27/11/2021

381e : la nuit où Ti' Bo devint Marshall !

Denise peut être fière du jeune Ti' Bo.

C'est notre nouveau Marshall, et sa main n'a pas tremblé, quand il s'est retrouvé en finale avec le shérif CristianO du Portugal, avec rien moins que 4 pions de moins dans un gambit BenkO.

SalopedO aurait approuvé cette victoire venue du diable Vauvert.

Et en même temps, Angelina travaillait.

Ma (shérif du 200e) a été appariée directement avec Ti' Bo ronde 1, ensuite elle enfile 3 victoires d'affilée.

Du coup, on a pu grand boire avec GuizmO, Ti' Bo et Ma chez AldO.

Ti Bo', notre premier cinéphile, reverra avec bonheur "L'homme sans passé" d'Aki Kaurismäki

Il a suffi que je prononce le nom de Xavier D pour que Ma trouve directement la clé des Illusions perdues. 

Sans l'aide de Riad Sattouf ni de Vincent Lacoste. La prescience, bravo !

Bravo au jeune Florent: c'est son meilleur tournoi : il double Martin au classement général.

Alexandre et le shérif Colin se partage les 2e et 3e places avec 4,5 points.

Taras Boulba nous est venu de Russie et des Pays-Bas en même temps : il reviendra, car il a bien aimé chacun de ses adversaires qui ont tous joué avec brio et talent.

Amélie ne m'avait plus vu depuis 10 ans; sa soeur Lorene bosse à fond et ne joue plus aux échecs, pas plus que Pôpa Michel : elle bat Taras Boulba de belle manière, et gagnera bientôt sa médaille de shérif.

Clément nous est venu de Marseille.

Naily, de bien plus loin, du côté de Pleurtuit, quelque part entre la Bretagne et la Serbie où il a grand bossé avec Avedis et les grands maîtres Tchaktchev, Murtas & Co.

Didier est venu de la Charité sur Loire et la Meurthe-et-Moselle. Il connaît St-Avold en Moselle, et cela n'a pas de prix ! 

Il marque un demi-point. C'est bien.

Arnaud qui joue tout comme moi a connu un tournoi difficile. Il devra boire plus la prochaine fois.

Le gallois QuestiOn Mark ! est arrivé à la bourre, et a dû partir avant l'heure pour refiler des clés à son colocataire. Dingue !

Fred, qui revenait d'un tournoi de vétérans, gagne son duel face à QuestiOn Mark !   

Il arrive à nous présenter le jeune Rodolphe d'Aubervilliers qui peut ainsi intégrer le 381e à l'arrache.

Vinz gagne également à l'arrache face à Stephan, et les deux doivent quitter le tournoi précipitamment.

Parmi les primo-accédants, c'est Renaud G qui emporte la palme sur 16 impétrants, avec 3 points, et une performance à 1500 Elo dans les Côtes d'Armor !

PolinOx a fait sa grande rentrée, mais hébergé chez Fab Four, il n'a pu jouer jusqu'au bout.

Le jeune Paul m'a reconnu : il a quitté Schlak pour bosser avec le Marshall Jibé, Schabadidon et Emmanuel. Il marque 3,5 points (c'est le seul) et se retrouve dans l'Aube

Son ancien condisciple Oren double son papa Christophe de justesse, avec 2,5 points, ils terminent 27e et 28e.

Du coup, je joue la dernière ronde avec Philippe, pour qu'il ne soit pas sans adversaire.

Ici la GAD, à vous la lune.

24/11/2021

vendredi 26 novembre 2021 : 381e Rapide Fide du Canal à 20h

 ici, bientôt les 5 appariements en direct


vendredi 26 novembre 2021, à 20h

5 rondes de 15 min + 3 s / coup

381e Rapide Fide du Canal

homologué Rapide Fide

ouverts aux licenciés B ou A de la FFE

possibilité de prendre une licence B sur place, 30 min avant

en chair et en Os avec masque

naturellement, Mohamed vous invite à grand consommer !

Café East Bunker 

156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris 

M° : Gare de l'Est 

limité aux premiers inscrits (par sms au 06 28 06 48 92) 

1er prix :  l'étoile

tarif :  6 € , shérifs étoilés, canalistes : 3 € 

pré-réservation individuelle uniquement par sms à Xavier (06 28 06 48 92), avec vos nom, prénom, code FFE (ou date de naissance)

23/11/2021

Christophe salue la performance de Firoujza !

Christophe, journaliste free lance et échéphile, revient sur le parcours de l'équipe de France en championnat d'Europe, et salue l'extraordinaire performance  de Firoujza, le plus jeune humain à avoir dépassé la barre des 2800 Elo, dans un article posté sur Linked in.

        Alireza Firouzja, à gauche, et ses coéquipiers de l'équipe de France d'échecs (@Alireza Firouzja)


20/11/2021

380e : Esperanza était pour le Philid'Or


Esperanza Gomez était pour le Philid'Or.

Il a donc logiquement remporté ce 380e Rapide Fide du Canal.

C'est sa 39e étoile

Spencer Bohren va désormais accompagner ses nuits.

C'était le premier tournoi du Canal dont les appariements étaient sur QR code.

C'est Zaza Queen qui m'en a causé la semaine dernière chez Aldo, et j'ai tenu à apporter directement cette fluidité dans le schmilblick.

Pas sûr que je m'en souvienne pour la semaine prochaine.

Pardon pour tous ceux qui n'ont pas pu jouer, faute de places (il vaut vraiment mieux s'enregistrer à J-1) : Kazan, AlessandrO Hispano, Hugo Monniello, Benjamin A, Martin G, Pierre R, Momo Belkoura, H.A., S L, Yanis Ait Braham, C. A...

Le shérif du 379e termine 2e, au départage, avec 5 points sur 5 également.

Bravo à Cristiano Tieres, du Portugal et de Juvisy.

Le premier des primo-accédants est Vincent Quesada, avec une performance à 1675 Elo. Il nous invite à créer, en sa demeure, un tournoi de maîtres internationaux. BravO !

Cela faisait une paie que Gabriel V n'avait pas joué. Il finit à 100 % de victoires, comme Le CollectOr & CristianO.

Pour fêter son grand retour à l'East Bunker, le Redoutable a offert une tournée générale de contes et de boissons en after.

Il a pu découvrir ainsi Julie, qui a participé au 7e festival de Saint AntOnin Noble Val, en août dernier, et ne s'est pas remise sur l'échiquier depuis.

Comme il jouait dans le coeur de la nuit, il n'a pas pu saluer Inna et MaestrO AlbertO en terrasse. Pas plus Maître Grimb' et  Nouk ! Nouk !

Et oui, il y avait un grand maître dans la salle qui n'était pas en Slovénie cette nuit. Et on a grand trinqué.

Ici la GAD, à vous la lune.

15/11/2021

vendredi 19 novembre 2021 : 380e Rapide Fide à 20 h

 les appariements en direct


vendredi 19 novembre 2021, à 20h

5 rondes de 15 min + 3 s / coup

380e Rapide Fide du Canal

homologué Rapide Fide

ouverts aux licenciés B ou A de la FFE

possibilité de prendre une licence B sur place, 30 min avant

en chair et en Os avec masque

naturellement, Mohamed vous invite à grand consommer !

Café East Bunker 

156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris 

M° : Gare de l'Est 

limité aux premiers inscrits (par sms au 06 28 06 48 92) 

1er prix :  l'étoile

tarif :  6 € , shérifs étoilés, canalistes : 3 € 

pré-réservation individuelle uniquement par sms à Xavier (06 28 06 48 92), avec vos nom, prénom, code FFE (ou date de naissance)

14/11/2021

Le Canal s'impose par 3 fois ce week-end

Samedi, Canal 1 s'impose 5 à 3 face à Tour Blanche 3, en nationale 3.

Gains de Ti Bo', DimitriX, Yegonzo, Captain Ad Hoc et David Vincent.

Défaites de Mike, SalapadO et RémiX.

Dimanche, Canal 1 s'impose 4 à 0 face à St Maur 2.

Gains de SalapadO, du Môme Marceau, de Ti Bo et de Mike par forfait face au Géant du Nord.

Nulles de Captain Ad Hoc, Yegonzo face à Frédéric Guerlach,  DimitriX


Et Canal 2 s'impose 4 à 1 face à Lutèce 3.

Gains d'El ReinO, d'Epectase, de GuizmO et de Pilou.

Nulle de Jeffrey.

Défaite de Quentin.


le mini compte-rendu d'El Reino :

"Capitaine Kevin montrait la marche à suivre avec une victoire expresse. 
Je suivais à 30 minutes d’intervalle. 
Puis Pierre-Louis marquait le 3ème point, tandis que Quentin s’inclinait après la perte d’une pièce suite à une petite combinaison tactique.  
Monsieur Guizm0 matait brillamment.  
Et Jeffrey menait un combat endiablé jusqu’à 19h pour arracher une nulle dans une finale avec deux tours et un pion de plus contre tour, cavalier et fou. 
Il a su donner une tour, en évitant de nombreuses fourchettes, pour une fin de partie R + T + pion contre R + T+ C. "

13/11/2021

379e : Cristiano au plus haut !

GrégOire a failli tout gagner !

C'est énOrme; il termine n°2 du 379e Rapide. BravO !

Ces derniers temps, GrégOire, jeune papa, bOsse cOmme un dingue. 

Le Calvados est désormais loin, et hier c'était le premier tournOi qu'il pouvait faire depuis moult.

Mais quel est celui qui remporte ce 379e Rapide Fide du Canal ? 

C'est CristianO, du Portugal et de Juvisy.

Comme de juste,  il a été décoré de l'étoile de shérif.

La veille, lors du 3e Blitz Fide Grand Malabar , c'était également un fidèle de Jacky Groz et de Juvisy qui gagnait le tournoi : Patrick Spitz. C'est beau, c'est historique, un doublé !

Qu'est ce que cela sera quand Emilie et Jacky viendront jouer, avec Lucas et Nolane  !

 


Plus de 60 joueurs pour ce 379e Rapide.

Le tournoi affichant complet; on a dû refuser du monde, mais on a pu éditer, imprimer et afficher l'appariement de la ronde 1 avant l'arrivée des participants. 

C'est la 2e fOis en 20 ans.

Les appariements se retrouvaient en ligne.

Il faudra un jour penser, comme Zaza Queen, au QR code pour guider les non habitués.


Gabriel W, souffrant, n'a pu venir. Ce n'est pas facile tous les jours la vie des migraineux.

Bon il m'a parlé par écrit ce matin, il va mieux. 

Lui... pas son orthographe !

 

 

Il nous est venu du Tarn, en break Volvo, avec dans son coffre la réplique d'une statue qu'il a forgée en socs de charrue !

Max le Didyme était là, et ce matin, il va hisser cette statue avec un compagnon, sur la dernière cheminée d'usine du quartier Bastille à plus de 25 mètres de hauteur, diantre !

Sans trembler, sans ciller.

Bientôt, la photo !

Bon, heureusement que le commanditaire est grand ingénieur en bâtiment civil, car il vaut mieux bien sceller le bastringue, si on ne veut pas qu'il s'écroule sur le premier quidam venu aux premières notes de la Tempête.

Tout comme mézigue, il perd un paquet de points Elo.

C'est que l'ordalie est passée par là. 

C'est à ne plus rien y comprendre. 

On ne peut rien contre les jugements transcendantaux. 

Pourtant le poing du jeune Philippe S n'était pas des plus doux; et les pièces chryséléphantines ont dû souffrir en voltigeant au sol, comme nos oreilles.

Bah, heureusement que le jeune Solal était là pour nous aider à remembrer les osselets.

Il y a avait plus de vingt primo-accédants, et si on met de côté Isabel du Portugal (titulaire d'un Elo portugais autour de 1700 si j'ai bien pigé), c'est Loris H qui rempOrte la palme avec 3 points et une performance à 1567 Elo. Il se place dans les Côtes d'Armor, anciennement Côtes du Nord.

Alexandre PC le suit de très près, dans la Creuse, avec une performance à 1489.

L'artiste JA était là.  Napoléon aussi !

 

On a appris que les beaux jeux de la Fédé étaient de sortie, jeudi , lors des championnats Jeunes parisiens, avec les pendules DGT fédérales qui venaient d'Agen. Incroyable.

Devinez qui nous avons retrouvés chez Aldo ?

Stéphane, Yohan et Yousri.

Il y a des enfants qui sont gentils avec leur papa. 

Lors de ce 379e Rapide Fide, Yohan a laissé gagner son papa Stéphane. C'est beau. 

Et Yousri a laissé gagner Yohan. Bravo.

Naguère, ils étaient du côté d'Amiens. Peut-être se sont-ils encore rapprochés de Paris ? 

Je ne sais. Ce que je sais c'est qu'ils reviendront.

Wesley Winsen est venu avec son papa, mais sans ses deux frangins (anciennes vedettes des 64 cases, mais quand s'y remettront-ils... à table ? à l'âge de la retraite ? - c'est qu'ils ne sont pas encore majeurs...). Il défend désormais les couleurs de Marseille.

Michaël a failli ne pas pouvoir jouer, faute de place. C'eût été dommage, car son pote Antoine avait fait le déplacement. Ils finissent tous les deux à 4 points. Michaël prend la 3e place, au départage.

Le jeune Tom viendra les deux prochains vendredis. Mais diantre, J-5, ça veut dire quoi selon lui ?

Je cause quelle langue ? Je vais finir par ne plus retrouver mes petits.

Hayk le Tonique n'a pas grand marqué, bah ce sera pour une prochaine fois, à Amilly peut-être. 

Mais c'est où, Amilly ? 

Dans le Loiret, pardi.

Et la cadence choisie se fait rare :  25 min + 10 s / coup. C'est sa cadence préférée !

Un tournoi pour les accompagnateurs du championnat Jeunes du 45

La date ? Le dimanche 28 novembre 2021.

J'étais bien heureux de retrouver, lors de ce 379e Rapide, le grand Vinz, croisé la veille à l'issue du 3e Grand Malabar.

Et oui, encore un Vincent !

Il bosse dans le quartier, crèche dans le 18e, et c'est Romain qui lui file des cours d'échecs.

Si vous m'avez bien lu hier, vous savez quel métier (rare) il exerce.

Il a fait hier son premier tournoi officiel, et il s'est bien débrouillé : il marque la moitié des points. Grandes félicitations !

Ici la GAD, à vous la lune.


11/11/2021

3e GM : Patrick Spitz gagne le spuntz !




Les cèpes de vigne ont bien résisté : ils trustent toutes les places du podium.

Patrick Spitz est moins fOrt que son frère, et pourtant c'est notre nouveau shérif.

C'est la force des mômes Orléanais.

Hugues Horaeau en était également à sa première apparition à l'East Bunker, qui s'appelle aussi Café de l'Est Parisien - je le redis pour Jacques-AntOine.

Hugues aussi marque 6 point s sur 7, il se place deuxième au départage.

Eric Brémond fête son comeback échiquéen. 

Il a retrouvé Jicé à Asnières sur Seine. Il termine sur la 3e marche du podium et ne sait pas s'il jouera ce week-end, en championnat de France des clubs. Nous verrons bien.


Vincent, lui, sait qu'il jouera demain lors du 379e Rapide Fide du Canal.

Entretemps, il a pu faire quelques passes en after. Il est designer de meubles.


Dans ce même after, GuizmO perd pour la première fOis de sa vie face à bébé W, qui a essayé de jouer  "simple chess" comme le Rubiblanquiste Mike.

Bien lui en a pris.

Un formidable !

Bébé Laurent l'avait flagellé avant en jouant un gambit From.

J'ai enfin pu jouer face à mon homologue, Arnaud Djeunn, et gagne de... justesse !

Le match est remis au vendredi 12 novembre 2021. Car Arnaud sera également présent au 379e Rapide Fide du Canal.

Robert, champion de France, est venu soutenir son frère René.

Robert a décroché samedi sa 3e dan de ceinture noire de karaté.

Orangina !

Au banc des absents à ce 3e Grand Malabar : Jules Remisy, Jonathan Afangnibo, Jim Heng, Roland et Gabriel Masalles, Ilan Oury et Max le Che d'Ouvertures 93.

Acide Chitrique était bien présent lui, mais pas pour jouer, ni pour regarder, ni pour boire. Trop compliqué.

Un grand bravo au petit père Combes : il prend une licence pour la première fOis et marque 4 points pour se placer dans le CalvadOs avec une performance à 1600 Elo !

Le tout dernier champion de France des - 8 ans était là : Valentin Nicot vient de Montereau en Seine et Marne et suit des cours en distanciel avec les maîtres de Tremblay, il vient de gagner son titre de champion à Agen, dans le Lot-et-Garonne : il marque 3,5 points sur 7 lors du 3e Grand Malabar.

Armin, Marius, Raphaël et Thomas étaient avec Zaza Queen et Bébé Joss, et se qualifient au championnat Jeunes IdF, pas Timothé.


EliO va retrouver ses camarades Hafid et Sébastien chez Zaza Queen. Transfert demandé.

Ici la GAD, à vous la lune.


10/11/2021

la nouvelle galerie des As

Le palmarès des Rapides du Canal

Pas moins de 167 lauréats se sont succédé lors des 413 premiers Rapides (et Chess 960, MGM, CB, GM et Ron) du Canal, qui se sont déroulés à l' East Bunker ("Café K" , "Café I" , "Cantine du Xe", "Café de l'Est Parisien","Extérieur Quai"), depuis la fameuse nuit du vendredi 23 septembre 2006.


Mike de Marseille est le premier à avoir décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 4 novembre 2011, lors du 102e Rapide. 
Quelques mois plus tard, le dimanche 13 mai 2012 exactement, la fédération internationale des échecs le reconnaissait officiellement comme maître, le jour-même exactement où les équipes Canal 1 et Canal 2 réussissaient leur doublé historique fédéral : se faire sacrer à la même heure n°1 de leur poule respective de nationale 3 du championnat de France des clubs, on ne pouvait rêver plus beau symbole-clin d'oeil pour celui qui a tenu longtemps le 1er échiquier de Canal 2 !
Il franchit la barre mythique de 2400 Elo, le 1er mai 2019 et devient ainsi le vrai Maître du temps; il décroche sa 2e norme de maître international deux mois plus tard au 3e tournoi à normes de Juvisy.

Dodorelo est le deuxième à avoir obtenu le ducat Rubiblanca, le 16 mars 2012, lors du 111e Rapide.

Le Discobole est le 3e joueur à s'être vu remettre, incognito en plein coeur de l'été, le ducat Rubiblanca, le 24 août 2012 lors du 117e Rapide, comme un couronnement pour une saison sportive 2011-2012 exceptionnelle.
Le CollectOr est le premier Humain à avoir décroché, le vendredi 18 septembre 2015, la breloque suprême : le Philid' Or (20 étoiles !) lors du 194e Rapide du Café de l'Est Parisien.

 Anibal est le 4e joueur à avoir réussi à remporter le ducat Rubiblanca le vendredi 11 septembre 2015, lors du 193e Rapide du Café de l'Est Parisien.

Steph le Wisigoth est notre 5e légende : il a  décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 29 janvier 2016, lors du 205e Rapide à l'East Bunker.

Dix autres joueurs sont également titulaires d'un Graal Marshall (5 rapides ou "MGM" du Canal gagnés) :

- Jean-Jacques Rabeyrin (9 victoires)
- Patrick Van DOngen (9 victoires), 
- Gilbert Grimberg (8 victoires),
- Jean-Baptiste MullOn (7 victoires),
- Vincent Amarger (8 victoires),
- BrunO Gutierrez-Ramirez (6 victoires),
- Julien SOhier (6 victoires),
- Petitéglise (5 victoires),
- Thaymour Bonneville (5 victoires),
- MelkiOr CotOnnec (6 victoires),
- DinkO Skracic (5 victoires), 

- Paul Saglier (7 victoires),
- RémiX
(6 victoires),
- Phil SpectOr
(5 victoires),
- Ti' Bo
(5 victoires),
- xxxxx
(5 victoires),
- xxxxx 
(5 victoires),
- xxxx 
(5 victoires),
- xxxx
(5 victoires), 


A noter, très rares sont ceux qui ont gagné un Rapide, et décroché leur étoile de Shérif, à leur premier essai : Charlie est le 6e athlète à l'avoir réussi en quinze ans, le vendredi 16 août 2019 lors du 341e, mais fait encore plus extraordinaire il a récidivé la semaine suivante lors du 342e : il est devenu ainsi notre premier demi dieu de bronze et d'airain !
Le 24 avril 2020 en plein confinement, il est élevé au titre de Grand Cognac, en reportant en ligne la farandoles des cognacs sur un score réellement impressionnant !

Le 8e athlète a le réussir est Yanis pour la Grande Kabylie, le vendredi 13 août 2021. Mais fait insigne : il annonce, avant le début du tournoi, qu'il va gagner, et Bébé W le pressent !

Beaucoup de titrés (ou futurs titrés) n'ont pas réussi à décrocher l'étoile du premier coup :

GMI Thal Abergel (9), MI Etienne Mensch (9), GMI Sébastien Mazé (14), Adrien Leroy (25), Romain Picard (19, 46, 54),
AI Dominique Dervieux, Patrick Van Dongen (52, 54, 55, 56, 58, 60), MI Abdelaziz Onkoud (54), MI Pavel Govciyan (53), OI Dédé la S., Aurélie Dacalor (55, 65), Stéphane Schabanel (54, 60, 65), Melkior Cotonnec (33, 82), Carl Strugnell (34, 36), MI Davoud Pira (31), MI Kamran Shirazi (54, 84), AI Laurent Freyd, MI Alexandre Vuilleumier (66), Emmanuel Neiman (75), MI Nouck Nouck (87), GMI Eric Prié (234), GMI Eloi Relange (306).

Mais les plus tenaces finissent toujours par y arriver, c'est le cas de Pat la Menace, enfin Shérif du 82e, après 6 précédents essais infructueux. Il est même désormais Marshall.

Le MI Christian Maier (GER), quant à lui, a eu droit à un traitement spécial : arrivé trop tard pour participer au 51ème Rapide, on lui a concocté un "after" qu'il remporta haut la main.

Les GMI Igor Nataf, Fabien Libiszewski (élévé au grade de shérif honoraire après son parcours sans faute au 278e PurO le 3 août 2018), Cyril Marcelin sont passés en spectateurs au Canal, mais n'ont pas concouru à un Rapide, me semble-t-il. 

La GMI Marie Sebag est d'abord venue supporter les équipes du Petit Pouchet, et quelques camarades inscrits dans les opens internationaux du Canal pour ensuite gagner le 128e comme à la parade !

D'autres GMI se sont pris au jeu et ont été séduits par l'ambiance du Canal :

Le GMI Francisco Vallejo Pons (2703) a gagné son duel en trois blitz face au GMI Alberto David (2631) lors de l'ouverture du 1er Festival international du jeu d'échecs à Paris.

Le GMI Laurent Fressinet (2689), présent avec Almira Skripchenko (2464) lors du Blitz pour le Zouave Damiano, a réussi à cueillir Alberto David, de retour (victorieux) du tournoi de maîtres de Deauville, dans un blitz à 10 parties. Quelques mois plus tard, Laurent et Almira étaient sacrés champion et championne de France à Belfort. 


Le GMI Christian Bauer (2630), alors triple champion de France, a préféré se lancer dans l'autre formule proposée au café de l'Est Parisien : le Puro, ou blitz de 5 minutes KO. Il remporte le doublé : vainqueur des 143e et 144e Puros au cours de la nuit du 20 juin 2014, qui a vu l'équipe de France s'imposait par un score "Suiiissse - 2" lors de la Coupe du Monde de foot au Brésil. Il remporte sa première étoile de shérif, le vendredi 8 octobre 2021, lors du 376e Rapide Fide du Canal.

Le plus fort joueur français de tous les temps, le GMI Maxime Vachier-Lagrave (2806), est passé se détendre en plein top 16 à l'East Bunker, six jours avant le Paris Grand Chess Tour, et a remporté le 245e PurO, le 3 juin 2016.
Il est repassé, avec les meilleurs mondiaux, le vendredi 10 mars 2017 lors du 245e Rapide East Bunker, à la suite duquel il a enchaîné une myriade de parties à handicap, dont une fameuse contre Bébé W, filmée par Chess MI.
 
Un autre champion de France (1970), et multiple champion de Paris, nous a fait l'amitié de rejoindre un temps l'équipe fanion du club du Canal : Jacques Maclès. Dans la foulée, il a remporté le 69e Rapide du Canal. Et c'est encore un autre champion de France (1979) qui est passé gagner le 77e Rapide : le premier français à avoir décroché le titre de GMI (juste avant Olivier Renet) en 1989 : Bachar Kouatly (on compte aujourd'hui près de 50 GMI et 100 MI français, c'est dire le chemin parcouru en vingt ans !)

 
Le GMI Olivier Renet, lui aussi, a gagné tous ses duels à 4 mains au Café I, bien qu'on l'eût affublé d'un coéquipier au jeu des plus... incertains (il faut dire qu'en binôme avec le même zigoto dans le jeu à 4 mains, Thanh Tong Nguyen avait lui aussi tout raflé au feu "Rapide du Nord").
 
Le MI Vincent Colin, après avoir remporté le tournoi d'Hastings, est venu gagner le 44e Blitz du Canal, au Café I, sans coup férir (dans un style de pur canaliste). En revanche, cela fait maintenant une paie qu'on n'a pas eu le plaisir de revoir à Paris, son compatriote deauvillais, le MI Maxence Godard. Eyal GUR (ISR), passait au café chaque fois qu'il venait à Paris.

Quant au MI Ismaël Karim, ancien élève du maître gascon Vincent Ayral, ce n'est pas lors d'un Rapide du Canal, mais lors d'un Blitz du Canal (formule Coupe chez Youssef) qu'il s'est fait éliminer en demi-finale par... OuebMaestro (incroyable, non ?) !

Contrairement à son ancien adjoint, l'ex président de la FFE, Jean-Claude Moingt, n'a pour l'instant, jamais pu remporter le moindre blitz au Canal (on se souvient, entre autres, d'un mémorable duel gagné par Greg le Grog).
Le MI Xavier Parmentier, qui naguère illuminait souvent de sa présence la terrasse du Café I à coup d'aphorismes bien sentis, s'y était essayé une seule fois, sans succès.
J'écrivais alors : "Chiche, et si on imaginait un duel sur l'échiquier au café de l'Est Parisien entre ces deux-là ?
Champagne à la clé pour le vainqueur !"
Xavier nous a quittés trop tôt pour que ce duel ait lieu sur terre. 

Certains ont également pu croiser au café de l'Est Parisien, le GMI Arnaud Hauchard, les lundis ou mercredis (job en journée, jazz en soirée).

L'ancien président de la FFE, Henri Carvallo, s'est vu décerner le titre de shérif honoraire, le 15 décembre 2017, lors du 276e Rapide. 

Pour en revenir aux Rapides du Canal, signalons que dans la catégorie "vice-lauréat", l'outsider Grégory Burguet (51, 25...) se place en pole position, suivi par le très inattendu Xavier Rubini.

Quant à la palme de l'assiduité, elle se joue entre Dodorelo, Stef l'Aquitain et Marianne Ba. Ils ont tous les trois gagné leur étoile de shérif, comme quoi la fidélité paie !
Marianne l'a obtenue, le mercredi 11 novembre 2015, lors du mythique 200e Rapide.

Geoffroy Sommeillier - ancien détenteur de la palme de l'assiduité et auteur de "L'alchimie intérieure ou à la recherche de Capablanca - Tanarov 1918", a déménagé il y a déjà plusieurs années et est donc désormais complètement distancé.

Après chaque nom, le "pays", les titres (g = grand maître international, m = maître international, f = maître Fide,
ff = maître Fide féminin, mg =maître gascon), le Elo et les n° des Rapides du Canal gagnés :
Joe Assoun, 2025 : 1
Jean-Baptiste Mullon, f puis m, 2437 : 2, 12, 17, 18, 22, 58, 83
Hervé Daurelle, 2222, puis f, : 3, 6, 32, 36, 48, 56, 70, 78, 79, 111, 155, 160, 173, 176, 180, 189, 202
Ronan Beghin, 2120 : 4
Patrice Babault, f , 2374 : 5, 28
Arnaud Rainfray, m, 2390 : 7, 8, 9
Karen Asrian (ARM), g, 2625 : 10
Michaël Bon, 2282, puis f, : 11, 19, 21, 29, 30, 34, 35, 81, 96, 102, 103, 107, 109, 122, 153, 295, 308
Sebastian Silva Lillo (CHI), f, 2330 : 13
Xavier Beudaert, f, 2344 : 14
Serge Gautier, 2143 : 15
Ludovic Gantner, 2177 : 16, 150
Jordi Lopez (CAT), f, 2289 : 20, 26
Norbert Chitrit, 1929 : 23
Geoffroy d'Avout d'Averstaedt, 2010 : 24
Jose-Luis San Emeterio Cabanes (ESP), f, 2400 : 25, 40, 212
Axel Delorme, f puis m, puis g 2523 : 27
Louis Chevant (Gre), 2169 : 31
Xavier Monthéard, 2270 : 33
Jean-Jacques Rabeyrin, f, 2265 : 37, 43, 53, 61, 68, 84, 87, 133, 148
Stéphane Laborde (Aqu), 2143 : 38, 55, 72, 75, 76, 86, 164, 170, 182, 205
Xenia Lazo (MOL), ff, 2124 : 39, 46
Arnaud Jossien (Npc), f, 2363 : 41
Jacques Bernard, 2224 : 42, 54
Alberto David (LUX/ITA), g, 2631 : 44, 51, 60
Clément Rabineau, 2287, puis f  : 45, 106, 143, 288
Samy Shoker (EGY), m puis g , 2487 : 47
Marc Le Huec (Aqu), 2223 : 49, 52, 71, 80, 85, 94, 97, 100, 114, 117, 123, 132, 141, 144, 154, 165, 181, 183, 187, 194, 195, 197, 201, 217, 219, 226, 227, 240, 241, 253, 264, 273, 276, 318, 319, 320, 323, 57 Ron, 380
François Bruneau, 2006 : 50, 299
Franck Petipas, 2158 : 57
Pierre Carpentier (Npc), 2201 : 59
Peter Costantinou (ENG-CHY), f, 2302 : 62, 64
Pierre-Alexandre Jouhaudmaître gascon !, 1902 : 63
Nicolas Maleki (Iri), 2194 : 65
Tristan Calistri,, f puis m, 2400 : 66, 119, 135, 334
Jean-Marc Farinone, 1825 : 67
Jacques Maclès, f, 2350 : 69
Renzo Sotelo, 2070 : 73, 95, 104, 116, 145, 149, 171, 172, 176, 193
François Preschez, 1948 : 74
Bachar Kouatly, g, 2550 : 77
Patrick Van Dongen, f, 2370 : 82, 89, 91, 92, 99, 101, 192, 198
Julien Massip, 2042 : 88
Joachim Iglesias, f, 2292 : 90, 215, 224, 259, 271
David Rano, 2172 : 93
Andreï Lazo (MOL) puis f (2019), 2174 : 98, 110, 242, 257
Richard Takvorian, 1925 : 105
Maxime Marie, 2150 : 108
Richard Leroux, 2101 : 112, 140
Philippe Mayer, 2032 : 113, 120, 137, 184, 378
Abdelaziz Onkoud (MAR), m, 2448 : 115
Vincent Amarger, 2069 : 118, 125, 126, 129, 185, 199, 235, 8 Ron
Ludovic Thomas, 2129 : 121
Jean Hourcade, 2140 : 124, 243
Jean-Baptiste Martenet, 2051 : 127, 131, 175
Marie Sebag, g, 2530 : 128
Olivier Billon, 2630 : 130
Emilie Marchadour, 2073 : 1c
Alexis Lograda, 2140 : 134
Adrien Leroy, f, 2410 : 136, 158, 166
François Marchand, 2280 : 138
Bruno Gutierrez-Ramirez (ESP), 2260 : 139, 151, 157, 228, 244, 261
Stahl Clément, 2270 : 142, 152, 245
Bossard Arnaud, 2210 : 146
Dimarucut Francis Erik, 2179 : 147
Vincent Riff, f, 2320 : 156, 298
Léo Largy, 1730 : 159
Anthony Wirig, g, 2570 : 161
Melkior Cotonnec, m, 2400 :162, 206, 207, 251, 277, 343
Brolly Pierre-Louis, 2150 : 163, 168
Perepelitsky Edward (USA-UKR), f, 2420 : 167, 169
Jules Moussard, m puis g, 2560 : 174
Braeuning  Rudolf Wilhelm (GER), f, 2357 : 178
Smith Matthieu, 2150 : 179, 265, 360
Maxime Aguettaz, m, 2490 : 186, 286
Gilbert Grimberg, f, 2450 : 188, 191, 204, 269, 283, 310, 329, 333, CB-5
Julien Song, m, 2490 : 190
Dimitri Andreou (GRE), 1399 : 196
Barzilay Marianne, 1650 : 200
Borzakian Manouk (SUI), 2222 : 203
Mostefai Malik, 1990 : 205EB
Thaymour Bonneville, 2290 : 208, 210, 238, 12e MGM, 272
Lorenzo Camel, 2360 : 209, 211, 220, 223
Grant Steven (USA), 2390 : 216
Sohier Julien, 2280 : 218, 222, 250, 254, 255, 281
Restrepo Alejandro (COL), 2180 : 221
Thal Abergel, g, 2475 : 225, 232, 233, 237
Kazantsev Alexandre (RUS), 2180 : 229
Schmit Vincent, 2210 : 230, 285
Guy Ange, 2040: 231
Saadjian Thomas, 2350 : 234
Stéphane Pinçon, 2120 : 236
Sanchez Romero Miquel Angel (ESP), 2288 : 239
Dal Borgo Albin (BEL), 2270 : 246
Ramirez Garcia Jorge-Alberto (MEX), puis f, 2222 : 247, 262
Rémi Helfer, 2030 : 248, 304, CB1, 365, 366, 377
Benoît Taddei, 2280 : 249
Youssef Iraqui (MAR), 1970 : 252, 269
Godebert Florian, 2150 : 256, 305, 357
Yohann Esprit, 2370 : 258
Xavier Rubini, FA & maître gascon (26/7/19) ! : 260, CB-3, 367f
Hamid Malikashgar (AFG), 1399 : 263, 292
Antoine Broume, 2430 : 266
Mohamed Mehdi Aithmidou(MAR), puis f, 2450 : 270
Redwan Maatoug, 2216 : 267, 279
Emmanuel Neiman, m, 2432 : 274, 336
Roman Coste, 1950 : 275
Henri CarvallO, ancien président de la FFE : 1er shérif honoraire !
Cyprien Denous, 2008 : 278, 328
Riou-Durand Lionel, 1940 : 280
Erik Sobjerg (DAN), 2246 : 282
Brouard Grégoire, 1896 : 284
Rottenwohrer Suarez Juan (ESP), 2255 : 287
James Eden, m, 2431 : 289
Abdellah Aithmidou (MAR), 1399 : 290
Anatole Vlachos, puis f, 2346 : 291, 309
Thibault Steinle, 2280 : 293, 329 Ter, 331, 17ron, 381
Joseph Guyon Le Bouffy, 2120 : 294
Quentin Bertrand, 2280 : 296
Loïc Cantin, 2188 : 298
Mohamed-Hedi Jridi, 1920 : 301
Salomé Neuhauser, ff, 2225 : 303
Fabrice Giroux, 2230 : 304
Fabien Libiszewski, g, 2481 : 278e PurO (2e shérif honoraire !)
Jacques Romantchouk, f, 2300 : 306
Dinko Skracic, 2020 : 307, 314, 315, 330, 332
Parlas Helin, 1990 : 3e shérif honoraire !
Borya Ider, m, 2507 : 311
Thierry Brionne, 1990 : 312, 340
Arnaud Hauchard, g, 2540 : 313
Mariano Mayans Calvo, 2284 : 316, 317, 326
Michaël Clair, 1990 : 2e Grand Barnum*
Laurent Federici, 1930 : 321, CB2
Isabelle Bonvalot, 1887 : 324
Jeremiasz Konopka, 1988 : 325
Manuel Bijaoui, m, 2445 : 327
Joshua, Moeller 1278 : 329 DA
Ulysse Bottazzi, 2041 : 335
Jérémy Holcman 2175 : 337
Alban Delorme, f, 2319 : 338
Mathys Noir, 1913 : 339
Charlie Gacogne, 2003 : 341, 342
Kevin Levy, 1702 : 344
Mikaël Cita, 1941 : 345
Alexandre Kononov (RUS), 2163 : 346
Hadrien Buntz, 2170 : 347
Miklos Mincsovics, f, 2255 : 348, 351, 354
Gabriel Bosc, 1996 : 349, 355, 1 Ron, 367
Luis ErnestO Quesada Perez (CUB), g, 2584 : 350
Paul Saglier, 2400 : 352, CB-4, 359, 361, 362, 370, 371
Hryhoriy Ovcharenko (UKR), 1765 : 353
Nicolas Coursaget, f, 2333 : EH* (étoile humaine !)
Ludovic Chandesris, f, 2226 : 356
Harald Hammarström (SWE), 2081 : CB6
Folacci Maxime, 1999 :  8 Ron maître gascon (27/3/20) ! 69 Ron
Mohamed Belkoura (MAR), 1603  : 301e-302e PurO
Olivier Dorval, 1874 : 358
Solal Samouelian, 1325 : 363
Judicaël Meillon, 2187 : 368
Arnaud Denjoy, 2167 : 13eMGM
Yanis Idjeri (KAB), 1984 : 370

Brunelle Grosmmann (MAR), 1740 : 372
Belenkaya, Dina (RUS), gf, 2285 : 373
Axel Bergougnoux,2124 : 374
Colin Morinaiux, 1910 : 375  

Christian Bauer, g, 2659 : 376
Patrick Spitz, 2003 : 3eGM
Cristiano Tieres (POR), 1964 : 379
xxxxxxxxx
xxxxxxxxx
xxxxxxx

09/11/2021

vendredi 12 novembre 2021 : 379e Rapide Fide du Canal

vendredi 12 novembre 2021, à 20h

5 rondes de 15 min + 3 s / coup

379e Rapide Fide du Canal

homologué Rapide Fide

ouverts aux licenciés B ou A de la FFE

possibilité de prendre une licence B sur place, 30 min avant

en chair et en Os avec masque

naturellement, Mohamed vous invite à grand consommer !

Café East Bunker 

156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris 

M° : Gare de l'Est 

limité aux premiers inscrits (par sms au 06 28 06 48 92) 

1er prix :  l'étoile

tarif :  6 € , shérifs étoilés, canalistes : 3 € 

pré-réservation individuelle uniquement par sms à Xavier (06 28 06 48 92), avec vos nom, prénom, code FFE (ou date de naissance)

06/11/2021

jeudi 11 novembre 2021 : 3e Grand Malabar Blitz Fide à 15 h


vendredi 22 octobre 2021, à 15 h

7 rondes de 10 min

3e Grand Malabar Fide

homologué Blitz Fide

ouverts aux licenciés B ou A de la FFE

possibilité de prendre une licence B sur place, 30 min avant (coût : 10 €)

Café East Bunker 

156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris 

M° : Gare de l'Est 

limité aux premiers inscrits (par sms au 06 28 06 48 92) 

1er prix :  l'étoile

tarif :  6 € , shérifs étoilés, canalistes : 3 € 

pré-réservation individuelle uniquement par sms à Xavier (06 28 06 48 92), avec vos nom, prénom, code FFE (ou date de naissance)

 

309e PurO : avant même de voir Albin, Luc gagne !


 

Incroyable, avant même de suivre son premier apprentissage avec Albin, Luc - sans son camarade Jules retenu à la maison par son bébé - gagne au départage le 309e PurO avec 4,5 points sur 5, devant Malik et Jonathan.

Bravo, camarade.

Il va bientôt connaître, espérons-le, les "grandes oreilles d'un prof d'échecs", édité chez Fauves Editions en 2017, ou les paroles d'enfants "prises en passant"

En attendant il repart avec Steve James, et repensera .à ce beau moment de gloire chaque fois qu'il écoutera l'un des morceaux d'American Primitive.

Baltazar est arrivé sur le tard. 

C'est qu'il a confondu l'East Bunker avec le B Society. 

Ce n'est pas tous les jours. 

AttentiOn, le jeudi 11 novembre - férié pour beaucoup - ce sera le 3e blitz Fide Grand Malabar au Café de l'Est Parisien, ou Pierre le grand dicomaniaque près du LucO

 


Charlotte est venue soutenir Oscar en casquette ; et elle n'était pas la seule; Khalil aussi.

Du coup, Oscar engrange un maximum de points.

Oscar est le premier des 16 primo-accédants : il marque 4 points sur 5, et performe à plus de 1715 Elo.

Oautch ! Cela vaut le coup d'avoir des aficionados comme Charlotte.

 

 

Vincent V a disparu après la ronde 2. Heureusement ThéO était là pour le remplacer au pied levé.

Ni Captain Franz, ni Zaza Queen n'était chaud pour le remplacer. Dingue !

Fred Marival est passé sur le tard, quand il s'est rendu compte que aucun de ses camarades d'Aubervilliers ne venait au cercle d'échecs de la rue Casanova.

Marc H me réserve une partie sublime, avec une menace de mat éternel, qui finit par s'abattre sur mézigue après une douzaine de coups défensifs, sous les yeux ébaubis de RémiX.

Le même RémiX avait réussi à me capturer 3 pièces en un seul coup, ouaf !

Heureusement, Laurent B est plus tendre avec moi : il me prend une pièce nette, après le coup de pendule de Malik, mais finit par perdre le fil de la partie. 


Terence fait coup double avec la famille. Il perd face au fils, et gagne face au père.

C'était son premier tournoi, il ne l'oubliera pas. 

Ronde 5, c'est le fils qui bat son Pôpa chez les Mathis, sous les yeux rieurs de Paul S qu'ils avaient emmené avec eux s'encanailler à l'East Bunker.

Il faut dire que lors de la première ronde, c'est Pierre M qui regardait Paul S se dépatouiller face à Bébé W.

Mince, le shérif Colin est passé en spectateur et j'ai oublié de lui remettre son disque de Nusrat Fateh Ali. La prochaine fois, je ne jouerai plus le gambit écossais. Promis.


Julie est passée nous vOir. Elle a joué à l'East Bunker et au bar de l'Echiquier. Elle reviendra bientôt.

Mais elle a préféré hier, une soirée "raclette" à une soirée "raclée", me confie-t-elle. 


Il nous est venu de Windheok, la cité venteuse ! 

Et oui, Wallace est venu spécialement de Namibie. On a pu trinquer avant qu'il ne reparte dimanche.

Je ne l'oublierai pas.

Dommage, je n'ai pas pu jouer avec lui, pas plus qu'avec Arnaud. Mais je pourrai le faire bientôt avec Arnaud. En revanche, ce sera plus compliqué d'aller jouer à Vinedouke à 1700 mètres d'altitude.

Zaza Queen aussi est passée, mais sans jouer.

Elle recherche des arbitres, non pour le 11 novembre (championnat des Jeunes de Paris), mais pour les 13 et 14 novembre, jours des championnats de France des clubs avec le Rubiblanquiste Dodorelo.

Si un homme en noir, nous lit... 


Pierre B a battu son copain Arnaud N, et cela , ça n'a pas de prix.

Jacques-AntOine est passé avec son beau-fils Bastien.

Cela faisait une paie que l'on avait pas vu Bastien, qui s'est bien battu.

Il n'y a pas eu confrontation officielle, ni d'explication par A + B, ce sera pour une autre fois. 

Hier il ne fallait pas se prénommer Alexandre, les deux prennent la cuiller de bois, avec zéro point.

Alexandre S reviendra prendre une licence et faire des tournois homologués.

C'est toujours comme cela son premier tournoi en chair et en os. Il faut s'accrocher, et magie, les points arrivent... parfois !

Mitar n'était plus passé, depuis la pandémie. Il nous vient de l'ex Yougoslavie, et n'a pas trop perdu de son jeu.

Idem pour QuestiOn Mark ! (né à Londres, mais élevé en Pyrénées). Il était passé en août, quand on jouait à... Saint-Antonin Noble Val, en plein Tarn-et-Garonne. Hier, il nous a retrouvés avec bonheur.

Jeudi, Hafid & Clément s'entraînaient au LucO, en plein frOid, tandis qu'Emile me matait une dizaine de fois en blitz.

Clément fait un tournoi en béton armé : 4 points sur 5, 6e au départage, diantre !

Jo Grimmer a signé chez Nara. Il y sera bien. Il finit 3e.

Gabriel V n'avait pas joué depuis dix ans; il reviendra prendre des perroquets chaque fOis que son train de grande banlieue aura du retard (chaque vendredi, en somme).


CortO est passé à la fin, pour boire, et soustraire Timoléon l'Afrique, qui joue sa dernière ronde table 2, face à Malik, qui aurait aimé d'autres pendules que les DGT 3000. Il fallait jouer plus bas, peuchère ! (bon, il est sûr que je ne les recommande pas les bestioles rouges, préférez les prunes).

Bon sang ne saurait mentir. Fortiche, le môme arbitre et joue en même temps.

Il bat notamment le grand Anatole J, qui avait fait naguère 100% de victoires à la Coupe Izikian organisée au club de Villepinte.

Prochains tournois homologués (il faudra une licence) : les jeudi 11 novembre à 15h (7 rondes en 10 min), et le vendredi 12 novembre à 20h (5 rondes en 15 min + 3 s / coup).

Ici la GAD, à vous la lune.