09/07/2018

1er Blitz de la Maison de la culture Arménienne à Paris


C'est le shérif des 156e et 298e Rapides du Canal qui s'impose devant, entre autres, 5 des meilleurs titrés français, sur le score incroyable de 14 points sur 16.


Bravo à Vincent Riff, qui repart avec 150 kinios, tandis qu'à l'étage en dessous (au restaurant), la télé était branchée sur une chaîne arménienne qui diffusait le match de quart de finale de Coupe du Monde de foot Russie - Croatie, avec en finale musical le suspense suprême : la séquence des tirs au but.

Yo était là avec Romane et sa soeur pour déguster les aubergines farcies du maître-queux.

BravO aussi à Hayk le Tonique, valeureux organisateur, en tant que président du collectif du Neuf-Trois.

C'est la multiple championne de France, Almira, qui remporte le prix féminin.

Sa maman Naira Agababean, grand-maître féminin native du Haut-Karabagh (Artsakh), est venue nous souhaiter bonne chance au lancement du tournoi mais n'a finalement pas pu participer au jimbalaya.
Hayk l'a raccompagnée en voiture dans l'arrondissement voisin, tandis que les premières volutes s'éparpillaient dans l'air.


Hayk Mirimanian, ancien champion de Paris - open B (à un peu plus de 8 ans seulement !), prend le prix de l'Arménie.

Le maître international MelkiOr prend le premier prix des - 2400 Elo.

Ange s'adjuge le prix de sa catégorie Elo. Et il était la veille au 301e Rapide East Bunker !

Prince Gab est récompensé en tant que premier des - 1600 Elo.

On n'a finalement pas vu la grand Andreï (g), ni Richard W (a), mais notre arbitre international préféré était là : AlfredO a bien joué.

Un tournoi en 16 rondes, de 5 min + 3 s / coup, rondement mené par Joe-Luis Walker, de 13h30 à 19h30.

Ici le classement final.