15/10/2016

Andrea Diringer de M6 filme le 226e Rapide East Bunker



On connaissait Schabadidon, capable de disserter pendant des plombes sur le cerveau du joueur d'échecs, et d'enchanter son auditoire lors des célèbres conférences qu'il donne aux quatre coins de la planète (digression : Schabadidon était d'ailleurs là jusqu'au bout de la nuit, et il a pu voir que Paris a bien changé, avec notamment un Daniel P. à l'air bien déprimé qui ferme son Extérieur Q avant... minuit sonné, un point R qui essaie de facturer le double de bières, et un videur du dernier bar de la Gare de l'Est qui deviendra un futur lecteur de "Génération Echecs").

On ne connaissait pas Andrea Diringer capable, elle, de filmer le cerveau du joueur d'échecs en plein effort. Et quel Cerveau !


Les participants du 226e n'en ont pas cru leurs yeux : Andrea a réussi à filmer hier, lors du 226e rapide du café East Bunker, Mika, l'homme aux 7 cerveaux, aficionado surdoué de la pratique de l'ultra, et recordman du monde des 6 jours sur tapis volant !

Savez-vous, au passage, qu'un surdoué engendre le plus souvent des surdoués. Non ? Mehdi, lui, le sait.


Le quadruple maître Maestro Aziz, accompagné de Maître Séb, dans leur réunion mensuelle de solutionnistes, ont réussi à m'enchanter. En sortant le livre de Roland Lecomte, chroniqueur échiquéen et problémiste mort récemment, MaestrO Aziz m'a fait découvrir un "mat en 3", avec un "Indien renversé" qui donne naissance à des jumeaux. Renversant ! Mon vocabulaire s'enrichit.


Un autre "mat en 3". Allez, je vous aide : le dernier coup forcé des N sera la prise en passant, suivi du mat.

Maître Seb m'a également fait découvrir la variante "Einstein" du jeu d'échecs, chaque  fois qu'une pièce joue, elle perd de sa valeur (la D devient T, la T devient F, le F devient C, le C devient pion, seul le pion reste pion). Et quand elle capture, elle prend de la valeur. Là j'ai décroché, faute de temps, mais Daniel a bien tout suivi, avec force facilité et pourra tout vous retranscrire.

Daniel fait partie des premières griffes du quatuor qui se rendra au 7e festival de la Tour Blanche, le samedi 5 novembre, avec Yegonzo, Joel, Malik et Jose. Désolé pour le grand violoniste Alexis Lo, mais il doit passer par son club pour profiter du tarif groupé.

Un grand merci à Maestro Aziz pour toutes les beautés qu'il sait si bien partager. Je vous incite à aller sur son site pour les découvrir vous aussi.


Schabadidon, bosse fort également, avec son site "Génération Echecs", et ses leçons qui servent jusqu'au fin fond de l'Oural grâce auxquelles le jeune Konstantin  a pu battre des + 2300. Hier, il a montré aux maîtres Pax Romana et Mahfoud,  son travail sur les coups non orthodoxes de l'Espagnole variante d'échange avec prise interne (verset "Kmoch", page 30). Là aussi, un régal... Plus fort que du Schiller !

Bref, vous avez beaucoup à apprendre en vous rendant au Café East Bunker.


Alors n'hésitez pas !

La question qui sera zappée au montage :
- " N'êtes-vous pas vraiment épaté quand vous voyez un enfant de dix ans, aussi jeune, jouer aux échecs face à des adultes ? "
- " Euh, pas vraiment; j'en vois tous les jours une bonne soixantaine. "

BravO au jeune Anatole, qui revenait de Russie avec Yannis et le jeune K. J'ai dû remplacer au pied levé le petit Philippe J, et il n'a fait qu'une bouchée de mes pièces.


Le gagnant de ce 226e est le CollectOr !

Il a dû céder à plusieurs reprises sa première table pour les besoins du tournage, et les choix judicieux du jeune Mehdi.


Moawia, l'un des meilleurs joueurs du Soudan était là. Il a dû s'incliner face au Chameau.

MarcO, quant à lui, était sur toutes les caméras. C'est lui qui attirait le mieux la lumière.

A vendredi prochain, si vous le voulez bien.

Voici la grille américaine dynamique d'Erick (il faut cliquer sur la ligne bleue pour déguster vos performances).

Stephan H pourra s'y délecter en vérifiant son incroyable performance.

A noter que le jeune Jeffrey n'en croyait pas ses yeux : il est passé de 1000 Elo à plus de 2000 Elo, ouatch ! On en souhaite autant à Stephan.

Le jeune Léonard P n'en est pas encore revenu de mon don de prescience. Dimanche dernier, lors de la première ronde de N3, j'avais annoncé à la cantonade, avant que le match ne démarre que dans sa future partie, la case c5 serait la case clé.
Partie qu'il a fini par gagner avec grand peine, en passant par toutes les couleurs. Et une case c5, clé de la partie ! Je vous la donnerai bientôt en lecture. En attendant Djamel était heureux, car le jeune Léo lui a réglé ses dettes.

Maud M, qu'on adore (et qui avait gagné l'an dernier avec son équipe de Juvisy la phase Ligue de la Coupe de la Parité), nous donne son adresse à Berlin : le café "En passant", en français dans le texte. Vous buvez gratos, chaque fois que vous battez le patron aux échecs. Comme celui-ci (avec 2200 Elo) ne se débrouille pas mal, Maud avait dealé un truc formidable qui lui a permis de boire à l'oeil pendant 3 mois (à côté MaestrO Kamran et le champion batave en salivaient de joie) : elle lui a proposé le même défi au... backgammon.

Ensuite Kamran nous a donné son adresse de bar à New York. Mais cela remonte à un peu plus avant dans le temps.

"Eh, tu m'en mettras une caisse !"