13/09/2014

le classement du 164e Rapide


Beaucoup de monde à ce 164e Rapide!
les maestros Kamran, Manu, Romain et TurnOver étaient en terrasse pour blitzer en Puro, à côté de Chaga, Mar, Agnès et consorts
à deux pas, une tablée de Romains prèts à en découdre aux échecs, tandis que leurs compatriotes Stefano et Allessandro participaient au 164e Rapide (vous reconnaîtrez leur drapeau tricolore).


Tout a démarré très tôt dans la soirée, avec l'aide de mon plus jeune assistant, Nathan, qui va aider Timoléon l'Afrique à installer jeux et pendules (en fait pas assez, vu le rush des 21h30 : une armada de dix joueurs supplémentaires.

C'est son papa, Fab' Four qui l'a emmené jouer sa première partie au Café de l'Est Parisien, après deux ans d'échecs dans son école, sous l'égide de Jacky, et une série de tournois Jeunes. Il est prêt à intégrer l'équipe Jeunes du Canal.

Quid de Paul H ? Nous l'attendons dès lundi. Raphaël, si tu me lis : a3... à toi de jouer !



Max le Didyme a fait le voyage depuis le Tarn-et-Garonne, pour assister à une première. Il en a profité pour festoyer avec ses amis, et faire un doublé avec le Connétable contre le Der des Der.

Paj le Mage était également de sortie,et comme de juste, il gagne toutes ses parties, et est le dernier couché !
Table 2, il y avait beaucoup de monde pour assister à un match d'anthologie entre Cuir & Martinet (au plus mal) nouvellement convolé et ViktOr le Terrible. Ce dernier, avec 2 minutes à la pendule et une position magnifique, va commettre la seule bourde qui va le faire perdre : laisser Cuir & Martenet damer sur échec...
Dodorelo avait également fait le déplacement. Il laisse échapper une partie.

France et Vincent ont joué de concert avec un grand plaisir.

Salopedo ne tient pas le tempo de ce 164e.

P'ti Jean en est sûr : Lionel L va faire un malheur en match par équipe  !

Cela faisait un bail qu'on avait plus croisé Urbain Renaud, lui aussi a envie de reprendre le jeu là où il l'avait laissé : à Londres et son système invoqué par le Prince Manouk il y a 9 ans déjà dans une salle de classe de l'école Maurice Rouvier. Se croiseront-ils en nationale ? Peut-être bien.

Urban Martini, créateur du Urban Game était à la recherche d'un ressortissant de la Perfide Albion, spécialiste de jeu : il ne pouvait tomber mieux : Deb de Manchester était là pour causer dans sa langue natale de Mac Donnell, du bourbon, de La Bourdonnais et de l'Ecosse.

Le playboy Martin frôle la plus haute marche : l'étoile sera pour bientôt.


Son compatriote Cyprien se débrouille pas mal aussi.

Et dire que le Neuf Trois veut enrôler de force nos amis Petru et Dusan !

Seul Stef l'Aquitain survitaminé par l'achèvement de la publication de son "PhilidOr 2014" reste intouchable : 5 points sur 5, une performance à 2600 points Elo, et une 7e étoile, bientôt Rubiblanquiste.

Il sera présent vendredi 26 septembre 2014, au Café de l'Est Parisien, pour dédicacer "l'analyse du jeu d'échecs " remasterisé, lors du 166e Rapide.