14/08/2021

369e : Yanis Idjeri fait gagner la Grande Kabylie !

 

Enorme : il sont très peu à avoir remporter une étoile de shérif lors de leur toute première participation.

Yanis Idjeri en fait partie, mais incroyable sur les 8 lauréats qui ont réussi cet exploit : c'est le seul à avoir annoncé, bien avant la ronde 1, qu'il allait remporté le tournoi, et il a réussi son pari !

Il l'a fait pour son pays : la Grande Kabylie, et ça n'a pas de prix.

Oui, je l'avais également pressenti : Yanis, qui était venu spécialement d'Amiens, allait gagner.

Yanis est le le 160e shérif du Canal en... 20 ans


Il faut savoir qu' à Beni Douala, près de Tizi Ouzou, son père a été le directeur d'école de Djamel.

Oui, Djamel qui officie derrière le comptOir de l'East Bunker depuis quelque 4 ans. 

D'ailleurs la soeur de 'James", qui remontait de la cuisine de l'East Bunker, a reconnu Yanis tout de suite. Elle aussi vient de Beni Douala.

En début d'office, Ma, qui a l'oreille fine, avait suggéré à Yanis de demander au boss en "tamazight" de changer de musique, ou de baisser le son.

Kelly, de la rue, est venue le saluer, le féliciter, le photographier et l'embrasser : Yanis est notre nouveau shérif !


Sophie aussi était là : elle nous vient de Turquie, et c'est elle qui a inscrit le jeune Thomas (1700 Elo sur chess.com) au 369e Rapide. 

Thomas gagne son pari : il réalise plus de 2,5 points sur 5, 3,5 points exactement et gagne une nuit d'absolu. 

On le grand félicite, il fait une performance à 1900 Elo !

Grâce à Sophie, j'ai pu lancer la ronde Erman-Hayk par un "bon match" en turc !

Vincent est président du club à Lyon, qui a pour acronyme : AVINKHA.

N pour nouveauté, car à chaque jour sa nouveauté, H pour humble, K pour King, A pour amitié (et c'est en ami qu'il nous a présenté le grand Tristan, sosie d'un grand syndicaliste reconverti dans les affaires). Je vous laisse deviner la signification des autres initiales.

Pour l'ensemble de son oeuvre, il se voit remettre le prix King Indian.


Irina était là, avec son fils Luke et sa fille qui passera en grande section l'an prochain, et son homme Ludovic. Ils ne sont pas passés en Ukraine cet été.

Cela faisait un bail qu'on n'avait pas vu le musicien Charles : il aura bientôt un classement Rapide Fide, un peu moins bon que son classement Rapide national.

Bébé Joss va bientôt m'avoir en tant qu'assistant logistique (spécialité : boissons).

Juliette était là : elle reviendra bientôt jouer.


C'est en 2019, qu'en Belgique, à Bruxelles, Jose a reçu le titre de Fide InstructOr. Il est imbattable, et fait 100% des points. Comme il et venu en voiture d'Unverre en Eure-et-Loir (et dire qu'il n'est pas venu à La Charité sur Loire !), eh bien il a mis un peu de temps, car c'est le grand chassé-croisé es vacances, et il n'a pu rentrer que ronde 2. Il sera là vendredi prochain, au 370e Rapide East Bunker, de même que Balthus.

Profitez-en, votre licence sera encore valable.

Après, il faudra aller en Tarn-et-Garonne, à St Antonin Noble Val (encore 5 joueurs de plus dans la nuit. 


On n'a pas pu faire rentrer le shérif Ronan Coste, faute de places : pensez à réserver par sms, vindiou !

Beaucoup de primo-licenciés : ils reviendrOnt, car ils ont grand aimé.

Des frères Jacq, c'est René qui a bien failli gagner. Son frère Robert, champion de France de karaté, et de nunchaku, viendra jouer en septembre sans Philippe.

Djamel ne l'a pas cru quand ils lui ont montré leurs 3 passes sanitaires, avec le même patronyme.

Incroyable Grégoire V, qui fait le signe de la victoire et bat Colin, l'invincible, à la dernière ronde sur un gambit Morra ! Aucune archive de licence à son nom, avec cette date de naissance.

V comme... Victoire !

Marc du point G, qui adore les passes sanitaires, sera là la semaine prochaine, pour le 370e Rapide.

Samuël est venue avec sa femme : il viendra seul en Tarn-et-Garonne, faire le 7e open Fide et le 22e Grand roque d'Anglars, à la fin du mois d'août.

Hayk le Tonique ne l'a pas vu : il n'était pas le seul Arménien à participer hier au 369e Rapide.


Le papa d'Andy (Nice) pensait que j'étais déjà mort, comme son médecin, car je n'ai pas répondu à la seconde à son sms, c'est que j'étais sur la Côte d'Azur, à côté de lui, parbleu, et il ne m'a même pas vu.

Andy se voit remettre le prix "Je m'améliore" sous les yeux ébaubis de Juliette.

Gaspard Lemaire est passé à l'arrache, et il a pu jouer. Dingue ! Il ne l'oubliera pas.

Ses compagnons de jeu non plus, avec qui on a causé tard devant l'estaminet.

Stefan a pris sévère. Jules Tabourel, qui signait ici son premier tournoi en chair et en os (comme 9 autres participants) n'en est toujours pas revenu.

Ici la GAD, à vous la lune. (pour les néophytes : cliquez sur le bleu de GAD et la grille américaine dynamique du tournoi apparaîtra, quand vous posez le curseur sur votre nom, la liste de vos adversaires s'affiche comme par magie...).


En trop louchant, le papa de Noé va en oublier sa pendule électrOnique.

Heureusement, Bébé W veille.

Aucun commentaire :