17/03/2018

286e : Violette du Texas est notre championne



Violette est arrivée du Luxembourg, avec sa soeur et ses parents.

Mais elle venait d'encore plus loin : le Texas, à la frontière du Mexique.


ViOlette, qui vient de fêter son dixième anniversaire, est notre championne.

BravO !


Le shérif de ce 286e est le même que celui de 186e.

Il a le sens du chiffre et de la formule, comme Cosme.

Félicitons le maître international Maxime Aguettaz (2437) qui gagne ce 286e, avec 6,5 points sur 7 : seul Casse-Briques réussit à lui prendre un demi-point.


Dès la ronde 2, ViOlette a pu se mesurer au MaestrO, et cela lui a procuré un immense bonheur.


Idem pour Cosme, au Salon du Livre, qui a pu se mesurer face au 12e champion du monde, Anatoli KarpoV, sur le stand Russe, en simultanée, pour la sortie de chez Flammarion de son livre éponyme.

Regardez cette courte video flash : Cosme pose une vrai question à KarpoV, qui va prendre chaque fois beaucoup de temps pour répondre à ses coups.

Devinez qui va finir par gagner, sous les yeux ébaubis de Bernard Werber, le romancier aux fourmis dans les doigts ?


Certains d'entre vous connaissent Jasinghege Don Prasanna Deshapriya, alias Le Poulpe : lui aussi, c'est un maître !

Il nous a épatés !


Devinez qui jouait le rôle de notre nouveau Blueberry ?

Eh oui, une toute nouvelle collection de sweats est arrivée, sous l'impulsion du CollectOr.


Est-ce que tout ce textile va nous permettre de gagner tous les points Elo perdus dans l'année ?
Oui, c'est certain.


Dans une autre vie.



Younès va souffrir sur la variante de Yussupow (- 27 kilos, ce que ne nous a pas expliqué MaestrO Christian Bauer - multiple champion de France - dans sa rubrique d'Europe Echecs consacrée à la variante des 2 Cavaliers) de Bébé Woody, qui finira par placer un mat à la Morphy, sous les yeux attendris de ses voisins de table RémiX et Joël.



Eh oui, c'est le même Younès qui causait littérature avec Cosme, en terrasse, la semaine dernière, à côté de Fanche et de OuebMaestrO. Comme quoi !



Beaucoup de joueurs sont venus se tester lors de ce 286e Rapide. Ils savent maintenant toute la différence entre le jeu en ligne désincarné sur plateforme à la Houellebecq, et celui en chair et en Os.


Thierry Brionne est arrivé ronde 2, comme d'autres. Il a tout gagné, même sa partie (plutôt bien engagée d'ailleurs) contre Bébé W (qui a reçu une toute nouvelle tenue qu'il va bientôt étrenner, mais peut-être pas pour le bal du Cent Quatre pour les dix ans de M). Mais quand Thierry tombe sur le maître, patatras la baraka le quitte.


Stephan, arrivé aussi ronde 2, gaze moins. Tout comme MarcO.

Samuël, arrivé plus tard, remporte tout sur son passage : c'est la clé.

Anatole a une bête noire : ce n'est pas ViOlette, mais Bébé W : 100 % de défaites (même avec à chaque coup, une Dame d'avance, diantre !).


Sera-t-il là à la Coupe Izikian, le mardi 1er mai, pour défendre son titre d'équipe rûdement arraché l'an passé ?

Hayk le Tonique est venu en causer.

Kris, de Belgique, en sera peut-être.

Ici la GAD, à vous la lune.