11/07/2009

le Prix du fair-play


sans conteste va à Barbelenet.

ronde 5 : le drapeau électronique de son adversaire tombe.
Un arbitre arrive, puis deux... puis trois... puis quatre.
Frédéric se lève, et les laisse entre eux.
S'en suit quinze minutes de palabres, entre les arbitres, ensuite entre son adversaire et les arbitres; puis le superviseur tranche : il décide de faire reprendre la partie au 41ème coup.
Frédéric, très calme, ne pipe mot, se rassoit à table, et reprend sa partie.
Chapeau, bébé !