14/04/2018

290e : Abdellah n'était pas venu depuis... 1984, il gagne !




Abdellah Aithmidou n'était pas venu à Paris, depuis 1984.

Il se paie le luxe de doubler rien moins que deux Rubiblanquistes : Mike de Marseille et le CollectOr, et cinq shérifs. Du très, très grand art.

Dans un style Orwellien.

C'est Abdellah qui a appris le noble art à son fils Medhi, et visiblement il lui en reste encore un peu sous les doigts : son fils, l'une des fines gâchettes du Jéen, finit derrière lui, à la 5e place.

Charlotte et Morgane se sont lancées dans le grand bain.

Charlotte porte en elle la carte du monde, mais son coeur s'est arrêté en... Colombie.

C'est Captain Franz qui les a coachées, bravO !

Il n'a pas caoché le jeune Cédric Puig, qui reviendra jouer avec ses camarades Arthur, Louis et Morgan.


Martin connaît bien Salim : ils ne remercient pas Jicé.
Il verra en lisant le post qui suit que leur professeur favori à Vélizy, Double Axel, désormais grand-maître, n'est rien moins que le... 17e shérif du Canal, eh oui !


Hamid, champion d'Afghanistan, qui étrennait un nouveau bibi, va réussir à terrasser le grand Mike. Non, pas sur une TchigO... Et dire, que Vinz n'a pas réussi à le titulariser une seule fois en équipe première !

Le neveu de Claire pensait que c'était facile de monter sur le podium, car il avait fini 2e lors de son premier essai : il pige enfin ce qu'est la chance du débutant. Aïe, mon genou !

SergiO a pu trinquer avec Casse-Briques, tandis que mon camarade Jean-Phi prenait plaisir à m'expliquer les contraintes du Treize, sa table contre-fétiche.

Le jeune Sam a failli remporter le tournoi : il fait 100%, et puis il rencontre son homonyme et les choses se corsent.

Plus de 250 joueurs attendus, cet après-midi, dans l'école de Malakoff dont le célèbre Jay, ainsi que Joe-Luis et Timoléon l'Afrique.

Et dire qu'il y en a qui seront à Chengdu, au milieu du Sichuan, voir et filmer les répliques vivantes de Moret sur Loing, et du plus grand Bouddha du monde.

Espérons échapper au double grand roque, comme naguère.

Hier, sur 41 compétiteurs, aucun n'a eu à subir de double grand roque.

C'est sans doute cela l'esprit Canal.

Ici la GAD, à vous la lune.


Vous pouvez lire, dans le post suivant, les noms des 116 shérifs qui ont gagné au Café K depuis la mise en place des rapides numérotés.