05/07/2020

vendredi 10 juillet 2010 : 357e Rapide du Canal

5 rondes de 15 min + 3 s / coup
vendredi 10 juillet 2020, à 20h30

357e Rapide du Canal
en chair et en Os
 vendredi 10 juillet 2020, à 20h30 

Café East Bunker
156 rue du Fbg St Martin 75010 Paris
M° : Gare de l'Est
limité aux premiers inscrits (merci de réserver au 06 28 06 48 92)

1er Prix : DVD ou l'étoile

tarif : seniors : 6 €, jeunes : 4 €, shérifs étoilés, canalistes : 3 €
pour vous inscrire, merci d'envoyer un sms à Xavier

04/07/2020

301e & 302e PurOs : Mohamed se voit décerner le titre de shérif !



On ne s'y attendait pas.
Et cela fait drôlement plaisir !



La jeunesse, avant toute chose.
Il est né en 2000, et cela fait treize ans que je ne l'avais vu.
Adrien est un voisin.
Il se souvient quand je passais dans sa classe de CE2 lui causer de Paul Morphy et de Baudelaire..
Il se remet aux échecs avant d'entamer une 3e année universitaire à la fac Paris DiderOt, avec Joe-Luis Walker.
Et direct, il m'a retrouvé.


Cela faisait plus d'un an que le pianiste Kristoffer n'avait pas joué à l'East Bunker.
Il avait passé une tête la semaine passée, et là il est venu avec ses amis.
On est loin des Maîtres Sonneurs du Berry de George Sand, qui effrayaient tout le monde, jusque dans la Brenne.
Est-ce dans ce parc naturel que le jeune Stefanel va recommencer une nouvelle aventure ?
Robin ne le sait pas.
Il vend son scooter, si vous êtes preneur.
Ce n'est pas tous les jours qu'on cause phénoménologie de la musique.
Musique classique s'entend, avec Sergiu Celidibache.
L'occasion de reparler de Jean Ledieu, de l'archidiacre Delangle, du mont Athos, de Thasos, de Marie-Josèphe, de Michel Béroff son aîné de 18 ans, de JF Heisser, du saxophoniste Davy Basquin et du violoniste Michaël Hentz.
Au violon, Dhyani nous vient d'Indonésie.
Au saxophone, Ludwik nous vient de Pologne.
Avec Ktistoffer, il font partie du cercle d'eschez du CNSMD de Paris.
Ils sont venus grand jouer avec les pros des 64 cases, et grand gagner.
C'est beau.


Ce n'est pas vers le Mont AthOs qu'elle va s'envoler, et pour cause !
Zaza Queen a trouvé le premier tournoi officiel qui ouvre dans quelques jours, à quelques centaines de kilomètres.
MaestrO AlbertO, InnaX, Jude en seront aussi : il fait 40° à l'ombre, et 13° dans l'eau après la plage de sable blanc : au Sud et à l'Ouest de l'île de Crète, à 3h30 de Roissy, et 6h de bus d'Heraklion : à Paléochora, en Crète.

Clichy sera-t-il l'un des rares clubs à streamer le championnat de France Jeunes en ligne dès lundi ?


Ziuper Mats en sera, avec MaestrO D, Joaquim, et peut-être MaestrO James, qui a réussi le tour de fOrce à se casser la figure, en essayant la planche à roulettes de Zaza Queen, passé 2 heures du matin.
Du coup, elle n'a plus sa boussole inter-planétaire.
Et elle a gardé tout son calme.
C'est beau.
Va-t-elle  retrouver les petites rues en raccourci pour son rendez-vous avec Michel Adam, lundi ?


Agnès a vu la victoire de son maire au premier tour.
Le même maire que celui de Marianne.
L'une des rares villes en France où le PC soit sorti vainqueur dès la ronde 1.
Le même degré dans l'eau en mai qu'à Paléochora en juillet.
Qui devinera le nom de la ville ?


Normalement, il n'y avait pas d'étoile de shérif prévue pour un PurO.
Mais étant donné le parcours, le sourire et l'insistance extraordinaires de Mohamed, j'ai décidé de lui donner une chance de décrocher l'étoile tant attendue en créant, à la suite du premier tournoi en 7 rondes, un deuxième PurO en 5 rondes, et d'offrir  une étoile au vainqueur du combiné.
Et que croyez-vous qu'il arrivât ?
Mohamed gagne brillamment sa première étoile de shérif, en matant Bébé Woody à la vitesse de l'éclair lors du 302e PurO, et en gagnatn le combiné
BravO !

Son aînée de 18 ans, disais-je.
Une différence dont Mohamed se remémore le parfum.
Et qui pouvait t'amener en prison au MarOc, me confie-t-il.
Younès vient lui de Marrakech, et c'est la première fois qu'il franchissait les portes de l'East Bunker.
Il marque 3 points, et reviendra.


301e PurO
Grille américaine après la ronde 7
Pl Nom Rapide Cat. Fede Ligue R 1 R 2 R 3 R 4 R 5 R 6 R 7 Pts Perf Ka. Me.
1
BELKOURA Mohamed
1603 F SenM FRA IDF
+ 23N + 24B = 18B + 19N +  5B +  7N 2013 23 16 2013
2
VEYSSEYRE Robin
1713 F SenM FRA IDF + 23B - 18B + 22N + 11N + 10B +  7N =  3B 1963 23 16 1963
3
SMITH Matthieu
2130 F SenM FRA IDF > > > > >
=  2N 1730 23 22½ 1730
4
HELFER Remi
2037 F SenM FRA IDF
+ 26N + 16B -  7N + 18B + 10N +  8B 5 2120 22 18 2120
5
SCHMITTHEISLER Guillaume
1900 N SenM FRA IDF + 26B + 16N + 13B = 10N -  7B -  1N + 11B 1826 20 17½ 1826
6
MAFFRE Adam
1257 F PupM FRA IDF - 16B + 17N -  8B + 23N = 11B + 13N + 10B 1614 20 16½ 1614
7
DRAPPIER Pierre
1680 N SenM FRA IDF - 22N + 27B + 15N +  4B +  5N -  2B -  1B 4 1774 19 20½ 1774
8
LE HUEC Samuel
1646 F SenM FRA IDF

+  6N + 22B + 15N +  9B -  4N 4 1754 19 19 1754
9
PAOUNOFF Yoann
1548 F SenM FRA IDF + 24B - 10N - 11B + 17N + 16B -  8N + 14N 4 1564 19 16½ 1564
10
BAUDIN Vincent
1900 N SepM FRA IDF + 21N +  9B + 18N =  5B -  2N -  4B -  6N 1743 17 22 1743
11
GYLLING Kristoffer
1399 E SenM FRA IDF - 18N + 14B +  9N -  2B =  6N + 15B -  5N 1575 17 20 1575
12
RUBINI Xavier
1781 F SepM FRA IDF = 13B

+ 21N - 17B + 23N + 19N 1568 17 14½ 1568
13
CHOUCROUN Maxime
1232 F SepM FRA IDF = 12N + 22B -  5N - 19B + 26N -  6B + 16B 1485 17 16½ 1485
14
AZZEGAG Jocelyn
1169 F SenM FRA IDF
- 11N + 26B - 16N + 23B + 17N -  9B 3 1514 16 15½ 1514
15
BENBOUZID Younes
1399 E SenM FRA IDF + 17B - 20N -  7B + 24N -  8B - 11N + 21B 3 1497 16 17 1497
16
SCHRAML Frederik
1530 N SenM FRA IDF +  6N -  5B -  4N + 14B -  9N + 24B - 13N 3 1422 16 20 1422
17
DRAPPIER Florent
1400 N SenM FRA IDF - 15N -  6B + 27N -  9B + 12N - 14B + 24N 3 1406 16 17 1406
18
BRIONNE Thierry
2000 N SepM FRA IDF + 11B +  2N - 10B =  1N -  4N

1778 14 22 1778
19
AMALRIC Antoine
1349 F SenM FRA IDF
= > + 13N -  1B - 25N - 12B 1390 14 19 1390
20
LEVY Kevin
1729 F SenM FRA IDF + 27N + 15B




2 2424 13 18 2424
21
HEATH Dhyani
1399 E SenM FRA IDF - 10B - 24N - 23B - 12B + 27N + 26B - 15N 2 1484 13 11½ 1484
22
MAFFRE Mathias
1362 F SepM FRA IDF +  7B - 13N -  2B -  8N - 24B - 27N + 26B 2 1424 13 15½ 1424
23
TEYSSANDIER Adrien
1399 E SenM FRA IDF -  2N -  1B + 21N -  6B - 14N - 12B + 27B 2 1388 13 20 1388
24
AUTIER Jean-Jacques
1310 N SepM FRA IDF -  9N + 21B -  1N - 15B + 22N - 16N - 17B 2 1305 13 15 1305
25
LOHOU Stephane
2200 N SepM FRA IDF




+ 19B
1 2477 10 13½ 2477
26
MIERZEJEWSKI Ludwik
1399 E SenM FRA IDF -  5N -  4B - 14N + 27B - 13B - 21N - 22N 1 1606 10 15½ 1606
27
MITAR Mitar
1399 E SenM FRA IDF - 20B -  7N - 17B - 26N - 21B + 22B - 23N 1 1557 10 13 1557


Mohamed a ainsi pu goûter aux joies postprandiales de chez AldO.


Il nous apprend que son dentiste préféré n'est plus au LucO désormais.
MarianO des Baléares rejoindra LéO à Aix en PrOvence, dès la saison prochaine, qui aura donc encore une équipe plus fOrte.


302e PurO
Grille américaine après la ronde 5
Pl Nom Rapide Cat. Fede Ligue R 1 R 2 R 3 R 4 R 5 Pts Tr. SB Perf
1
BAUDIN Vincent
1900 N SepM FRA IDF +  5N +  3B -  4N + 10B +  2B 4 14 12 1826 1826
2
MAFFRE Adam
1257 F PupM FRA IDF +  7B +  8N +  5B +  4B -  1N 4 12 10 1775 1775
3
BELKOURA Mohamed
1603 F SenM FRA IDF + 11B -  1N +  6B +  7N +  4N 4 11½ 7 1756 1756
4
LE HUEC Samuel
1646 F SenM FRA IDF +  8B + 12N +  1B -  2N -  3B 3 14 6 1606 1606
5
DRAPPIER Pierre
1680 N SenM FRA IDF -  1B + 11N -  2N +  6B + 12N 3 12 2 1546 1546
6
RUBINI Xavier
1781 F SepM FRA IDF
+ 10B -  3N -  5N +  8B 2 12 3 1558 1558
7
AZZEGAG Jocelyn
1169 F SenM FRA IDF -  2N -  9N + 12B -  3B + 10N 2 12 1 1359 1359
8
PAOUNOFF Yoann
1548 F SenM FRA IDF -  4N -  2B + 10N + 12B -  6N 2 10½ 1 1357 1357
9
SCHMITTHEISLER Guillaume
1900 N SenM FRA IDF
+  7B


1 10½ 2 2177 2177
10
DRAPPIER Florent
1400 N SenM FRA IDF + 12B -  6N -  8B -  1N -  7B 1 10½ 0 1232 1232
11
AMALRIC Antoine
1349 F SenM FRA IDF -  3N -  5B


0 10½ 0 964 964
12
MAFFRE Mathias
1362 F SepM FRA IDF - 10N -  4B -  7N -  8N -  5B 0 10 0 812 812


C'est Vincent qui remporte le 302e PurO, et repart avec "Commis d'Office".

Samuël est passé en vélO. Il va aller en vacances en Bretagne.
C'est beau !


Cela faisait un bail qu'on n'avait vu Anaïs, championne d'échecs.
Elle est toujours du côté de Bordeaux, au club de la Grosse Horloge, chez le camarade de Stef l'Aquitain.
Mehdi aussi est passé, avec Arthur P et Loïc T maître international (eux sont passés dans le noir et se demandaient si j'allais les reconnaître) qui va partir tenter une norme de grand maître à Budapest dans quelques jours.

Djeun Vinz est parti se coucher tôt,, et il n'ira pas au First Saturday.

A la semaine prochaine, si le coeur vous en dit.

la nouvelle galerie des As

Le palmarès des Rapides du Canal

Pas moins de 155 lauréats se sont succédé lors des 369 premiers Rapides (et Chess 960, MGM, CB et Ron) du Canal, qui se sont déroulés à l' East Bunker ("Café K" , "Café I" , "Cantine du Xe", "Café de l'Est Parisien","Extérieur Quai"), depuis la fameuse nuit du vendredi 23 septembre 2006.


Mike de Marseille est le premier à avoir décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 4 novembre 2011, lors du 102e Rapide. 
Quelques mois plus tard, le dimanche 13 mai 2012 exactement, la fédération internationale des échecs le reconnaissait officiellement comme maître, le jour-même exactement où les équipes Canal 1 et Canal 2 réussissaient leur doublé historique fédéral : se faire sacrer à la même heure n°1 de leur poule respective de nationale 3 du championnat de France des clubs, on ne pouvait rêver plus beau symbole-clin d'oeil pour celui qui a tenu longtemps le 1er échiquier de Canal 2 !
Il franchit la barre mythique de 2400 Elo, le 1er mai 2019 et devient ainsi le vrai Maître du temps; il décroche sa 2e norme de maître international deux mois plus tard au 3e tournoi à normes de Juvisy.

Dodorelo est le deuxième à avoir obtenu le ducat Rubiblanca, le 16 mars 2012, lors du 111e Rapide.

Le Discobole est le 3e joueur à s'être vu remettre, incognito en plein coeur de l'été, le ducat Rubiblanca, le 24 août 2012 lors du 117e Rapide, comme un couronnement pour une saison sportive 2011-2012 exceptionnelle.
Le CollectOr est le premier Humain à avoir décroché, le vendredi 18 septembre 2015, la breloque suprême : le Philid' Or (20 étoiles !) lors du 194e Rapide du Café de l'Est Parisien.

 Anibal est le 4e joueur à avoir réussi à remporter le ducat Rubiblanca le vendredi 11 septembre 2015, lors du 193e Rapide du Café de l'Est Parisien.

Steph le Wisigoth est notre 5e légende : il a  décroché le ducat Rubiblanca le vendredi 29 janvier 2016, lors du 205e Rapide à l'East Bunker.

Dix autres joueurs sont également titulaires d'un Graal Marshall (5 rapides ou "MGM" du Canal gagnés) :

- Jean-Jacques Rabeyrin (9 victoires)
- Patrick Van DOngen (9 victoires), 
- Gilbert Grimberg (8 victoires),
- Jean-Baptiste MullOn (7 victoires),
- Vincent Amarger (8 victoires),
- BrunO Gutierrez-Ramirez (6 victoires),
- Julien SOhier (6 victoires),
- Petitéglise (5 victoires),
- Thaymour Bonneville (5 victoires),
- MelkiOr CotOnnec (6 victoires),
- DinkO Skracic (5 victoires),

A noter, très rares sont ceux qui ont gagné un Rapide, et décroché leur étoile de Shérif, à leur premier essai : Charlie est le 6e athlète à l'avoir réussi en quinze ans, le vendredi 16 août 2019 lors du 341e, mais fait encore plus extraordinaire il a récidivé la semaine suivante lors du 342e : il est devenu ainsi notre premier demi dieu de bronze et d'airain !
Le 24 avril 2020 en plein confinement, il est élevé au titre de Grand Cognac, en reportant en ligne la farandoles des cognacs sur un score réellement impressionnant !

Beaucoup de titrés (ou futurs titrés) n'ont pas réussi à décrocher l'étoile du premier coup :

GMI Thal Abergel (9), MI Etienne Mensch (9), GMI Sébastien Mazé (14), Adrien Leroy (25), Romain Picard (19, 46, 54),
AI Dominique Dervieux, Patrick Van Dongen (52, 54, 55, 56, 58, 60), MI Abdelaziz Onkoud (54), MI Pavel Govciyan (53), OI Dédé la S., Aurélie Dacalor (55, 65), Stéphane Schabanel (54, 60, 65), Melkior Cotonnec (33, 82), Carl Strugnell (34, 36), MI Davoud Pira (31), MI Kamran Shirazi (54, 84), AI Laurent Freyd, MI Alexandre Vuilleumier (66), Emmanuel Neiman (75), MI Nouck Nouck (87), GMI Eric Prié (234), GMI Eloi Relange (306).

Mais les plus tenaces finissent toujours par y arriver, c'est le cas de Pat la Menace, enfin Shérif du 82e, après 6 précédents essais infructueux. Il est même désormais Marshall.

Le MI Christian Maier (GER), quant à lui, a eu droit à un traitement spécial : arrivé trop tard pour participer au 51ème Rapide, on lui a concocté un "after" qu'il remporta haut la main.

Les GMI Igor Nataf, Fabien Libiszewski (élévé au grade de shérif honoraire après son parcours sans faute au 278e PurO le 3 août 2018), Cyril Marcelin sont passés en spectateurs au Canal, mais n'ont pas concouru à un Rapide, me semble-t-il. 

La GMI Marie Sebag est d'abord venue supporter les équipes du Petit Pouchet, et quelques camarades inscrits dans les opens internationaux du Canal pour ensuite gagner le 128e comme à la parade !

D'autres GMI se sont pris au jeu et ont été séduits par l'ambiance du Canal :

Le GMI Francisco Vallejo Pons (2703) a gagné son duel en trois blitz face au GMI Alberto David (2631) lors de l'ouverture du 1er Festival international du jeu d'échecs à Paris.

Le GMI Laurent Fressinet (2689), présent avec Almira Skripchenko (2464) lors du Blitz pour le Zouave Damiano, a réussi à cueillir Alberto David, de retour (victorieux) du tournoi de maîtres de Deauville, dans un blitz à 10 parties. Quelques mois plus tard, Laurent et Almira étaient sacrés champion et championne de France à Belfort. 


Le GMI Christian Bauer (2630), alors triple champion de France, a préféré se lancer dans l'autre formule proposée au café de l'Est Parisien : le Puro, ou blitz de 5 minutes KO. Il remporte le doublé : vainqueur des 143e et 144e Puros au cours de la nuit du 20 juin 2014, qui a vu l'équipe de France s'imposait par un score "Suiiissse - 2" lors de la Coupe du Monde de foot au Brésil.

Le plus fort joueur français de tous les temps, le GMI Maxime Vachier-Lagrave (2806), est passé se détendre en plein top 16 à l'East Bunker, six jours avant le Paris Grand Chess Tour, et a remporté le 245e PurO, le 3 juin 2016.
Il est repassé, avec les meilleurs mondiaux, le vendredi 10 mars 2017 lors du 245e Rapide East Bunker, à la suite duquel il a enchaîné une myriade de parties à handicap, dont une fameuse contre Bébé W, filmée par Chess MI.
 
Un autre champion de France (1970), et multiple champion de Paris, nous a fait l'amitié de rejoindre un temps l'équipe fanion du club du Canal : Jacques Maclès. Dans la foulée, il a remporté le 69e Rapide du Canal. Et c'est encore un autre champion de France (1979) qui est passé gagner le 77e Rapide : le premier français à avoir décroché le titre de GMI (juste avant Olivier Renet) en 1989 : Bachar Kouatly (on compte aujourd'hui près de 50 GMI et 100 MI français, c'est dire le chemin parcouru en vingt ans !)

 
Le GMI Olivier Renet, lui aussi, a gagné tous ses duels à 4 mains au Café I, bien qu'on l'eût affublé d'un coéquipier au jeu des plus... incertains (il faut dire qu'en binôme avec le même zigoto dans le jeu à 4 mains, Thanh Tong Nguyen avait lui aussi tout raflé au feu "Rapide du Nord").
 
Le MI Vincent Colin, après avoir remporté le tournoi d'Hastings, est venu gagner le 44e Blitz du Canal, au Café I, sans coup férir (dans un style de pur canaliste). En revanche, cela fait maintenant une paie qu'on n'a pas eu le plaisir de revoir à Paris, son compatriote deauvillais, le MI Maxence Godard. Eyal GUR (ISR), passait au café chaque fois qu'il venait à Paris.

Quant au MI Ismaël Karim, ancien élève du maître gascon Vincent Ayral, ce n'est pas lors d'un Rapide du Canal, mais lors d'un Blitz du Canal (formule Coupe chez Youssef) qu'il s'est fait éliminer en demi-finale par... OuebMaestro (incroyable, non ?) !

Contrairement à son ancien adjoint, l'ex président de la FFE, Jean-Claude Moingt, n'a pour l'instant, jamais pu remporter le moindre blitz au Canal (on se souvient, entre autres, d'un mémorable duel gagné par Greg le Grog).
Le MI Xavier Parmentier, qui naguère illuminait souvent de sa présence la terrasse du Café I à coup d'aphorismes bien sentis, s'y était essayé une seule fois, sans succès.
J'écrivais alors : "Chiche, et si on imaginait un duel sur l'échiquier au café de l'Est Parisien entre ces deux-là ?
Champagne à la clé pour le vainqueur !"
Xavier nous a quittés trop tôt pour que ce duel ait lieu sur terre. 

Certains ont également pu croiser au café de l'Est Parisien, le GMI Arnaud Hauchard, les lundis ou mercredis (job en journée, jazz en soirée).

L'ancien président de la FFE, Henri Carvallo, s'est vu décerner le titre de shérif honoraire, le 15 décembre 2017, lors du 276e Rapide. 

Pour en revenir aux Rapides du Canal, signalons que dans la catégorie "vice-lauréat", l'outsider Grégory Burguet (51, 25...) se place en pole position, suivi par le très inattendu Xavier Rubini.

Quant à la palme de l'assiduité, elle se joue entre Dodorelo, Stef l'Aquitain et Marianne Ba. Ils ont tous les trois gagné leur étoile de shérif, comme quoi la fidélité paie !
Marianne l'a obtenue, le mercredi 11 novembre 2015, lors du mythique 200e Rapide.

Geoffroy Sommeillier - ancien détenteur de la palme de l'assiduité et auteur de "L'alchimie intérieure ou à la recherche de Capablanca - Tanarov 1918", a déménagé il y a déjà plusieurs années et est donc désormais complètement distancé.

Après chaque nom, le "pays", les titres (g = grand maître international, m = maître international, f = maître Fide,
ff = maître Fide féminin, mg =maître gascon), le Elo et les n° des Rapides du Canal gagnés :
Joe Assoun, 2025 : 1
Jean-Baptiste Mullon, f puis m, 2437 : 2, 12, 17, 18, 22, 58, 83
Hervé Daurelle, 2222, puis f, : 3, 6, 32, 36, 48, 56, 70, 78, 79, 111, 155, 160, 173, 176, 180, 189, 202
Ronan Beghin, 2120 : 4
Patrice Babault, f , 2374 : 5, 28
Arnaud Rainfray, m, 2390 : 7, 8, 9
Karen Asrian (ARM), g, 2625 : 10
Michaël Bon, 2282, puis f, : 11, 19, 21, 29, 30, 34, 35, 81, 96, 102, 103, 107, 109, 122, 153, 295, 308
Sebastian Silva Lillo (CHI), f, 2330 : 13
Xavier Beudaert, f, 2344 : 14
Serge Gautier, 2143 : 15
Ludovic Gantner, 2177 : 16, 150
Jordi Lopez (CAT), f, 2289 : 20, 26
Norbert Chitrit, 1929 : 23
Geoffroy d'Avout d'Averstaedt, 2010 : 24
Jose-Luis San Emeterio Cabanes (ESP), f, 2400 : 25, 40, 212
Axel Delorme, f puis m, puis g 2523 : 27
Louis Chevant (Gre), 2169 : 31
Xavier Monthéard, 2270 : 33
Jean-Jacques Rabeyrin, f, 2265 : 37, 43, 53, 61, 68, 84, 87, 133, 148
Stéphane Laborde (Aqu), 2143 : 38, 55, 72, 75, 76, 86, 164, 170, 182, 205
Xenia Lazo (MOL), ff, 2124 : 39, 46
Arnaud Jossien (Npc), f, 2363 : 41
Jacques Bernard, 2224 : 42, 54
Alberto David (LUX/ITA), g, 2631 : 44, 51, 60
Clément Rabineau, 2287, puis f  : 45, 106, 143, 288
Samy Shoker (EGY), m puis g , 2487 : 47
Marc Le Huec (Aqu), 2223 : 49, 52, 71, 80, 85, 94, 97, 100, 114, 117, 123, 132, 141, 144, 154, 165, 181, 183, 187, 194, 195, 197, 201, 217, 219, 226, 227, 240, 241, 253, 264, 273, 276, 318, 319, 320, 323, 57 Ron
François Bruneau, 2006 : 50, 299
Franck Petipas, 2158 : 57
Pierre Carpentier (Npc), 2201 : 59
Peter Costantinou (ENG-CHY), f, 2302 : 62, 64
Pierre-Alexandre Jouhaudmaître gascon !, 1902 : 63
Nicolas Maleki (Iri), 2194 : 65
Tristan Calistri,, f puis m, 2400 : 66, 119, 135, 334
Jean-Marc Farinone, 1825 : 67
Jacques Maclès, f, 2350 : 69
Renzo Sotelo, 2070 : 73, 95, 104, 116, 145, 149, 171, 172, 176, 193
François Preschez, 1948 : 74
Bachar Kouatly, g, 2550 : 77
Patrick Van Dongen, f, 2370 : 82, 89, 91, 92, 99, 101, 192, 198
Julien Massip, 2042 : 88
Joachim Iglesias, f, 2292 : 90, 215, 224, 259, 271
David Rano, 2172 : 93
Andreï Lazo (MOL) puis f (2019), 2174 : 98, 110, 242, 257
Richard Takvorian, 1925 : 105
Maxime Marie, 2150 : 108
Richard Leroux, 2101 : 112, 140
Philippe Mayer, 2032 : 113, 120, 137, 184
Abdelaziz Onkoud (MAR), m, 2448 : 115
Vincent Amarger, 2069 : 118, 125, 126, 129, 185, 199, 235, 8 Ron
Ludovic Thomas, 2129 : 121
Jean Hourcade, 2140 : 124, 243
Jean-Baptiste Martenet, 2051 : 127, 131, 175
Marie Sebag, g, 2530 : 128
Olivier Billon, 2630 : 130
Emilie Marchadour, 2073 : 1c
Alexis Lograda, 2140 : 134
Adrien Leroy, f, 2410 : 136, 158, 166
François Marchand, 2280 : 138
Bruno Gutierrez-Ramirez (ESP), 2260 : 139, 151, 157, 228, 244, 261
Stahl Clément, 2270 : 142, 152, 245
Bossard Arnaud, 2210 : 146
Dimarucut Francis Erik, 2179 : 147
Vincent Riff, f, 2320 : 156, 298
Léo Largy, 1730 : 159
Anthony Wirig, g, 2570 : 161
Melkior Cotonnec, m, 2400 :162, 206, 207, 251, 277, 343
Brolly Pierre-Louis, 2150 : 163, 168
Perepelitsky Edward (USA-UKR), f, 2420 : 167, 169
Jules Moussard, m puis g, 2560 : 174
Braeuning  Rudolf Wilhelm (GER), f, 2357 : 178
Smith Matthieu, 2150 : 179, 265
Maxime Aguettaz, m, 2490 : 186, 286
Gilbert Grimberg, f, 2450 : 188, 191, 204, 269, 283, 310, 329, 333, CB-5
Julien Song, m, 2490 : 190
Dimitri Andreou (GRE), 1399 : 196
Barzilay Marianne, 1650 : 200
Borzakian Manouk (SUI), 2222 : 203
Mostefai Malik, 1990 : 205EB
Thaymour Bonneville, 2290 : 208, 210, 238, 12e MGM, 272
Lorenzo Camel, 2360 : 209, 211, 220, 223
Grant Steven (USA), 2390 : 216
Sohier Julien, 2280 : 218, 222, 250, 254, 255, 281
Restrepo Alejandro (COL), 2180 : 221
Thal Abergel, g, 2475 : 225, 232, 233, 237
Kazantsev Alexandre (RUS), 2180 : 229
Schmit Vincent, 2210 : 230
Guy Ange, 2040: 231
Saadjian Thomas, 2350 : 234
Stéphane Pinçon, 2120 : 236
Sanchez Romero Miquel Angel (ESP), 2288 : 239
Dal Borgo Albin (BEL), 2270 : 246
Ramirez Garcia Jorge-Alberto (MEX), puis f, 2222 : 247, 262
Rémi Helfer, 2030 : 248, 304, CB1
Benoît Taddei, 2280 : 249
Youssef Iraqui (MAR), 1970 : 252, 269
Godebert Florian, 2150 : 256, 305
Yohann Esprit, 2370 : 258
Xavier Rubini, FA & maître gascon (26/7/19) ! : 260, CB-3
Hamid Malikashgar (AFG), 1399 : 263, 292
Antoine Broume, 2430 : 266
Mohamed Mehdi Aithmidou(MAR), puis f, 2450 : 270
Redwan Maatoug, 2216 : 267, 279
Emmanuel Neiman, m, 2432 : 274, 336
Roman Coste, 1950 : 275
Henri CarvallO, ancien président de la FFE : 1er shérif honoraire !
Cyprien Denous, 2008 : 278, 328
Riou-Durand Lionel, 1940 : 280
Erik Sobjerg (DAN), 2246 : 282
Brouard Grégoire, 1896 : 284
Vincent Schmit, 2175 : 285
Rottenwohrer Suarez Juan (ESP), 2255 : 287
James Eden, m, 2431 : 289
Abdellah Aithmidou (MAR), 1399 : 290
Anatole Vlachos, puis f, 2346 : 291, 309
Thibault Steinle, 2280 : 293, 329 Ter, 331, 17ron
Joseph Guyon Le Bouffy, 2120 : 294
Quentin Bertrand, 2280 : 296
Loïc Cantin, 2188 : 298
Mohamed-Hedi Jridi, 1920 : 301
Salomé Neuhauser, 2225 : 303
Fabrice Giroux, 2230 : 304
Fabien Libiszewski, g, 2481 : 278e PurO (2e shérif honoraire !)
Jacques Romantchouk, f, 2300 : 306
Dinko Skracic, 2020 : 307, 314, 315, 330, 332
Parlas Helin, 1990 : 3e shérif honoraire !
Borya Ider, m, 2507 : 311
Thierry Brionne, 1990 : 312, 340
Arnaud Hauchard, g, 2540 : 313
Mariano Mayans Calvo, 2284 : 316, 317, 326
Michaël Clair, 1990 : 2e Grand Barnum*
Laurent Federici, 1930 : 321, CB2
Isabelle Bonvalot, 1887 : 324
Jeremiasz Konopka, 1988 : 325
Manuel Bijaoui, m, 2445 : 327
Joshua, Moeller 1278 : 329 DA
Ulysse Bottazzi, 2041 : 335
Jérémy Holcman 2175 : 337
Alban Delorme, f, 2319 : 338
Mathys Noir, 1913 : 339
Charlie Gacogne, 2003 : 341, 342
Kevin Levy, 1702 : 344
Mikaël Cita, 1941 : 345
Alexandre Kononov (RUS), 2163 : 346
Hadrien Buntz, 2170 : 347
Miklos Mincsovics, f, 2255 : 348, 351, 354
Gabriel Bosc, 1996 : 349, 355, 1 Ron
Luis ErnestO Quesada Perez (CUB), g, 2584 : 350
Paul Saglier, 2400 : 352, CB-4
Hryhoriy Ovcharenko (UKR), 1765 : 353
Nicolas Coursaget, f, 2333 : EH* (étoile humaine !)
Ludovic Chandesris, f, 2226 : 356
Harald Hammarström (SWE), 2081 : CB6
Folacci Maxime, 1999 :  8 Ron maître gascon (27/3/20) ! 69 Ron
Mohamed Belkoura (MAR), 1603  : 301e-302e PurOs