07/09/2019

343e : Melkior revient de chez Gérard



Melkior a traversé la France à vélo, depuis Créon en Aquitaine, où a lieu chaque année début août le célèbre tournoi à deux pas de chez Tony Aboud.

Aux confins du Lot et de la Dordogne, il a été hébergé par le chasseur de champignons, Gérard Martin, l'un des plus fidèles participants du festival d'échecs Fide de  Saint Antonin Noble Val.


Gabriel a testé sa première année en pension et prépa.
Et l'élève et le mentOr se sont donnés rendez-vous à l'East Bunker.

On ne l'aurait jamais cru : le grand LéO, père des Didymes, est redevenu... étudiant.
Il a finalement repris une licence sportive, alors qu'il avait une toute autre idée il y a quinze jours.

Pas Ange, qui garde son idée et choisit de pêcher la Perle noire de Nacre en pleine... Oise !

Maille Keul Keul l'aidera à avaler les kilomètres et les couleuvres.

Erman s'en est allé du côté de Berlin cet été où il a entendu plus de compatriotes que d'autochtones : + de 4 millions de congénères en Allemagne.


Jose, lui, était avec sa famille (dont son dernier bambin de 8 mois, du taf sur le sable !), chez lui en Espagne, au bord de la mer, près de Valence.

Khalil était aux Etas-Unis, pour le job, et il se demande bien où il sera cette année.

Ma était à Dieppe où elle a souffert dans l'open des Rois.

Malik était à Chartres au championnat de France (open C) et il a eu le plaiisr de regagner plein de points Elo.

Renaud était dans les Pouilles, au Sud, dans le SalentO et il veut m'y emmener.

Mohamed nous a amené un maître que l'on connaît bien, j'ai joué ma première ronde face à lui, le champion des Baléares, et il n'avait pas partie gagnée à la sortie de l'ouverture.
On le connaît bien car il est shérif du Canal, ce que l'on sait moins c'est que MarianO est dentiste à Paris, dans l'un des plus beaux quartiers de la Capitale : au jardin du Luxembourg.


Du LucO, Augustin et Jacques sont remontés jusqu'à la gare de l'Est. Ils connaissent bien Mariano, qui ne leur laisse pas souvent l'occasion de leur battre du côté du Sénat.

J'ai eu du mal à retrouver le code Fide de Gil, qui vient du Portugal, mais j'ai réussi au mitan de la soirée.

AlfonsO, du Chili, était là lui aussi.

Une première pour Serge : et zéro point, car un premier tournoi en chair et en os, ce n'est jamais du nougat.


PolinOx est passé avec Fab' Four, mais ils étaient trop HS pour faire de la compétition.

Le shérif Alexis, qui avait tenu son "fiddle" toute la nuit précédente n'a pu retenir ses paupières et s'est effondré sur sa chaise, juste devant le labeur des cadors de la table 1.

Il y avait un autre shérif : le grand Michaël, non pas celui qui sème ses billets de 250 dans les Volvo, l'autre.
Et mine de rien, il faut que je retrouve quel tournoi d'octobre 2018* il a remporté pour que je puisse actualiser mes tablettes, et qu'on l'accueille comme il se doit dans notre "Hall of Fame", pensé par le grand Stef l'Aquitain.

*ndr : en novembre 2018 en fait, lors du 2e Grand Barnum

Ici la GAD, à vous la lune.

A vendredi prochain, pour un vrai 7 rondes de 10 min, avec Kevin le tombeur de St Antonin Noble Val.