphane Laborde (Aqu), 2143 : 38, 55, 72, 75, 76, 86, 164, 170, 182, 205
Xenia Lazo (MOL), ff, 2124 : 39, 46
Arnaud Jossien (Npc), f, 2363 : 41
Jacques Bernard, 2224 : 42, 54
Alberto David (LUX/ITA), g, 2631 : 44, 51, 60
Clément Rabineau, 2287, puis f  : 45, 106, 143, 288
Samy Shoker (EGY), m puis g , 2487 : 47
Marc Le Huec (Aqu), 2223 : 49, 52, 71, 80, 85, 94, 97, 100, 114, 117, 123, 132, 141, 144, 154, 165, 181, 183, 187, 194, 195, 197, 201, 217, 219, 226, 227, 240, 241, 253, 264, 273, 276, 318, 319, 320, 323
François Bruneau, 2006 : 50, 299
Franck Petipas, 2158 : 57
Pierre Carpentier (Npc), 2201 : 59
Peter Costantinou (ENG-CHY), f, 2302 : 62, 64
Pierre-Alexandre Jouhaud, maître gascon, 1902 : 63
Nicolas Maleki (Iri), 2194 : 65
Tristan Calistri,, f puis m, 2400 : 66, 119, 135, 334
Jean-Marc Farinone, 1825 : 67
Jacques Maclès, f, 2350 : 69
Renzo Sotelo, 2070 : 73, 95, 104, 116, 145, 149, 171, 172, 176, 193
François Preschez, 1948 : 74
Bachar Kouatly, g, 2550 : 77
Patrick Van Dongen, f, 2370 : 82, 89, 91, 92, 99, 101, 192, 198
Julien Massip, 2042 : 88
Joachim Iglesias, f, 2292 : 90, 215, 224, 259, 271
David Rano, 2172 : 93
Andreï Lazo (MOL) puis f (2019), 2174 : 98, 110, 242, 257
Richard Takvorian, 1925 : 105
Maxime Marie, 2150 : 108
Richard Leroux, 2101 : 112, 140
Philippe Mayer, 2032 : 113, 120, 137, 184
Abdelaziz Onkoud (MAR), m, 2448 : 115
Vincent Amarger, 2069 : 118, 125, 126, 129, 185, 199, 235
Ludovic Thomas, 2129 : 121
Jean Hourcade, 2140 : 124, 243
Jean-Baptiste Martenet, 2051 : 127, 131, 175
Marie Sebag, g, 2530 : 128
Olivier Billon, 2630 : 130
Emilie Marchadour, 2073 : 1c
Alexis Lograda, 2140 : 134
Adrien Leroy, f, 2410 : 136, 158, 166
François Marchand, 2280 : 138
Bruno Gutierrez-Ramirez (ESP), 2260 : 139, 151, 157, 228, 244, 261
Stahl Clément, 2270 : 142, 152, 245
Bossard Arnaud, 2210 : 146
Dimarucut Francis Erik, 2179 : 147
Vincent Riff, f, 2320 : 156, 298
Léo Largy, 1730 : 159
Anthony Wirig, g, 2570 : 161
Melkior Cotonnec, m, 2400 :162, 206, 207, 251, 277, 343
Brolly Pierre-Louis, 2150 : 163, 168
Perepelitsky Edward (USA-UKR), f, 2420 : 167, 169
Jules Moussard, m puis g, 2560 : 174
Braeuning  Rudolf Wilhelm (GER), f, 2357 : 178
Smith Matthieu, 2150 : 179, 265
Maxime Aguettaz, m, 2490 : 186, 286
Gilbert Grimberg, f, 2450 : 188, 191, 204, 269, 283, 310, 329, 333
Julien Song, m, 2490 : 190
Dimitri Andreou (GRE), 1399 : 196
Barzilay Marianne, 1650 : 200
Borzakian Manouk (SUI), 2222 : 203
Mostefai Malik, 1990 : 205EB
Thaymour Bonneville, 2290 : 208, 210, 238, 12e MGM, 272
Lorenzo Camel, 2360 : 209, 211, 220, 223
Grant Steven (USA), 2390 : 216
Sohier Julien, 2280 : 218, 222, 250, 254, 255, 281
Restrepo Alejandro (COL), 2180 : 221
Thal Abergel, g, 2475 : 225, 232, 233, 237
Kazantsev Alexandre (RUS), 2180 : 229
Schmit Vincent, 2210 : 230
Guy Ange, 2040: 231
Saadjian Thomas, 2350 : 234
Stéphane Pinçon, 2120 : 236
Sanchez Romero Miquel Angel (ESP), 2288 : 239
Dal Borgo Albin (BEL), 2270 : 246
Ramirez Garcia Jorge-Alberto (MEX), puis f, 2222 : 247, 262
Rémi Helfer, 2030 : 248, 304
Benoît Taddei, 2280 : 249
Youssef Iraqui (MAR), 1970 : 252, 269
Godebert Florian, 2150 : 256, 305
Yohann Esprit, 2370 : 258
Xavier Rubini, FA & mg (26/7/19) : 260
Hamid Malikashgar (AFG), 1399 : 263, 292
Antoine Broume, 2430 : 266
Mohamed Mehdi Aithmidou(MAR), puis f, 2450 : 270
Redwan Maatoug, 2216 : 267, 279
Emmanuel Neiman, m, 2432 : 274, 336
Roman Coste, 1950 : 275
Henri CarvallO, ancien président de la FFE : 1er shérif honoraire !
Cyprien Denous, 2008 : 278, 328
Riou-Durand Lionel, 1940 : 280
Erik Sobjerg (DAN), 2246 : 282
Brouard Grégoire, 1896 : 284
Vincent Schmit, 2175 : 285
Rottenwohrer Suarez Juan (ESP), 2255 : 287
James Eden, m, 2431 : 289
Abdellah Aithmidou (MAR), 1399 : 290
Anatole Vlachos, puis f, 2346 : 291, 309
Thibault Steinle, 2280 : 293, 329 Ter, 331
Joseph Guyon Le Bouffy, 2120 : 294
Quentin Bertrand, 2280 : 296
Loïc Cantin, 2188 : 298
Mohamed-Hedi Jridi, 1920 : 301
Salomé Neuhauser, 2225 : 303
Fabrice Giroux, 2230 : 304
Fabien Libiszewski, g, 2481 : 278e PurO (2e shérif honoraire !)
Jacques Romantchouk, f, 2300 : 306
Dinko Skracic, 2020 : 307, 314, 315, 330, 332
Parlas Helin, 1990 : 3e shérif honoraire !
Borya Ider, m, 2507 : 311
Thierry Brionne, 1990 : 312, 340
Arnaud Hauchard, g, 2540 : 313
Mariano Mayans Calvo, 2284 : 316, 317, 326
Michaël Clair, 1990 : 2e Grand Barnum*
Laurent Federici, 1930 : 321
Isabelle Bonvalot, 1887 : 324
Jeremiasz Konopka, 1988 : 325
Manuel Bijaoui, m, 2445 : 327
Joshua, Moeller 1278 : 329 DA
Ulysse Bottazzi, 2041 : 335
Jérémy Holcman 2175 : 337
Alban Delorme, f, 2319 : 338
Mathys Noir, 1913 : 339
Charlie Gacogne, 2003 : 341, 342
Kevin Levy, 1702 : 344

08/09/2019

dimanche 8 septembre 19 : Xavier gagne le doublé de SokO



Xavier remporte le 249e Rapide du Viet Bar (12 min + 3 s / coup), puis le 250e Blitz de SOkO (3 min + 2 s / coup).

Le maître du Temps remporte le 5e Fide de St Antonin Noble Val



L'homme qui sème les billets de 250 balles dans les VolvO remporte sans coup férir le 5e Fide de St Antonin NOble Val.

Il sème également  notamment quelques coups dont tout joueur rêve, dont un "don Danaïque" face au jeune Nordiste Noé Ringuet.


Lors de l'ultime ronde, il vainc l'athlète qui a fait chuter le champion du Monde Vishny Anand, en 2001 lors de la première partie du premier tour du championnat du Monde (formule à élimination directe) à Moscou.

Notons que dans sa partie avec le maître du Temps, le maître international  a commis le geste artistique parfait :
- le coup kamikaze 11... g5 ! dans une française d'échange avec petits roques placés !

A l'antépénultième, il fait jeu égal avec le contre-athlète Russe GogOr 2, grand maître au permis à points suspendu 6 mois par la fédération italienne.

Comme le souligne le Canard cette semaine : "Votre retraite, vous la préférez saignante ou à points ?".

Le Maître du Temps étant parti de la petite gare de Cordes - Vindrac (81, ligne ferroviaire secrète Capdenac-LexOs-Toulouse) dès vendredi, il n'a pu participer avec Jibé au 21e Grand Roque d'Anglars, ni croiser l'institutrice de Mirabel (82) qu'il aurait adorée, ni Mourad d'Essaouira qui créera, peut-être avec Joseph LB, un tout nouvel open sur la côte Marocaine dans l'ancienne MogadOr des Azoulay.

SokO : c'est la rentrée !



SokO a fêté la rentrée avec un 243e Rapide d'entraînement, préparatoire aux opens Fide lent du 608 qui auront lieu le week-end prochain, avec la cadence semi lente 15 min + 10 s / coup, au café japonais Hana.



Le Cavalier central blanc va paralyser le jeu Noir du grand Gérard Ballatore, avec sa canette de Kirin, la bière japonaise (50 ans de consommation).


SokO se fait contrer dès la ronde 1 par Bébé W.

Cat après-midi, rebelotte avec un 244e Rapide homologué, organisé par SokO au Viet Bar, toujours rive gauche, chez lui dans le XVe arrondissement.

07/09/2019

343e : Melkior revient de chez Gérard



Melkior a traversé la France à vélo, depuis Créon en Aquitaine, où a lieu chaque année début août le célèbre tournoi à deux pas de chez Tony Aboud.

Aux confins du Lot et de la Dordogne, il a été hébergé par le chasseur de champignons, Gérard Martin, l'un des plus fidèles participants du festival d'échecs Fide de  Saint Antonin Noble Val.


Gabriel a testé sa première année en pension et prépa.
Et l'élève et le mentOr se sont donnés rendez-vous à l'East Bunker.

On ne l'aurait jamais cru : le grand LéO, père des Didymes, est redevenu... étudiant.
Il a finalement repris une licence sportive, alors qu'il avait une toute autre idée il y a quinze jours.

Pas Ange, qui garde son idée et choisit de pêcher la Perle noire de Nacre en pleine... Oise !

Maille Keul Keul l'aidera à avaler les kilomètres et les couleuvres.

Erman s'en est allé du côté de Berlin cet été où il a entendu plus de compatriotes que d'autochtones : + de 4 millions de congénères en Allemagne.


Jose, lui, était avec sa famille (dont son dernier bambin de 8 mois, du taf sur le sable !), chez lui en Espagne, au bord de la mer, près de Valence.

Khalil était aux Etas-Unis, pour le job, et il se demande bien où il sera cette année.

Ma était à Dieppe où elle a souffert dans l'open des Rois.

Malik était à Chartres au championnat de France (open C) et il a eu le plaiisr de regagner plein de points Elo.

Renaud était dans les Pouilles, au Sud, dans le SalentO et il veut m'y emmener.

Mohamed nous a amené un maître que l'on connaît bien, j'ai joué ma première ronde face à lui, le champion des Baléares, et il n'avait pas partie gagnée à la sortie de l'ouverture.
On le connaît bien car il est shérif du Canal, ce que l'on sait moins c'est que MarianO est dentiste à Paris, dans l'un des plus beaux quartiers de la Capitale : au jardin du Luxembourg.


Du LucO, Augustin et Jacques sont remontés jusqu'à la gare de l'Est. Ils connaissent bien Mariano, qui ne leur laisse pas souvent l'occasion de leur battre du côté du Sénat.

J'ai eu du mal à retrouver le code Fide de Gil, qui vient du Portugal, mais j'ai réussi au mitan de la soirée.

AlfonsO, du Chili, était là lui aussi.

Une première pour Serge : et zéro point, car un premier tournoi en chair et en os, ce n'est jamais du nougat.


PolinOx est passé avec Fab' Four, mais ils étaient trop HS pour faire de la compétition.

Le shérif Alexis, qui avait tenu son "fiddle" toute la nuit précédente n'a pu retenir ses paupières et s'est effondré sur sa chaise, juste devant le labeur des cadors de la table 1.

Il y avait un autre shérif : le grand Michaël, non pas celui qui sème ses billets de 250 dans les Volvo, l'autre.
Et mine de rien, il faut que je retrouve quel tournoi d'octobre 2018* il a remporté pour que je puisse actualiser mes tablettes, et qu'on l'accueille comme il se doit dans notre "Hall of Fame", pensé par le grand Stef l'Aquitain.

*ndr : en novembre 2018 en fait, lors du 2e Grand Barnum

Ici la GAD, à vous la lune.

A vendredi prochain, pour un vrai 7 rondes de 10 min, avec Kevin le tombeur de St Antonin Noble Val.

04/09/2019

Top 30

1. Renaud L
2. Captain Ad Hoc
3. GuizmO
4. M&M
5. M:a
6. Le Redoutable
7. Captain Franz
8. Jose
9. Mister X.
10. YegOnzO
11. Nahid
12. Le Môme Marceau
13. Daniel B
14. RémiX
15. Le vrai Maître du Temps
16. Raymond la Science
17. Joe-Luis Walker
18. Timoléon l'Afrique
19. La Mano
20. ValentinO
21. MariO
22. Nicolas H
23. Riton
24. Prêchi Prêcha
25. DimitriX
26. LéO
27. JojO
28. TimO
29. TOny

...
30. Vincent D

02/09/2019

344e Rapide East Bunker : vendredi 13 septembre 2019 à 20h30



vendredi 13 septembre 2019
à 20 h 30
344e Rapide homologué

7 rondes de 10 min 
avec l'organisateur du 10e festival de la Tour Blanche

Café East Bunker
156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris
M° : Gare de l'Est
limité aux premiers inscrits
licence B ou A obligatoire (possibilité d'en prendre une sur place)

1er prix :  DVD "Invasion" de Kurosawa ou l'étoile 
+ des places à gagner pour le 10e festival de la Tour Blanche du samedi 5 octobre 2019

tarif :seniors : 6 €, jeunes : 4 €, shérifs étoilés : 3 €
pour vous inscrire, merci d'envoyer un mail à Xavier

vendredi 6 septembre, 343e Rapide homologué à 20h30


vendredi 6 septembre 2019
à 20 h 30
343e Rapide homologué

5 rondes de 15 min + 3 s / coup

Café East Bunker
156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris
M° : Gare de l'Est
limité aux premiers inscrits
licence B ou A obligatoire (possibilité d'en prendre une sur place)


1er prix :  un CD ou étoile

tarif :seniors : 6 €, jeunes : 4 €, shérifs étoilés : 3 €
pour vous inscrire, merci d'envoyer un mail à Xavier

29/08/2019

14e Blitz SANV : Touzane rafle tout



Le 14a blitz de Saint Antonin Noble Val s'est joué sous la halle médiévale.


Le maître international Olivier Touzane gagne tous ses matches.


Une coupure générale d'électricité nous a fait arrêter le kinio.

Certains joueurs ont tenté leur chance à l'aveugle.

Deux heures avant le lauréat avait gratifié l'assemblée d'ne
heureuse simultanée .
Grille américaine après la ronde 9
Pl Nom Blitz Cat. Fede Ligue R 1 R 2 R 3 R 4 R 5 R 6 R 7 R 8 R 9 Pts Tr. SB Perf
1 m
TOUZANE Olivier
2325 F SenM FRA OCC + 19N + 10B + 13N +  2B +  4N +  5B +  3N +  9B + 33N 9 41½ 41 2631 2631
2
LAFFONTA Matthias
1943 N CadM FRA OCC + 16B +  9N +  6B -  1N + 12B =  4N + 15B + 11N <  5B 43 29½ 1982 1982
3
RINGUET Noe
2093 F SenM FRA HDF
+ 20B + 17N =  7N + 14B + 11N -  1B + 10N +  4N 40 29 2088 2088
4
LOUGNON Florian
1818 N SenM FRA ARA + 22B + 25N + 14B + 11N -  1B =  2B =  9N + 12N -  3B 6 43 25 1918 1918
5
KARAPETIAN Rouben
1997 N JunM FRA OCC + 24B - 11N + 16B +  9N + 13B -  1N = 12B + 15N <  2N 41 21¾ 1892 1892
6
FLEURETTE Anne Laure
1340 N SenF FRA OCC +  7B >  8N -  2N + 14N - 11B - 12N + 18B + 16N < 10B 5 37½ 22 1687 1687
7
ROUFFIGNAC Patrick
1740 N SepM FRA OCC -  6N + 27B + 18N =  3B - 10N + 19N - 11B + 20B =  8N 5 35½ 19¼ 1607 1607
8
IZARD Laurent
1440 N SenM FRA OCC = 20N <  6B - 19B - 21B + 29N + 27B + 28N + 24N =  7B 5 29 13¾ 1488 1488
9
BRETON Vadim
1570 N MinM FRA NAQ + 27N -  2B + 28N -  5B + 17N + 21B =  4B -  1N < 12B 42½ 15 1675 1675
10
DUBOIS Axel
1730 N MinM FRA OCC + 35B -  1N = 11B + 24N +  7B - 13N + 17N -  3B <  6N 42 14¼ 1764 1764
11
MIGOLI Jerome
1650 F SenM FRA OCC + 21N +  5B = 10N -  4B +  6N -  3B +  7N -  2B < 14N 41½ 21¼ 1778 1778
12
GRIMAULT Lou
1740 N MinF FRA OCC
+ 28B + 20N + 15B -  2N +  6B =  5N -  4B <  9N 39 17¼ 1776 1776
13
LEVY Kevin
1880 N SenM FRA IDF + 28N + 32B -  1B + 25N -  5N + 10B


4 40½ 10½ 1875 1875
14
BONNETEAU Aurelien
1978 N BenM FRA OCC + 18N + 15B -  4N -  6B -  3N - 16B + 26N + 19N < 11B 4 36½ 14½ 1679 1679
15
RUBINI Tim
1634 F JunM FRA IDF + 31B - 14N + 22B - 12N + 16B + 24N -  2N -  5B < 17N 4 36½ 12 1644 1644
16
MIGOLI Romain
1401 F MinM FRA OCC -  2N + 23B -  5N + 31B - 15N + 14N + 24B -  6B < 20N 4 35½ 12 1530 1530
17
GRIMAULT Leane
1465 N PupF FRA OCC
+ 35N -  3B + 30N -  9B + 22N - 10B + 18N < 15B 4 34½ 1550 1550
18
RUBINI Louis
1440 N JunM FRA IDF - 14B + 30N -  7B + 22N - 24B + 25N -  6N - 17B EXE 4 30½ 1414 1414
19
MARTIN Gerard
1500 N SepM FRA NAQ -  1B - 22N +  8N = 27B + 20N -  7B + 21N - 14B
36½ 13¼ 1498 1498
20
CHARRUYER Baptiste
1570 N SenM FRA OCC =  8B -  3N - 12B + 26N - 19B + 23N + 25B -  7N < 16B 36 12 1528 1528
21
DELPECH Ilana
1121 N BenF FRA OCC - 11B - 24N + 35B +  8N + 25B -  9N - 19B = 22N
31½ 1404 1404
22
BRETON Laurent
1399 E SenM FRA OCC -  4N + 19B - 15N - 18B + 27N - 17B + 30N = 21B < 23B 31½ 1389 1389
23
BRETON Arsene
999 E SenM FRA OCC - 25B - 16N - 30B EXE = 28N - 20B + 34N + 27B < 22N 25½ 1325 1325
24
DELPECH Xavier
1466 N SenM FRA OCC -  5N + 21B + 31N - 10B + 18N - 15B - 16N -  8B
3 33½ 9 1374 1374
25
RUBINI Xavier
1550 F SepM FRA IDF + 23N -  4B + 32N - 13B - 21N - 18B - 20N + 30B < 31N 3 31 1381 1381
26
GREZELS Michel
1367 N VetM FRA OCC


- 20B EXE + 31N - 14B + 28N
3 28½ 1456 1456
27
BARDIN Michel
1304 N SepM FRA OCC -  9B -  7N + 29B = 19N - 22B -  8N + 31B - 23N
30½ 1250 1250
28
BONNETEAU Pascal
1399 N SepM FRA PAC - 13B - 12N -  9B + 29N = 23B = 30N -  8B - 26B
2 33 1248 1248
29
ROBIN Patrice
1073 N SenM FRA OCC

- 27N - 28B -  8B
EXE + 34N
2 27 0 1211 1211
30
GRIMAULT Stephanie
1239 N SenF FRA OCC - 32N - 18B + 23N - 17B = 31N = 28B - 22B - 25N < 34B 2 26½ 1184 1184
31
PAGES Philippe
1089 N SepM FRA OCC - 15N EXE - 24B - 16N = 30B - 26B - 27N
< 25B 26½ 1 989 989
32
DEFAISSE Pascal
1373 N SenM FRA ARA + 30B - 13N - 25B





1 26½ 2 1401 1401
33
GODON Philippe
1888 F SenM FRA IDF







-  1B 0 31½ 0 1611 1611
34
FEDERICI Frederico
1399 E SenM FRA






- 23B - 29B < 30N 0 27 0 560 560
35
DELPECH Lore
1250 N BenF FRA OCC - 10N - 17B - 21N





0 25 0 735 735