18/03/2017

246e : Albin, le presque Romain !



Albin n'en revient pas : après avoir connu bien des sueurs froides lors de la ronde 2 avec une position compromise contre le jeune Adrien Maire, il réussit à arracher le point au forceps et ensuite engranger le score parfait lors de ce 246e Rapide East Bunker : 5 points sur 5, sans que les frangins Nemrirovski, ni que les Cadors Jorge-AlbertO et Julien du club 608, ni Prof Grimb', ni le Wisigoth ne puissent le rattraper !


Encore une chance qu'Aurélie, et sa camarade Aude de... Bruxelles (et oui !) qui prônent la défense de la mixité totale dans tous les tournois de matière grise, et tous les saunas d'Europe, se soient perdues un temps passage Brady, sinon qui sait Albin y aurait peut-être laissé quelques demi-points. Ah, la Belgique !


Vous trouverez ici la GAD pour contempler, en y passant votre souris, les performances et différents adversaires des 44 chanceux participants.
Pensez à prévenir quand vous venez jouer qu'on puisse calibrer le bourrin à la juste chose.
Une vingtaine de gayes n'ont pu sortir du paddock.


Albin le presque Romain devient ainsi notre nouveau shérif, enfin !

N'oublions pas, il y a quelques années, lors de sa venue sur Paris, son époustouflante démonstration lors du festival international de Paris du mois de juillet. Et tous les turfistes le donnaient déjà largement gagnant pour vingt ans.

On devrait lui confectionner une véritable stèle, pas une stalle.

Si Captain Franz est bien attentif en parcourant la GAD, il verra le nom d'un nouveau quidam qui pourra transformer le plomb de son écurie en Or, et inversement. Saura-t-il le retrouver ?


TibO' était là. Il mériterait une couv' pour lui tout seul, certes.
Mais encore eût-il fallu qu'il jouât, et non qu'il jouît.
Attendons donc encore un peu qu'il reprenne les rênes.

Albin, Parisien depuis moins de dix ans, pourra retrouver le Paris des années cinquante, et son fameux bar et club d'échecs de la place Denfert-Rochereau, grâce à l'excellent bouquin de Jean-Michel Guenassia, "Le club des incorrigibles optimistes", qui reçut prix Goncourt des Lycéens.


Un jour, c'est du célèbre café de l'Est Parisien, dont on sera nostalgique.
Ne laissez pas passer votre tour, faites comme Albin, venez déguster, avant qu'au delà votre ticket ne soit plus valable.