29/04/2010

Le Lido du Luco





Avant-hier William ne voulait absolument pas jouer contre un enfant...
Mais hier, il aurait bien aimé reprendre ses revanches contre Timoléon l'Afrique.
Il l'a cherché dans tout le parc, mais il n'a pu trouver que son papa.
Comme quoi, on peut changer d'avis.

Daniel, lui, a débuté fort, comme du temps du Lion de Belfort.
Je lui ai conseillé la lecture du livre de Jean-Michel Guenassia ("Le club des incorrigibles optimistes" prix Goncourt des Lycéens, cf post de novembre 2009), pour qu'il retrouve l'évocation de toutes les figures qu'il a connues dans ce club de bar.
Ensuite, la fortune s'est retournée.

François B est passé nous dire bonjour.
Fleur nous a accueillis à sa table.
Et Nicolas et Julien ont clos cette journée ensoleillée.