06/05/2017

251e : l'Or pour MelkiOr !


Le Général Grant est venu de Richmond en Virginie : s'il n'a pas gagné le tournoi, il a bien failli.

Qu'il reçoive ici nos plus vives félicitations, Susan peut être fière !

Vous le retrouverez cette semaine au LucO.

Il était, il y a quelques jours, à la Mairie du 4e avec les ténors GMI : là même où le grand CollectOr n'a pas réussi à briller.

Daniel y était aussi; il en a profité pour nous envoyer Aythem, l'un de ses adversaires, qui a ainsi pu découvrir les joies de l'East Bunker.


Zacharie a pu jouer avec Bébé You.
Le joueur de Fès a pu ainsi croiser le bois avec l'organisateur en chef du marathon international de blitz de Rabat.
Et dire que, dans quelques semaines, démarrera le tournoi international de Chefchaouen !


Quelques jours avant le 92e championnat international de Paris. Raymond la Science n'y sera pas : il préfère venir soutenir Titi Poulbot, le lundi de Pentecôte au 6e open de l'Echiquier de Paris, dans la superbe salle des fêtes de la Mairie du 3e, qui fête ainsi ses dernières heures (les mairies du 1er, 2e, 3e et 4e ne feront bientôt plus qu'une !).
Anny ne sera pas là non plus le 14 juillet : elle fera l'open de Limoges avec Michaël Troubat.
Jose, non plus, il sera en Espagne.
Seul YegonzO, répond présent, avant de se reposer en Bretagne.


Cela promet pour son équipe de l'an prochain, fraichement promue en N2, du... Grand Est !

On a attendu toute la nuit le jeune Maxime, fils de Thierry S. C'était bien la peine de réserver à l'avance !

Idem avec Ethan, ah bien la peine de réserver à l'avance, vous dis-je !

Les 251e était le premier Rapide Jeunes East Bunker, plus de la moitié des participants avaient moins de vingt ans (dans leurs têtes, du moins).


L'occasion d'un retour à la compétition du jeune Romaric, qui accompagnait Yohann.

C'est le plus titré qui, en cette période électorale, repart avec le film d'Alain Cavalier. Il rajoutera là-dessus le dernier Houellebecq, et il sera paré.

Il conclut la soirée, en donnant une simultanée face à ceusses de Yerres, et il gagne tout !

Le djeun Vinz va tenter sa chance dans une heure chez Dédé : sera-t-il le prochain champion de Paris ?  Oui, mais Thaymour et Jean-Alexis vont tenter de lui barrer la route, sauf que le tournoi est déjà plein. C'est comme cela.

Ici, la GAD, à vous la lune.