11/03/2018

285e : Sauve qui peut !

On a purgé Bébé.


Et Bébé est amoureux. Dingue !
Agnès est passée par là.
Agnès B.
La gourou des altermondialistes, bien connue de OuebMaestrO.
Et dire que tout cela se passe en France, au pays de Crumb.

Qui l'eût cru ?

Vous vouliez une preuve.
Une photo de Cosme le Grand.
Vous vouliez le voir jouer ?
Il l'a fait, mais diantre que cela a été dur.
Vous doutez de son talent échiquéen ?


Retournez 13 ans en arrière : vous êtes en 2005, le 9 décembre au même endroit rebaptisé café K, comme Karim, pour l'occasion : Cosme renverse tout sur son passage, du président de la fédération française d'échecs aux autres gâchettes des "petits chevaux" comme dirait Guillaume à table !

Et oui, toujours pas de photo.
Vous n'avez qu'à voyager vous-même dans l'album de famille.
De toute manière, vous imaginez bien qu'en 15 ans, tout le monde a blanchi, fors Cosme : c'est cela l'avantage des "bold", oui j'ai bien dit des "bald".
Je prononce à ma manière, quoi.
Une performance de maître international, il s'en souvient bien.



Mais, vous ne le verrez pas dans la liste de la Galerie des As , le fameux "Hall of Fame" que m'avait demandé d'ériger Stef l'Aquitain, car je ne l'ai créée qu'un an plus tard en 2006, avec la numérotation des seuls tournois rapides (et non des blitz et des PurOs), et la création du titre de shérif.


Le 1er shérif du Canal était là hier avec Cosme : il a 31 ans.
Il ne les fait pas.
C'est beau la jeunesse.
Joe pratique plus le poker que la boxe.
Si l'on calcule bien, le premier shérif du Canal a donc décroché sa breloque à l'âge de... 19 ans, diantre !
Il a été plus précoce que Djeun Vinz qui a attendu hier, le 285e Rapide, pour décrocher sa première étoile, à l'âge de 22 ans et des brouettes, devant les maîtres James, Adel et Grimb'.
On a purgé Bébé.
Bébé est amoureux.
Cécile ne se souvenait ni de moi, ni de Timoléon l'Afrique.
Le Cap d'Agde pourtant ce n'est pas loin, et elle bien jeune pour être Alzheimer.
Mince, si nos voix ne tonnent plus.



Adel Choukri nous vient du MarOc.
Alors, évidemment il connaît bien Karim Ismaël, le maître international.
On a pu causer de OuebMaestrO : il était là, et du capitaine Ad Hoc, seul Clichien à ne pas avoir fait le déplacement hier.
Ah, la victoire en demi-finale de OuebMaestrO face au MI Ismaël Karim, aux Sportifs St-Martin , désormais O' TacOs... !
Le Captain Ad Hoc nous manque.
Marianne aussi, elle est à... Dieppe !
Agnès, elle, n'était pas à Dieppe.
Sa fille, non plus d'ailleurs.
Et James était là.
A quand l'étoile ?
Jicé n'était pas là, mais on a causé de lui.
Bachar n'était pas là, mais on n'a pas causé de lui.

Car toute la vieille garde était là : Simplet qui a joué face à Victoria Kilessova, de Moscou.


Fanche qui s'est couché bien tôt.
Sire Roll qu'on a vu blitzer face à Simplet.


Fab' Four.
Inna, Kamran et le grand maître AlbertO.
MaestrO AlbertO se souvient bien de sa victoire, en 1993, face au grand maître Hongrois J Pinter.
Il se souvient que c'était sur un Gambit du Roi, où il avait les Blancs, et que Schabadidon était tout joyeux.
Il se souvient qu'il a joué Cc3.
Mais ce qu'il ne sait plus, c'est à quel moment il l'a joué : au 3e coup, ou au 12e coup ?
Il nous le dira en consultant ses bases de données.
Car comment ai-je pu avoir cette partie en tête hier dans la nuit, nul ne sait ?
Le bouquin qui en cause, et dont il m'a donné le titre, je ne l'ai pas dans ma bibliothèque rose.

L'un donc est édité chez Flammarion, l'autre chez Fayard.
Les deux "F"  donc.
Mais Alain, l'ex co-équipier de MaestrO AlbertO et Schabadidon n'était pas là.
Toujours en Belgique ? Prêt à éditer un nouvel MVL ?


Cosme a vu  la videO de ChessMI tournée à l'East Bunker, sur la partie à handicap de MVL, le n°1 français face à Bébé W, comme quoi il suit l'actualité échiquéenne, le bougre.
Mais il n'a pas suivi son interview sur la radio Suisse romande, face à mon condisciple.

MariO aussi est passé.
En coup de vent, pour me voir me faire mater par Younès, un aficionadO de Guillaume à Table !


Une partie de la jeune garde n'était pas là.
Une autre si, dont Petitéglise.
Diantre, il a raté son idole : Guillaume à Table !
Mais Bébé est joyeux.
Bébé est amoureux.

Boris n'était jamais venu.
Il ne connaît plus le nom du Challenger de Sucé sur Erdre, près de Nantes.
Jicé lui soufflera.
Il reviendra.


Théo a déchiffré Van Gogh, à sa manière.
Et Cosme a déchiffré Rimbaud.
Mais ThéO a dix ans.
Et Simplet lui a filé une passoire.
Cosme, lui, est né la même année que le grand professeur de tennis de Guadeloupe.
Il est temps d'appeler les Little Bros.
Il place le mat de Sacha, des Dupont et Dupond.
Son père s'envole demain en hélico : il remarche enfin !


Beaucoup de maîtres donc, hier.
Peu de jeu.
MaestrO AlbertO et Inna ont vu, tout comme moi, le jeu du 12e champion du monde Anatoli KarpoV, il y a cinq mois, au Cap d'Agde face au multiple champion du monde des Vieux, Anatoli Vaisser.
Alors, pour la simultanée à 12, vendredi 16 mars 2018, au salon du Livre (Livres Paris), de 14h à 16h, au stand de la Russie, face à Cosme, Bernard Werber et ses fourmis, Bruno Caillet... on a notre pronostic.

La simultanée sera suivie par une séance de dédicace, de 16 h à 17 h, sur le stand de Flammarion, avec Cosme et Guillaume à Table.



Cosme est sur les routes.
C'est dur, la vie de star.
Il a promis qu'il reviendrait.
Mais plus pour se taper une vieille Benoni.
Non, c'est fini.


Ce n'est pas le cas de Jacky.
Je lui dis bravO.
Qu'il embrasse Isabelle Carré, lundi de ma part et qu'il lui conseille la lecture de... "Cosme".

Oui, la lecture de "Cosme", avant celle du "... Pouvoir invisible"

Ici la GAD, à vous la lune !

Il est 4 heures du matin.
Je vous embrasse.
Demain, Hayk le Tonique nous accueille aux Lilas.
Cosme sera sur la route.



Et carrée soit la nuit !