29/01/2011

hyper oxygéné, Victor remporte le Gonzo !









Merci énormément à notre maître de cérémonie, sieur Yegonzo, d'avoir initié et organisé le 1er Gonzo du Canal : un tournoi de blitz à ouvertures imposées.

Comme l'avait bien expliqué le patron du Damier de l'Opéra à Andy, les joueurs d'échecs n'aiment pas bien qu'on leur impose de jouer tels ou tels coups. Merci donc à ceux qui ont forcé leur nature et leur jeu pour s'aventurer dans le terrain délicieux des gambits.

Ce n'est pas le cas de Sergeï, Julio, David, Dume, Agadaboum, Inna, Alejandro et consorts qui ont préféré kibbitzer.

Le 1er gambit tiré au sort fut le royal... Gambit du Roi.
Ayant trusté la banquette pour mon ami Paj le Mage, je dois me résoudre à abdiquer rapidement. L'ordre des Elos est respecté dans cette première ronde.

La 2ème ouverture a été la "Traxler"
Un plaisir de la jouer du côté des Noirs. Un victoire contre Olivier.

3ème ouverture : le Gambit From
L'un de mes chouchous. Mince, alors que je m'apprête à regagner ma table, je vois Olivier, mon futur adversaire, prendre des conseils avisés auprès du super entraîneur Sergueï. Légèrement troublé, je laisse son cavalier faire le saut de l'ange sur ma défense. Il m'éclate.

4ème ouverture : le Gambit Danois
Je me retrouve pour la première fois de ma vie face au redoutable Vincent Amarger. J'ai du mal à émerger et à me décider pour jouer mon premier coup. Trop de lignes ouvertures. Il m'explose.

5ème ouverture : le très aimé Gambit de Budapest
Avec non les Noirs, mais les Blancs, je préfère tout de suite redonner le pion à Guillaume. Cela joue. Je me retrouve enfin avec une position qui me plaît. Gain.

6ème ouverture : le 960 irrégulier
Incroyable, l'ouverture tant attendue par le maître de cérémonie sort enfin du chapeau !
Et devinez l'appariement : Yegonzo joue contre moi avec les Blancs.
Il ne m'a pas fallu plus de 7 coups, pour que patatras... je gagne face au coup irrégulier de mon adversaire qui déplace son Fou comme un... hélicoptère : batterie de 2 Fous de cases blanches sur la grande diagonale face à mon Roi.
Il n'a pas fallu plus de temps pour entendre râler Victor le Terrible (qui venait de perdre contre Clément en 45 secondes sur ce 960) : "Xavier, on n'est pas venus pour cela... !"
Bigre, entretemps, le maître de cérémonie - ma victime ! - nous explique qu'il n'est pas d'accord avec mon arbitrage et me demande de continuer àbien vouloir... jouer.
J'obtempère.
Il me redemandera, par la suite, à au moins 3 reprises de bien vouloir reprendre mon dernier coup joué pour ne pas laisser ma dame... en prise. Bref, il gagne !

7ème ronde : le Gambit Humphrey Bogart
Je pense à mon ami Fanche, le spécialiste du genre, et à tous les joyeux drilles qui vont l'accompagner à Santorin. Cela va me manquer.
Miam Miam laisse son cavalier enprise d'entrée. Je lui rends. Mais bientôt, elle va me redonner un cadeau, et cette fois-ci, je vais le garder et gagner cette foutue dernière partie.

Stéphane Leroy a bien failli finir Fanny, mais Agnès vole à son secours.

La grille finale est une surprise : Victor le Terrible, l'homme qui marche dans le froid entre chaque ronde pour bien s'oxygéner, gagne enfin son premier tournoi au Canal !
C'était donc bien la soirée des jeunes septuagénaires au Canal, félicitations !

Demain, il tentera sa chance à l'Accession face à... Xenia !

Derrière lui, ex aequo, Clément et Vincent également à 5 points.
Ils vont se départager à la loyale, par une série de blitz, sous le regard de Geoffroy, Thi Thu, Guillaume et Allejandro. Vincent s'impose et trinque. Prosit !


1er Gonzo
Grille américaine après la ronde 7
Pl
Nom Rapide Cat. Fede Ligue Rd01 Rd02 Rd03 Rd04 Rd05 Rd06 Rd07 Pts Tr. SB Perf. FFE
1
DJUKIC Victor 1990 Vet FRA IDF +16N +3B =5N +6B =4N -2N +7B 5 28 19,5 2217 2239
2
BILLOIRE Clement 2130 Sen FRA IDF +14N +11B +7N -4B +5N +1B -3N 5 26,5 19,5 2181 2174
3
AMARGER Vincent 2100 Sen FRA IDF +15B -1N -11N +13B +6N +12N +2B 5 23,5 17,5 2086 2069
4
SOTELO Renzo 2210 Sen FRA IDF +8N +12B =6N +2N =1B =7B -5N 4,5 27,5 19 2149 2142
5
BURGUET Gregory 2180 Sen FRA IDF +10B -6N =1B +14N -2B +11N +4B 4,5 25,5 16 2089 2049
6
D'AVOUT D'AVERSTAEDT Geoffroy 2060 Sen FRA IDF +18N +5B =4B -1N -3B +10N +12B 4,5 25,5 13,25 2109 2114
7
COSTE Remi 1890 Sen FRA IDF +17B +8N -2B +11N +10B =4N -1N 4,5 25 13,75 2047 2037
8
LE ROUX Yann-Erle 1880 Sen FRA IDF -4B -7B +16N +15N -12B +13B +11N 4 20 9 1916 1913
9
JANGWA Valentin 1800 Sen FRA IDF
+16B +12N -10N -11B +15B +14N 4 17,5 8,5 1878 1878
10
RUAL Christophe 1850 Sen FRA IDF -5N +18B =14N +9B -7N -6B +15N 3,5 22,5 7,25 1868 1858
11
JOUHAUD Pierre-Alexandre 1810 Sen FRA IDF +13N -2N +3B -7B +9N -5B -8B 3 27,5 12 1935 1949
12
BRAULT Julien 2000 Sen FRA IDF +19B -4N -9B +16N +8N -3B -6N 3 25,5 5 1856 1773
13
DANIEL Jacksy 1750 Sen FRA IDF -11B +17N -15B -3N +14B -8N +20B 3 20,5 3,5 1702 1683
14
WUTHRICH Guillaume 1760 Sen FRA IDF -2B +15N =10B -5B -13N +16N -9B 2,5 22,5 4,75 1711 1706
15
POUZIN Olivier 1670 Sen FRA IDF -3N -14B +13N -8B +16B -9N -10B 2 22,5 4 1620 1628
16
LEROY Stephane 1399 Sen FRA IDF -1B -9N -8B -12B -15N -14B +21N 1 22 0 1372 1454
17
CHALTIEL Olivier 1380 Sen FRA IDF -7N -13B +18N



1 21,5 0 1545
18
BREHAUT Eric 1399 Sen FRA IDF -6B -10N -17B



0 22 0 1076
19
KRUSTI Krus Ti 1680 Sen FRA IDF -12N





0 21 0 1867
20
MIAM Miam 1650 Vet FRA IDF





-13N 0 21 0 1750
21
EDEN Agnes 1340 Sen FRA IDF





-16B 0 21 0 1390