04/08/2018

278e PurO : Libi rend Grasse au Canal !


On pense généralement que le mois d'août est la période idéale pour se payer un tournoi "tranquille" à l'East Bunker, à savoir susceptible d'être gagné sans avoir à lutter contre une foultitude de cadors.

Pas toujours, finalement.


On comptait, en ce début août 2018, dans les starting-blocks de ce 278e PurO :
- un grand maître (g) ayant fait le grand déplacement (G),
- l'ancien grand maître de Ti' Bo à Belfort venu tout spécialement du Mans,
- trois maîtres Fide


Foin d'Acadiens hier soir, mais le retour de David Bekok après trois ans vécus avec les Cinghalais du Sri Lanka, et l'arrivée de Marina née à Londres qui participait à son premier tournoi en chair et en os, accompagnée d'Alexandre originaire du Brésil.


C'était l'occasion aussi de comparer, à côté des mises en bouche stratégiques dites "classiques" des maîtres Fide Dodorelo et Pierre Brunellière, le fameux jeu "poète" d'Alain du Léthé (premier maître Fide du Canal chronologiquement parlant ?), amoureux des îles grecques, en partance pour Ios.


Rappelons que ce dernier n'avait joué qu'une seule partie (en cadence rapide) cette saison.
Le poète remporte le morceau, après 9 parties de blitz , 5,5 points... soit un point de plus que son commensal étoilé DodorelO, diantre !

Pierre du Mans fait encore mieux, et s'adjuge la 2e place avec 7,5 points, sans avoir joué une seule partie cette saison, nous confie-t-il, au LucO le lendemain. Bigre !


L'occasion de gagner ma première, seule et donc unique partie jouée face à BernadO, le grand Monsieur des échecs. Une gageure.

Champagne pour Ermann de Turquie, qui réussit une partie Pianissimo d'exception, et mate pour la première fois de sa carrière, avec moult plaisir, le jeune Bébé W.

Première aussi en plus de vingt ans de tournois, Maxime portait au col de sa chemise une mini caméra, et ses neuf partenaires de la soirée ont tous accepté de voir leurs parties immortalisées. Du coup, je me suis tu, pendant nos entrechats.


Gigi est passée fêter son come-back en sous marin à l'open C du championnat international de Paris, j'ai cru comprendre que le coaching de Vincent n'y était pas pour rien.

Vardouhi a quitté Juvisy pour Créteil, elle termine à une superbe dixième place. Elle vient désormais chaque fois à l'East Bunker accompagnée de sa soeur.

Elle a choisi la cadence qui se jouera vendredi prochain : 7 rondes de 10 min, pour le 304e Rapide du vendredi 10 août 2018.

Merci à JF, qui ne me réveille plus sur les vaporettos.
Il se contente de me gagner chaque fois qu'on se retrouve sur l'échiquier.


Les deux frangins de StOl sont passés boire un coup, avec leurs camarades, mais je n'ai pas réussi à leur faire jouer une seule ronde (dingue, je perds la main !). Merci Erasmus et la région Grand Est. Bientôt la Norvège ! La 3e année de biO mène à tout finalement. J'en causerai à Joe-Luis Walker.

Le Redoutable repart à quasi 33 piges avec 1 surplus de 33 kilos , et 1 étage en dessous. C'est cela la règle de 3 des 10%. Croyez-moi, il va aller en rechercher d'autres, des gigues à la noix du Marais. Trop Tricky !


Le grand maître Libi rend Grasse au Canal : il marque 9 points sur 9, de façon très propre.
Il est élevé au grade de shérif honoraire !

Ici la GAD, à vous la lune.