20/05/2017

253e : Le CollectOr frappe fOrt !



Il nous est venu ni de Catane, ni de Trévise, mais en direct de... Cagliari !

Il ne connaissait pas l'ouvrage sur le jeu d'échecs écrit en italien, vers 1512 (peut-être le premier livre imprimé transalpin sur le jeu d'échecs ?), par le Portugais PedrO DamianO, apothicaire chassé de son pays qui avait fini part trouver refuge en Italie.

L'analyse critique de "l'ouverture Damiano" a été disséquée 50 ans plus tard par l'Espagnol Ruy Lopez, de son "livre de l'invention libérale et art du jeu d'échecs", réédité en français par Stéphane Laborde en octobre 2015.

En before du 253e Rapide East Bunker, cinq cents ans plus tard à Paris, c'est un autre Damiano qui a pu croiser le bois avec le plus talentueux des Suisses, Anton le Rouge, venu passer quelques jours à Paris avec Nicole, originaire du Jura Suisse, comme la plasticienne Isabelle Roy.

Comme Anton et Nicole avaient bien apprécié la Matrice qu'elle avait montée au Musée Singer-Polignac, informons-les que c'est à Neuchâtel qu'elle exhibera dans quelques mois la "Chambre des Rêves", avec des images capturées dans la vallée du Doubs, et au-delà des échelles de la Mort.

PetitEglise a tout de suite reconnu le grand Emmanuel, qui l'avait bien astiqué quelques mois auparavant, dans l'antre du Canal. Johan, lui, ne l'a pas reconnu.


Après ce 253e Rapide, le CollectOr va enfin connaître l'un des derniers Clint Eastwood qu'il n'avait pas encore vu.

Il remporte ce 253e Rapide East Bunker, les doigts dans le nez, alors qu'Axel Delorme, 17e shérif et futur grand maître nous avait envoyé, depuis le Top 16 à Chartres, l'une des toutes meilleurs gâchettes de Sardaigne, Damiano Locci.


Le Prince Albert, que d'aucuns surnomment encore Maître Li, réussit à s'intercaler entre les deux.

BravO à Mathieu Lanusse qui arrive à placer son fameux mat du pion.
Ici la GAD, à vous la lune.

Ceux du LucO auront reconnu Hamid, qui signe ici une brillante performance.
Il va bientôt remporter une étoile.


La jeune Margaux, coachée par Florence et Fabrice, a bien failli faire mordre la poussière à notre champion dès la ronde 1. Mais non,  du coup elle perd pas mal de jus, et enchaîne trois bulles, avant de pouvoir aligner 4 victoires de suite, dont une face au djeun Vinz sur son tableau de chasse. A 13 ans, diantre!


Le jeune David O pouvait aussi bien causer russe, arménien et roumain : quelques camarades Moldaves s'étaient glissés à l'East Bunker. Captain Vinz en revenait. Pas loin de Chisinau et Grigoriopol, nouveau Sébastopol de nos amours.


James, étoile montante, aurait tous pu les faire tanguer, mais non. Mais quand décrochera-t-il donc l'étoile ?

Gaëtan aurait aimé en être, mais avec tous ces changements d'enseigne : Café K, Café I, Café de l'Est Parisien, East Bunker, il s'est bien mélangé les pinceaux avant de retomber sur la bonne auberge. Et oui, le Val de Marne, c'est plus loin.

Cela faisait un bail que MaestrO CalistriX n'avait pas foulé le pavé de l'Est Parisien. Si on n'aura pas le plaisir de le retrouver cet été en Corse, on sait qu'on pourra le voir en octobre prochain au Cap d'Agde. En attendant, il a bien dégusté.

Son camarade LudO est revenu de Grèce, il va bientôt poster une bafouille ici, pour rasséréner Captain Franz.


Vendredi prochain, c'est David Vincent qui viendra nous rendre visite.