21/08/2011

Paris, Caen : bis repetita !


La ronde 6 des opens B, C et D du 86ème championnat de France n'a pu se dérouler, comme prévu, aujourd'hui pour cause de vol des 230 pendules électroniques de la coursive de l'Université de Caen.

L'an passé, c'était lors de la 9ème et dernière ronde du 85ème Championnat international de Paris que plus de 300 pendules électroniques avaient été volées.

Mais aujourd'hui, l'organisation mise en place par la FFE n'a pu réagir aussi vite que celle de la Ligue IdF au stade de Coubertin (Paris). En effet, à Paris en juillet 2010, les 650 joueurs avaient pu démarrer leur 9ème ronde à l'heure prévue : 10h00 pétantes !
Impressionnant...

Aujourd'hui, au grand dam de nombreux participants, les 460 joueurs des opens B, C et D n'ont pu démarrer la 6ème ronde prévue à... 14h30. En fait d'après nos infos, il semblerait que les arbitres n'aient eu accès à la salle du tournoi (et se rendre compte du vol) que vraiment trop peu de temps avant le lancement officiel de la ronde.

La présence sur place de nombreux arbitres de haut rang (en photo) n'a rien pu y changer. Pas plus que celle de tous les officiels de la FFE et du staff au complet d'EE.

Après mûre cogitation, les organisateurs ont décidé que la 6ème ronde des opens B, C et D se jouera demain, lundi - initialement prévu comme journée de repos.
Ce sera sans Vincent Ameri et quelques dizaines de consorts (retenus en famille).

Les autres opens (A, vétérans...) qui sont logés dans un bâtiment différent (mais très proche) de l'Université de Caen n'ont, quant à eux, pas eu à déplorer d'effractions : ce sera repos pour leurs joueurs demain, à moins que ceux-ci ne décident d'aller s'égayer à l'AG extraordinaire de la FFE, qui est maintenue.