25/01/2023

27/01 : 431e Rapide Fide du Canal à 20h

la liste des inscrits


vendredi 27 janvier 2023 à 20h

431e Rapide Fide East Bunker

homologué Rapide Fide

ouverts aux licenciés B ou A de la FFE

possibilité de prendre une licence B sur place, 30 min avant

naturellement, Djamel vous invite à grand consommer... local 

c'est un bar : ne pas apporter de boissons ou nourritures... d'ailleurs !

Café East Bunker 

156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris 

M° : Gare de l'Est 

limité aux premiers inscrits (par sms au 06 28 06 48 92) 

1er prix : l'étoile

tarif :  6 € , shérifs étoilés, canalistes : 3 € 

pré-réservation individuelle uniquement par sms à Xavier (06 28 06 48 92), avec vos nom, prénom, code FFE (ou date de naissance)

21/01/2023

430e : le maître international Alexey Maly décroche l'étoile

Alexey Maly, maître international d'Ukraine, gagne tous ses matches (c'est bien le seul sur 68 participants) et remporte l'étoile de shérif.

Gaël du Havre, qui a créé le calva Chambord, est le seul n°2 avec 4,5 points.

Bientôt, il me fera goûter son autre spécialité aux pommes. Il est Normand, et jouera une partie de paddle dans 4 heures à Rouen.

Il dort encore à l'heure où je vous écris, chez TimoléOn l'Afrique.

J'ai dû refuser 30 impétrants faute de places suffisantes (merci à Hayk le Tonique, lepetitLuke, Ludovic qui ont eu le bon goût  de se désister à temps).

N'ont pu jouer Pierre L, Nassim, Arnaud P qui pensait gagner le tournoi, Bébé Joss qui a bu avec Daniel, RémiX et Zaza Queen, GuizmO, Thibault D, Luc B, Michel B, Yacine, Paul M Sébastien A, le shérif Roman, Guillaume D, VictOr L ...

Il faut penser à réserver par sms (pas par WhatsApp,  ni par tél, ni par mail),  avant H-9 !

D'autant qu'il y aura encore bien moins de places les prochains vendredis car Joe-Luis Walker ne sera plus là pour m'aider, et je ne mettrai pas autant de beignets. 

BravO à Thierry qui le bat d'entrée.

Et dire que David D voulait lui prendre sa place...

Non.

Bon sang ne saurait mentir. 

Longue semaine électorale pour Laurent, ancien député de France, (à l'eau ferrugineuse toute la soirée) qui refuse la nulle et finit par... gagner, le bougre ! 

Alexandre (devenu abstème pour cause de boxe) plus coopératif lâche une Tour, mais je lui rends sous les yeux rieurs et farceurs de FabiO. Match nul.

VictOr H était lui aussi à l'eau : je loupe mat en 1 en intervertissant Tour et Dame, et vlan je tombe au temps me dit-il. Mais où va-t-on ?

C'est de la faute de Bébé Joss, qui m'a toppé l'épaule alors que j'envisageais le bon coup (cela m'a trop déconcentré).

Et dire que tout cela va me coûter un Banquier dimanche prochain. 

Sacré Bébé Joss !

Pardon, pas d'allée des vergers pour moi aujourd'hui, car l'oie farcie m'attend chez Michel à Pantine.


Vahé a fait une écossaise d'échange d'exception, et a vaincu l'espoir Margaux, tête de série n°3.

Je l'en félicite chaudement.

La Hache n'a pu venir à bout du maître Ukrainien. Ce sera pour un autre jour.

Les shérifs CristianO et Frexit lâchent 1 et 2 points, c'est dire ! Dans leur duel, c'est CristianO qui prend le dessus.

Le shérif ColinOx est à 3,5 points. Il a mieux scoré en nationale 2.

Bravo à Damien, qui aura dans quelques jours un tout nouveau classement Fide, et alors là... rien ne sera plus pareil. Il verra.

Abdallah et Abdelrahman sont dans un mouchoir de poche avec Arthur, qui a eu moins de bonheur en nationale dimanche dernier.

El ReinO se place 20e : il ira en Corse.

C'était un grand bonheur de revoir au Café de l'Est Parisien Alexandre  S, que je croise souvent sur le Canal St Denis, lui en joggeur septuagénaire et moi à vélo. Il a bien bossé !

ThéO a beaucoup progressé. Il me tarde de le jouer.

Olivier D, aussi, va étrenner un Elo Fide Rapide. Tout nouveau, tout beau, tout LucO.

Damien, auteur de "La fin des Rois" , nous vient de Formose et de la Cité des Papes; il était de passage à Paris.

Avec 1 minute et demie à la pendule quand il est arrivé à l'East Bunker, Thierry ne trouve pas le gain face à Pascal et annule. Chaud !

Ici la GAD, à vous la lune.

17/01/2023

la nouvelle galerie des As

Le palmarès des Rapides du Canal

Pas moins de 191 lauréats se sont succédé lors des 465 premiers Rapides (et Chess 960, MGM, CB, GM, Ron et autres) du Canal, qui se sont déroulés à l' East Bunker ("Café K" , "Café I" , "Cantine du Xe", "Café de l'Est Parisien","Extérieur Quai"), depuis la fameuse nuit du vendredi 23 septembre 2006.


Mike de Marseille est le premier à avoir décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 4 novembre 2011, lors du 102e Rapide. 
Quelques mois plus tard, le dimanche 13 mai 2012 exactement, la fédération internationale des échecs le reconnaissait officiellement comme maître, le jour-même exactement où les équipes Canal 1 et Canal 2 réussissaient leur doublé historique fédéral : se faire sacrer à la même heure n°1 de leur poule respective de nationale 3 du championnat de France des clubs, on ne pouvait rêver plus beau symbole-clin d'oeil pour celui qui a tenu longtemps le 1er échiquier de Canal 2 !
Il franchit la barre mythique de 2400 Elo, le 1er mai 2019 et devient ainsi le vrai Maître du temps; il décroche sa 2e norme de maître international deux mois plus tard au 3e tournoi à normes de Juvisy.

Dodorelo est le deuxième à avoir obtenu le ducat Rubiblanca, le 16 mars 2012, lors du 111e Rapide.

Le Discobole est le 3e joueur à s'être vu remettre, incognito en plein coeur de l'été, le ducat Rubiblanca, le 24 août 2012 lors du 117e Rapide, comme un couronnement pour une saison sportive 2011-2012 exceptionnelle.
Le CollectOr est le premier Humain à avoir décroché, le vendredi 18 septembre 2015, la breloque suprême : le Philid' Or (20 étoiles !) lors du 194e Rapide du Café de l'Est Parisien.

 Anibal est le 4e joueur à avoir réussi à remporter le ducat Rubiblanca le vendredi 11 septembre 2015, lors du 193e Rapide du Café de l'Est Parisien.

Steph le Wisigoth est notre 5e légende : il a décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 29 janvier 2016, lors du 205e Rapide à l'East Bunker.

PolO est le 6e à entrer dans l'histoire : il a obtenu le ducat Rubiblanca le lundi 2 janvier 2023, lors du 5e Blitz Fide Grand Malabar à l'East Bunker.

Quatre jours plus tard, vendredi 6 janvier 2023, c'est au tour de Djeun Vinz d'obtenir le ducat Rubiblanca lors du 428e Fide Rapide du Canal.


Seize autres joueurs sont également titulaires d'un Graal Marshall (5 rapides ou "MGM" du Canal gagnés) :

- Jean-Jacques Rabeyrin (9 victoires)
- Patrick Van DOngen (9 victoires), 
- Gilbert Grimberg (8 victoires),
- Jean-Baptiste MullOn (7 victoires),
- Vincent Amarger (8 victoires),
- BrunO Gutierrez-Ramirez (6 victoires),
- Julien SOhier (6 victoires),
- Petitéglise (5 victoires),
- Thaymour Bonneville (5 victoires),
- MelkiOr CotOnnec (6 victoires),
- DinkO Skracic (5 victoires),
- RémiX
(9 victoires),
- Phil SpectOr
(5 victoires),
- Ti' Bo
(5 victoires),
- CristianO Tieres 
(6 victoires),
- CalistriX 
(5 victoires),
- xxxx
(5 victoires), 


A noter, très rares sont ceux qui ont gagné un Rapide, et décroché leur étoile de Shérif, à leur premier essai : Charlie est le 6e athlète à l'avoir réussi en quinze ans, le vendredi 16 août 2019 lors du 341e, mais fait encore plus extraordinaire il a récidivé la semaine suivante lors du 342e : il est devenu ainsi notre premier demi dieu de bronze et d'airain !
Le 24 avril 2020 en plein confinement, il est élevé au titre de Grand Cognac, en reportant en ligne la farandole des cognacs sur un score réellement impressionnant !

Le 8e athlète qui réussit à décrocher l'étoile de shérif à son premier essai est Yanis qui jouait à domicile pour la Grande Kabylie, le vendredi 13 août 2021. Mais fait insigne : débarquant tout juste d'Amiens, il annonce, avant le début du tournoi, qu'il va tout simplement le gagner, et Bébé W le pressent  également grâce au fluide trismégiste !

Pourtant, beaucoup de titrés (ou futurs titrés) n'ont pas réussi à décrocher l'étoile du premier coup :

GMI Thal Abergel (9), MI Etienne Mensch (9), GMI Sébastien Mazé (14), Adrien Leroy (25), Romain Picard (19, 46, 54),
AI Dominique Dervieux, Patrick Van Dongen (52, 54, 55, 56, 58, 60), MI Abdelaziz Onkoud (54), MI Pavel Govciyan (53), OI Dédé la S., Aurélie Dacalor (55, 65), Stéphane Schabanel (54, 60, 65), Melkior Cotonnec (33, 82), Carl Strugnell (34, 36), MI Davoud Pira (31), MI Kamran Shirazi (54, 84), AI Laurent Freyd, MI Alexandre Vuilleumier (66), Emmanuel Neiman (75), MI Nouck Nouck (87), GMI Eric Prié (234), GMI Eloi Relange (306).

Mais les plus tenaces finissent toujours par y arriver, c'est le cas de Pat la Menace, enfin Shérif du 82e, après 6 précédents essais infructueux. Il est même désormais Marshall.

Le MI Christian Maier (GER), quant à lui, a eu droit à un traitement spécial : arrivé trop tard pour participer au 51ème Rapide, on lui a concocté un "after" qu'il remporta haut la main.

Les GMI Igor Nataf, Fabien Libiszewski (élévé au grade de shérif honoraire après son parcours sans faute au 278e PurO le 3 août 2018), Cyril Marcelin sont passés en spectateurs au Canal, mais n'ont pas concouru à un Rapide, me semble-t-il. 

La GMI Marie Sebag est d'abord venue supporter les équipes du Petit Pouchet, et quelques camarades inscrits dans les opens internationaux du Canal pour ensuite gagner le 128e comme à la parade !

D'autres GMI se sont pris au jeu et ont été séduits par l'ambiance du Canal :

Le GMI Francisco Vallejo Pons (2703) a gagné son duel en trois blitz face au GMI Alberto David (2631) lors de l'ouverture du 1er Festival international du jeu d'échecs à Paris.

Le GMI Laurent Fressinet (2689), présent avec Almira Skripchenko (2464) lors du Blitz pour le Zouave Damiano, a réussi à cueillir Alberto David, de retour (victorieux) du tournoi de maîtres de Deauville, dans un blitz à 10 parties. Quelques mois plus tard, Laurent et Almira étaient sacrés champion et championne de France à Belfort. 


Le GMI Christian Bauer (2630), alors triple champion de France, a préféré se lancer dans l'autre formule proposée au café de l'Est Parisien : le Puro, ou blitz de 5 minutes KO. Il remporte le doublé : vainqueur des 143e et 144e Puros au cours de la nuit du 20 juin 2014, qui a vu l'équipe de France s'imposait par un score "Suiiissse - 2" lors de la Coupe du Monde de foot au Brésil. Il remporte sa première étoile de shérif, le vendredi 8 octobre 2021, lors du 376e Rapide Fide du Canal.

Le plus fort joueur français de tous les temps, le GMI Maxime Vachier-Lagrave (2806), est passé se détendre en plein top 16 à l'East Bunker, six jours avant le Paris Grand Chess Tour, et a remporté le 245e PurO, le 3 juin 2016.
Il est repassé, avec les meilleurs mondiaux, le vendredi 10 mars 2017 lors du 245e Rapide East Bunker, à la suite duquel il a enchaîné une myriade de parties à handicap, dont une fameuse contre Bébé W, filmée par Chess MI.
 
Un autre champion de France (1970), et multiple champion de Paris, nous a fait l'amitié de rejoindre un temps l'équipe fanion du club du Canal : Jacques Maclès. Dans la foulée, il a remporté le 69e Rapide du Canal. Et c'est encore un autre champion de France (1979) qui est passé gagner le 77e Rapide : le premier français à avoir décroché le titre de GMI (juste avant Olivier Renet) en 1989 : Bachar Kouatly (on compte aujourd'hui près de 50 GMI et 100 MI français, c'est dire le chemin parcouru en vingt ans !)

 
Le GMI Olivier Renet, lui aussi, a gagné tous ses duels à 4 mains au Café I, bien qu'on l'eût affublé d'un coéquipier au jeu des plus... incertains (il faut dire qu'en binôme avec le même zigoto dans le jeu à 4 mains, Thanh Tong Nguyen avait lui aussi tout raflé au feu "Rapide du Nord").
 
Le MI Vincent Colin, après avoir remporté le tournoi d'Hastings, est venu gagner le 44e Blitz du Canal, au Café I, sans coup férir (dans un style de pur canaliste). En revanche, cela fait maintenant une paie qu'on n'a pas eu le plaisir de revoir à Paris, son compatriote deauvillais, le MI Maxence Godard. Eyal GUR (ISR), passait au café chaque fois qu'il venait à Paris.

Quant au MI Ismaël Karim, ancien élève du maître gascon Vincent Ayral, ce n'est pas lors d'un Rapide du Canal, mais lors d'un Blitz du Canal (formule Coupe chez Youssef) qu'il s'est fait éliminer en demi-finale par... OuebMaestro (incroyable, non ?) !

Contrairement à son ancien adjoint, l'ex président de la FFE, Jean-Claude Moingt, n'a pour l'instant, jamais pu remporter le moindre blitz au Canal (on se souvient, entre autres, d'un mémorable duel gagné par Greg le Grog).
Le MI Xavier Parmentier, qui naguère illuminait souvent de sa présence la terrasse du Café I à coup d'aphorismes bien sentis, s'y était essayé une seule fois, sans succès.
J'écrivais alors : "Chiche, et si on imaginait un duel sur l'échiquier au café de l'Est Parisien entre ces deux-là ?
Champagne à la clé pour le vainqueur !"
Xavier nous a quittés trop tôt pour que ce duel ait lieu sur terre. 

Certains ont également pu croiser au café de l'Est Parisien, le GMI Arnaud Hauchard, les lundis ou mercredis (job en journée, jazz en soirée).

L'ancien président de la FFE, Henri Carvallo, s'est vu décerner le titre de shérif honoraire, le 15 décembre 2017, lors du 276e Rapide. 

Pour en revenir aux Rapides du Canal, signalons que dans la catégorie "vice-lauréat", l'outsider Grégory Burguet (51, 25...) se place en pole position, suivi par le très inattendu Xavier Rubini.

Quant à la palme de l'assiduité, elle se joue entre Dodorelo, Stef l'Aquitain et Marianne Ba. Ils ont tous les trois gagné leur étoile de shérif, comme quoi la fidélité paie !
Marianne l'a obtenue, le mercredi 11 novembre 2015, lors du mythique 200e Rapide.

Geoffroy Sommeillier - ancien détenteur de la palme de l'assiduité et auteur de "L'alchimie intérieure ou à la recherche de Capablanca - Tanarov 1918", a déménagé il y a déjà plusieurs années et est donc désormais complètement distancé.

Après chaque nom, le "pays", les titres (g = grand maître international, m = maître international, f = maître Fide,
ff = maître Fide féminin, mg =maître gascon), le Elo et les n° des Rapides du Canal gagnés :
Joe Assoun, 2025 : 1
Jean-Baptiste Mullon, f puis m, 2437 : 2, 12, 17, 18, 22, 58, 83
Hervé Daurelle, 2222, puis f, : 3, 6, 32, 36, 48, 56, 70, 78, 79, 111, 155, 160, 173, 176, 180, 189, 202
Ronan Beghin, 2120 : 4
Patrice Babault, f , 2374 : 5, 28
Arnaud Rainfray, m, 2390 : 7, 8, 9
Karen Asrian (ARM), g, 2625 : 10
Michaël Bon, 2282, puis f, : 11, 19, 21, 29, 30, 34, 35, 81, 96, 102, 103, 107, 109, 122, 153, 295, 308
Sebastian Silva Lillo (CHI), f, 2330 : 13
Xavier Beudaert, f, 2344 : 14
Serge Gautier, 2143 : 15
Ludovic Gantner, 2177 : 16, 150
Jordi Lopez (CAT), f, 2289 : 20, 26
Norbert Chitrit, 1929 : 23
Geoffroy d'Avout d'Averstaedt, 2010 : 24
Jose-Luis San Emeterio Cabanes (ESP), f, 2400 : 25, 40, 212
Axel Delorme, f puis m, puis g 2523 : 27
Louis Chevant (Gre), c, 2169 : 31
Xavier Monthéard, 2270 : 33
Jean-Jacques Rabeyrin, f, 2265 : 37, 43, 53, 61, 68, 84, 87, 133, 148
Stéphane Laborde (Aqu), 2143 : 38, 55, 72, 75, 76, 86, 164, 170, 182, 205
Xenia Lazo (MOL), ff, 2124 : 39, 46
Arnaud Jossien (Npc), f, 2363 : 41
Jacques Bernard, 2224 : 42, 54
Alberto David (LUX/ITA), g, 2631 : 44, 51, 60
Clément Rabineau, 2287, puis f  : 45, 106, 143, 288
Samy Shoker (EGY), m puis g , 2487 : 47
Marc Le Huec (Aqu), 2223 : 49, 52, 71, 80, 85, 94, 97, 100, 114, 117, 123, 132, 141, 144, 154, 165, 181, 183, 187, 194, 195, 197, 201, 217, 219, 226, 227, 240, 241, 253, 264, 273, 276, 318, 319, 320, 323, 57 Ron, 380
François Bruneau, 2006 : 50, 299
Franck Petipas, 2158 : 57
Pierre Carpentier (Npc), 2201 : 59
Peter Costantinou (ENG-CHY), f, 2302 : 62, 64
Pierre-Alexandre Jouhaudmaître gascon !, 1902 : 63
Nicolas Maleki (Iri), 2194 : 65
Tristan Calistri,, f puis m, 2400 : 66, 119, 135, 334, 427
Jean-Marc Farinone, 1825 : 67
Jacques Maclès, f, 2350 : 69
Renzo Sotelo, 2070 : 73, 95, 104, 116, 145, 149, 171, 172, 176, 193
François Preschez, 1948 : 74
Bachar Kouatly, g, 2550 : 77
Patrick Van Dongen, f, 2370 : 82, 89, 91, 92, 99, 101, 192, 198
Julien Massip, 2042 : 88
Joachim Iglesias, f, 2292 : 90, 215, 224, 259, 271
David Rano, 2172 : 93
Andreï Lazo (MOL) puis f (2019), 2174 : 98, 110, 242, 257
Richard Takvorian, 1925 : 105
Maxime Marie, 2150 : 108
Richard Leroux, 2101 : 112, 140
Philippe Mayer, 2032 : 113, 120, 137, 184, 378
Abdelaziz Onkoud (MAR), m, 2448 : 115
Vincent Amarger, 2069 : 118, 125, 126, 129, 185, 199, 235, 8 Ron
Ludovic Thomas, 2129 : 121
Jean Hourcade, 2140 : 124, 243
Jean-Baptiste Martenet, 2051 : 127, 131, 175
Marie Sebag, g, 2530 : 128
Olivier Billon, 2630 : 130
Emilie Marchadour, 2073 : 1c
Alexis Lograda, 2140 : 134
Adrien Leroy, f, 2410 : 136, 158, 166
François Marchand, 2280 : 138
Bruno Gutierrez-Ramirez (ESP), 2260 : 139, 151, 157, 228, 244, 261
Stahl Clément, 2270 (ALS) : 142, 152, 245
Bossard Arnaud, 2210 : 146
Dimarucut Francis Erik, 2179 : 147
Vincent Riff, f, 2320 (ALS) : 156, 298
Léo Largy, 1730 : 159
Anthony Wirig, g, 2570 : 161
Melkior Cotonnec, m, 2400 :162, 206, 207, 251, 277, 343
Brolly Pierre-Louis, 2150 (ALS) : 163, 168
Perepelitsky Edward (USA-UKR), f, 2420 : 167, 169
Jules Moussard, m puis g, 2560 : 174
Braeuning  Rudolf Wilhelm (GER), f, 2357 : 178
Smith Matthieu, 2150 : 179, 265, 360
Maxime Aguettaz, m, 2490 : 186, 286
Gilbert Grimberg, f, 2450 : 188, 191, 204, 269, 283, 310, 329, 333, CB-5
Julien Song, m, 2490 : 190
Dimitri Andreou (GRE), 1399 : 196
Barzilay Marianne, 1650 : 200
Borzakian Manouk (SUI), 2222 : 203
Mostefai Malik, 1990 : 205EB
Thaymour Bonneville, 2290 : 208, 210, 238, 12e MGM, 272
Lorenzo Camel, 2360 : 209, 211, 220, 223
Grant Steven (USA), 2390 : 216
Sohier Julien, 2280 : 218, 222, 250, 254, 255, 281
Restrepo Alejandro (COL), 2180 : 221
Thal Abergel, g, 2475 : 225, 232, 233, 237
Kazantsev Alexandre (RUS), 2180 : 229
Schmit Vincent, 2210 : 230, 285, 384, 385, 387, 391, 392, 394, 417, 428
Guy Ange, 2040: 231
Saadjian Thomas, 2350 : 234
Stéphane Pinçon, 2120 : 236
Sanchez Romero Miquel Angel (ESP), 2288 : 239
Dal Borgo Albin (BEL), 2270 : 246
Ramirez Garcia Jorge-Alberto (MEX), puis f, 2222 : 247, 262
Rémi Helfer, 2030 : 248, 304, CB1, 365, 366, 377, 388, 400, 424
Benoît Taddei, 2280 : 249
Youssef Iraqui (MAR), 1970 : 252, 269
Godebert Florian, 2150 : 256, 305, 357
Yohann Esprit, 2370 : 258, 393
Xavier Rubini, FA & maître gascon (26/7/19) ! : 260, CB-3, 367f
Hamid Malikashgar (AFG), 1399 : 263, 292
Antoine Broume, 2430 : 266
Mohamed Mehdi Aithmidou(MAR), puis f, 2450 : 270, 413
Redwan Maatoug, 2216 : 267, 279
Emmanuel Neiman, m, 2432 : 274, 336
Roman Coste, 1950 : 275
Henri CarvallO, ancien président de la FFE : 1er shérif honoraire !
Cyprien Denous, 2008 : 278, 328
Riou-Durand Lionel, 1940 : 280
Erik Sobjerg (DAN), 2246 : 282
Brouard Grégoire, 1896 : 284
Rottenwohrer Suarez Juan (ESP), 2255 : 287
James Eden, m, 2431 : 289, 407
Abdellah Aithmidou (MAR), 1399 : 290
Anatole Vlachos (GRE), puis f puis m, 2346 : 291, 309
Thibault Steinle, 2280 : 293, 329 Ter, 331, 17ron, 381
Joseph Guyon Le Bouffy, 2120 : 294
Quentin Bertrand, 2280 : 296
Loïc Cantin, 2188 (ALS) : 297
Mohamed-Hedi Jridi (MAR), 1920 : 301
Salomé Neuhauser, ff, 2225 : 303
Fabrice Giroux, 2230 : 304
Fabien Libiszewski, g, 2481 : 278e PurO (2e shérif honoraire !)
Jacques Romantchouk, f, 2300 : 306
Dinko Skracic, 2020 : 307, 314, 315, 330, 332
Parlas Helin, 1990 : 3e shérif honoraire !
Borya Ider, m, 2507 : 311
Thierry Brionne, 1990 : 312, 340
Arnaud Hauchard, g, 2540 : 313
Mariano Mayans Calvo, 2284 : 316, 317, 326
Michaël Clair, 1990 : 2e Grand Barnum*
Laurent Federici, 1930 : 321, CB2
Isabelle Bonvalot, 1887 : 324
Jeremiasz Konopka, 1988 : 325
Manuel Bijaoui, m, 2445 : 327
Joshua, Moeller 1278 : 329 DA
Ulysse Bottazzi, 2041 : 335
Jérémy Holcman 2175 : 337, 395
Alban Delorme, f, 2319 : 338, 405
Mathys Noir, 1913 : 339
Charlie Gacogne, 2003 : 341, 342
Kevin Levy, 1702 : 344
Mikaël Cita, 1941 : 345
Alexandre Kononov (RUS), 2163 : 346
Hadrien Buntz, 2170 : 347
Miklos Mincsovics (HON), f, 2255 : 348, 351, 354
Gabriel Bosc, 1996 : 349, 355, 1 Ron, 367
Luis ErnestO Quesada Perez (CUB), g, 2584 : 350
Paul Saglier, f, 2400 : 352, CB-4, 359, 361, 362, 370, 371, 403, 14 MGM, 5 GM
Hryhoriy Ovcharenko (UKR), 1765 : 353
Nicolas Coursaget, f, 2333 : EH* (étoile humaine !)
Ludovic Chandesris, f, 2226 : 356
Harald Hammarström (SWE), 2081 : CB6
Folacci Maxime, 1999 :  8 Ron maître gascon (27/3/20) ! 69 Ron
Mohamed Belkoura (MAR), 1603  : 301e-302e PurO
Olivier Dorval, 1874 : 358
Solal Samouelian, 1325 : 363
Judicaël Meillon, 2187 : 368
Arnaud Denjoy, 2167 : 13eMGM
Yanis Idjeri (KAB), 1984 : 370

Brunelle Grosmmann (MART), 1740 : 372
Belenkaya Dina (RUS), gf, 2285 : 373
Axel Bergougnoux,2124 : 374
Colin Moriniaux, 1910 : 375  

Christian Bauer, g, 2659 : 376
Patrick Spitz, 2003 : 3eGM
Cristiano Tieres (POR), 1964 : 379, 382, 383, 396, 414, 425
Hicham Ammor (MAR), 1970 : 386
Eric Bremond, f, 2210 : 389 

Sébastien Freixas, 1958 : 390
Maxence Godard, m, 2425 : 392 (3e shérif honoraire !)
Gaëtan Roque, 2057 : C&S du 396 EE* (étoile exceptionnelle !), 404
Maxime Galloux, 2003 : 398
Antoine Manoeuvre, f, 2354 : 313b
Michaël Hajage, 1845 : 399
Florian Daeschler, f, 2204 (ALS) : 401

AntOine Menu, 2304 : 402
Aimen Guedira, 2067 (MAR) : 406, 416
Tanguy Rouffignac, 2175 : 314B, 410, 411
Léo Mansouri, 1980 : 408
Nicholas Rees, 2150 (USA) : 409
Kasper Majek, 2104 (POL) : 412 

Toure Ananth, 2081 : 415, 426
Babaud Antoine, 2067 : 418, 421
Kern Nicolas, 2064 (ALS) : 419
Grimmer Jonathan, 1988 : 420
Terekhov Andrey, 2208 (RUS) : 4eGM
Stefano Mazza, 1772 (ITA) : 422

Cahen Alexis, 2076 : 423
Li Zi-Long (ALS), 1875 : 429
Maly Alexey (UKR), m, 2402 : 430
xxxxxxxxxxx
Sxxxxxxxx2

15/01/2023

nationales : double scotch !

Ils ont le même coiffeur !

Double victoire, ce dimanche en nationales.


Le fameux Calva "Chambord ".

Canal 1, équipe miraculée, s'impose 3 à 2 contre toute attente face aux champions repêchés Echecs 16 avec moult jeunes survitaminés.

Un spectateur n'avait confiance qu'avec les échiquiers 1 et 8.

Le jeune Tom B me bat d'entrée 4 à 0 en blitz, et suggère que son père ne peut pas gagner dans une position favorable. Captain Franz prend l'ascendant.

Oscar, de l'équipe Kangourou et de l'équipe de France des Olympiades de maths s'impose face au Philid'Or.

DimitriX annule face au jeune champion Valentin.

Le Redoutable tombe sur le crash test Indien, camarade de Kumar.

RémiX sauve l'équipe grâce à la magie noire face au jeune Alexandre, en arrachant la nulle.

Victoire 3 à 2.

Canal 2 s'impose face au leader sur le score de 6 à 0, alors que la montée à pied était raide.

Merci à Yo et La Hache d'avoir fait le nécessaire. 

Ils sont nombreux encore ceusses à 100% de gains : le Môme Marceau, PolO, GuizmO, Captain Franz, La Hache, Captain Ad Hoc...

Mais GuizO me demande de préciser qu'il est le seul des Goleadors à avoir été aligné sur 100% des matches.

Certes, disons qu'ils sont 2 à avoir 4 points sur 4 matches joués.

Quelques uns, et pas des moindres, sont à 0%.

Rendez-vous dans 15 jours pour leur donner une chance de remonter au score.

Santé !


14/01/2023

+ 66 parties d'échecs en 24h au Luxembourg grâce à Alexis !

 

Le plus jeune organisateur international (1ères réalisations à 15 ans), Alexis Cahen nous a régalé à Differdange (Duché du Luxembourg), à quelques pas de Longwy (54).

1er marathon d'échecs en 24h à Differdange (Luxembourg).

 

Les brasseries Battin et Bofferding ont offert plein de goodies.

Claude Hoegener (2016) du Cavalier de Differdange en est le grand gagnant.

Quatre tournois, en 24h, du samedi 8 au dimanche 9 janvier 2023 :

Un rapide à la cadence Canal (15 min + 3 s / coup) en 11 rondes.

Un tournoi blitz (4 min + 2 s / coup) pendant la nuit, en 12 rondes pour déterminer les 12 meilleurs premiers (le 12e homme s'avérera être... RémiX), et 12 autres rondes réparties en poule haute et poule basse.

Hors compétition, pendant la pause entre 6h et 7h, un challenge  en 6 blitz (5 min KO) avec Bébé Joss pour ne pas s'appesantir (6 - 0, alors que Bébé Joss a gagné nos deux parties officielles).

Et enfin, un bullet en 21 rondes de 2 min + 1 s/coup.

Un pur régal !


Merci au Chariot D'Or pour la balade entre Metz, la vallée de la Fensch (Bernard Lavilliers), Longwy Haut et Bas, Sylvie, Jean-Michel, le Chassagne-Montrachet, Corinne, Valérie, Gros Pif) et Differdange.

Vive le bullet !

Ici la grille américaine du bullet.

Bravo à l' AI Eric D. qui a réussi à ne jamais s'endormir en 36 h !

 

Ainsi qu'à Bébé W, 39 h ! 

Du B.A. BA à l'ABC.


Le vrai mois givré pour Ti 'Bo.

Zi-Long de Strasbourg, parce qu'il le vaut bien !

Beaucoup de monde à ce 429e Rapide Fide du Canal.

Zi-Long est notre nouveau shérif : il a battu le meilleur d'entre nous sans trembler.

C'est notre 190e shérif

"L'illusion est trompeuse, mais la vérité l'est bien davantage." Frédéric Dard

Seymour Gelet nous est venu de Montréal (Canada) et il était à l'East Bunker depuis la veille : ouf, j'ai pu lui créer une place spéciale (il avait déjà trouvé porte close aux Danaïdes à Marseille) et il a bien failli gagner l'étoile s'il n'était tombé sur La Hache !

Pardon à tous ceux qui n'ont pu rejoindre le paquebot de croisière : Steven, SalopedO, Mike de Marseille, El MatadOr, Ahmed, Alexandre LB, Alexandre B, Jibé Saint-A, Mark etc...

Gaël de Normandie offre le Grand Cavaldos qu'il a créé au Havre sous le label "Calva Chambord" à Bébé W.

Il cuisinera demain la langue de boeuf choisie par les Lexoviens. Santé !

Il sera là pour le 430e Rapide, la semaine prochaine avec Rachid Adjelout, de retour après 15 ans d'abstinence.

L'occasion de jouer une partie avec rien moins que 2 Cavaliers MVL ("à la bande"). Il trouve le mat des Quatre (2 C + 2 F). 

Promis, Bébé S pourra en boire. Elle est venue trinquer hier avec Julie qui a joué au noble jeu avec Georges Moustaki en Méditerranée.

Gaël repart avec le "Stylo d'Alekhine" du grand Michel LG.

PolinOx est venu dans la bagarre. Il connaissait les "Papillotes" du Grand Michel.

Lionel ira jouer en cadence lente, non seulement en Islande à Reykjavik avec les GMI Libi et Sébastien, mais également en Irlande à Kilkenny, pour la bière rousse et le tournoi rapide.

LichaO et ChristOphe en profitent pour reprendre un verre de compétition.

Le premier des primo-accédants est Tristan Blundell, anglo-français, qui obtient directement son permier Elo Fide Rapide en jouant un seul tournoi : 1593 Fide.

David Mourre jouera à Chaulnes (Grenoble) le championnat de France des étudiants avec ses camarades. 

PietrO- LeOne d'Italie et Maximilian d'Allemagne sont venus à l'arrache, mais ont pu oeuvrer, et c'est le principal.

Margaret et Augustin n'ont pu courir jusqu'au bout.

Laurent était le seul avec moi à participer au 429e avec un fils. Il a connu Mme Chantal Chaudé de Silans, la célèbre championne et grande organisatrice de tournois où il a croisé Lord Fress qui est passé la semaine dernière à l'East Bunker.

Hier, il portait la toque rose, et son fils Paul la toque bleue.

Merci à Joe-Luis Walker, sans qui rien n'eût été possible.

 

Bébé Joss, avec 1 pièce de plus, me laisse enfin gagner une partie officielle contre lui.

Une ronde plus tard, il se venge sur le jeune Alexis, en retournant le jeu et l'échiquier.

429e Rapide Fide du Canal
Grille américaine après la ronde 5
Pl   Nom Rapide Cat. Fede Ligue R 1 R 2 R 3 R 4 R 5 Pts Tr. Ka.  
1  
LI Zi-Long
1805 F SenM FRA IDF + 35N + 36B +  5N + 14B + 13N 5 13 20 2222
2  
HAJAGE Michael
1910 F SenM FRA IDF + 19N + 21B + 22N + 15B +  3B 5 13 20 2334
3  
GELET Seymour
1987 F SenM CAN
+ 23N + 10B +  9N +  4B -  2N 4 17 17 1939
4  
FREIXAS Sebastien
1741 F SenM FRA IDF + 42B + 43N + 16B -  3N + 12B 4 12½ 17 1785
5  
GIBLIN Martin
1544 F SenM FRA IDF + 45B + 33N -  1B + 37N + 20B 4 12 17 1700
6  
MARIS Tanguy
1618 F CadM FRA IDF - 14N + 53B + 23N + 19B + 18N 4 12 17 1581
7  
TIERES Cristiano
1978 F SenM POR IDF + 29B + 34N - 12B + 40N + 17B 4 12 17 1838
8  
MENDIL Yacine
1529 F SenM FRA IDF - 18N + 55B + 35N + 26B + 15N 4 11 17 1610
9  
GEUNA Pietro Leone
1672 F SenM ITA IDF + 41B + 39N -  3B + 34N + 16B 4 11 17 1720
10  
MILLION Paul
1536 F SenM FRA IDF + 64B -  3N + 39B + 33N + 29B 4 10½ 17 1631
11  
HENDERSON Robert M
1635 F SenM USA
= 49B + 25N = 30B + 44N + 14B 4 10½ 16 1695
12  
FOUASSIER Paul
1680 F SenM FRA IDF + 53N + 54B +  7N = 13B -  4N 13½ 15 1786
13  
LEBRET Christophe
1895 F SenM FRA IDF + 60B + 38N + 17B = 12N -  1B 13½ 15 1752
14  
ROUCHAUD Florent
1240 F SenM FRA IDF +  6B + 46N + 49B -  1N - 11N 3 15 14 1610
15  
RABETTE Paul
1700 F BenM FRA IDF + 58N + 27B + 24N -  2N -  8B 3 15 14 1616
16  
DUCABLE Ambrose
1350 N SenM FRA IDF + 20N + 30B -  4N + 22B -  9N 3 14 14 1758
17  
SACHER Arthur
1541 F SenM FRA IDF + 50N + 18B - 13N + 24B -  7N 3 13½ 14 1674
18  
BLUNDELL Tristan
1199 E SenM FRA IDF +  8B - 17N + 38B + 31N -  6B 3 13½ 14 1593
19  
SIMON Arthur
1341 F SenM FRA IDF -  2B + 56N + 46B -  6N + 34B 3 13 14 1583
20  
LEJEUNE Gael
2021 F SenM FRA NOR - 16B + 41N + 36N + 21B -  5N 3 12½ 14 1693
21  
SEBAG Joel
1502 F SepM FRA IDF + 56B -  2N + 42B - 20N + 33B 3 12 14 1562
22  
DEAMBROGIO Vincent
1577 F SenM FRA IDF + 59B + 37N -  2B - 16N + 43B 3 12 14 1484
23  
GUDAYOL Nicolas
1347 F SenM FRA IDF -  3B + 64N -  6B + 59N + 46B 3 11 14 1541
24  
COHEN Gabriel
1199 E SenM FRA IDF + 31B + 51N - 15B - 17N + 38B 3 10½ 14 1588
25  
CORIAT Adrien
1670 N SenM FRA IDF - 54N - 11B + 64N + 35B + 30N 3 10½ 14 1510
26  
WHELAN Josephine
1119 F SenF FRA IDF - 38B + 60N + 43B -  8N + 44B 3 10 14 1484
27  
HAVRE Filipe
1199 E SenM FRA IDF + 48B - 15N - 33B + 41N + 37B 3 9 14 1353
28  
BRUNAULT Luc
1419 F SenM FRA IDF - 33B + 45N - 37B + 47N + 39B 3 8 14 1307
29  
JUSSAC Pascal
1345 F SepM FRA IDF -  7N = 32B + 63N + 50B - 10N 12 12 1372
30  
WLODARCZYK Antoine
1690 N SenM FRA IDF + 47B - 16N = 11N + 49B - 25B 12 12 1449
31  
LANSIART Lionel
1501 F SenM FRA IDF - 24N = 50B + 32N - 18B + 49N 10 12 1324
32  
MILLION Laurent
1199 N SepM FRA IDF - 34B = 29N - 31B + 45N + 51B 9 12 1385
33  
PERRIER Thomas
1130 N SenM FRA IDF + 28N -  5B + 27N - 10B - 21N 2 14 11 1421
34  
FARNOUX Theo
1448 F SenM FRA IDF + 32N -  7B + 54N -  9B - 19N 2 13½ 11 1391
35  
GOBERT Claire
1323 F SenF FRA IDF -  1B + 52N -  8B - 25N + 59B 2 13½ 11 1399
36  
RUBINI Xavier
1474 F SepM FRA IDF + 52B -  1N - 20B + 42N
2 13 11 1549
37  
TERMIGNON Yannis
1199 N SenM FRA IDF + 44N - 22B + 28N -  5B - 27N 2 13 11 1418
38  
VIGIER Nicolas
1417 F SenM FRA BRE + 26N - 13B - 18N + 53B - 24N 2 12½ 11 1368
39  
IZIKIAN Hayk
1339 F SenM FRA IDF + 62N -  9B - 10N + 56B - 28N 2 12 11 1297
40  
RUBINI Louis
1450 F SenM FRA IDF
+ 57B + 58N -  7B
2 11½ 11 1575
41  
BOISSEL Malo
1276 F SenM FRA IDF -  9N - 20B + 57N - 27B + 56N 2 11½ 11 1374
42  
AZZEGAG Jocelyn
1318 F SenM FRA IDF -  4N + 61B - 21N - 36B + 50N 2 11 11 1323
43  
ROHE Marc-Michel
1369 F SenM FRA IDF + 61N -  4B - 26N + 55B - 22N 2 11 11 1274
44  
BOYADJIAN Vahe
1425 F SenM FRA IDF - 37B + 59N + 47B - 11B - 26N 2 11 11 1225
45  
TEBAI Nassim
1210 F SenM FRA IDF -  5N - 28B + 62N - 32B + 58N 2 10½ 11 1226
46  
ZHU Lichao
1547 F SenM FRA IDF + 55N - 14B - 19N + 58B - 23N 2 10 11 1218
47  
HAKIM Florent
1299 F SenM FRA IDF - 30N + 62B - 44N - 28B + 55N 2 11 1281
48  
DELVERT Olivier
1100 N VetM FRA IDF - 27N - 58B - 55N + 57B + 53N 2 11 1228
49  
KOSCIUSKO-MORIZET Jacques-Antoine
1248 F VetM FRA IDF = 11N + 63B - 14N - 30N - 31B 12 9 1292
50  
GOBERT Alexis
1201 F CadM FRA IDF - 17B = 31N + 51B - 29N - 42B 10 9 1276
51  
KUNTZ Yves
1422 F SepM FRA IDF = 63N - 24B - 50N + 64B - 32N 9 1104
52  
DE JESUS MARQUES Luca
1199 N SenM FRA IDF - 36N - 35B - 53N = 62B + 61N 9 1089
53  
THEVENY Benjamin
1293 F SenM FRA IDF - 12B -  6N + 52B - 38N - 48B 1 11½ 8 1163
54  
LAURET Augustin
1253 F SenM FRA IDF + 25B - 12N - 34B

1 11 8 1465
55  
KUNTZ Bastien
1212 F JunM FRA IDF - 46B -  8N + 48B - 43N - 47B 1 10 8 1129
56  
BOKOBZA Pierre
1199 N SenM FRA IDF - 21N - 19B + 60B - 39N - 41B 1 10 8 1118
57  
MRIDHA Mithun
1199 N SenM FRA IDF
- 40N - 41B - 48N + 64B 1 10 8 1063
58  
DEMBAK Raphael
1309 F MinM FRA IDF - 15B + 48N - 40B - 46N - 45B 1 10 8 1161
59  
FOUQUES-DUPARC Paulin
1234 F SepM FRA IDF - 22N - 44B + 61N - 23B - 35N 1 10 8 1111
60  
BRIEN Maximilian
1330 F SenM FRA IDF - 13N - 26B - 56N - 61B + 62N 1 8 989
61  
FENE Jackobson
1081 F SenM FRA IDF - 43B - 42N - 59B + 60N - 52B 1 8 1050
62  
GALLIANO Thierry
1017 F SepM FRA IDF - 39B - 47N - 45B = 52N - 60B ½ 6 909
63  
MCDONALD Margaret
1179 F SepF FRA IDF = 51B - 49N - 29B

½ 6 1058
64  
AOUCHICHE Massinissa
1199 N SenM FRA IDF - 10N - 23B - 25B - 51N - 57N 0 11½ 5 744

A vendredi prochain si vous le voulez bien, et si vous pensez à réserver assez tôt.

Vous y croiserez David Camhi, de la cité des Papes, auteur de "La fin des Rois".