12/08/2012

un billet de JPM qui n'est pas dans Libé

Si vous vous baladez sur le blog de Jicé, vous aurez sans doute plaisir de découvrir les sensations ressenties par l'auteur lors d'un des ses premiers week-ends échiquéens de la saison passée, quand son équipe de Grands Echémanes recevait le Canal à Clichy.
Il y relate notamment sa partie face à l'ancien champion de France (1970) Jacques Maclès.
Voici la partie :

[Event "Nationale 3"]
[White "Jacques Maclès"]
[Black "Jean-Claude Moingt"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "2329"]
[BlackElo "2244"]
[SourceDate "2010.11.14"]

1. Nf3 Nf6 2. c4 g6 3. g3 Bg7 4. Bg2 O-O 5. O-O d6 6. d4 Bf5 7. Nbd2 Qc8 8. Re1
Nc6 9. d5 Nb4 10. e4 Bh3 11. Nb3 Bxg2 12. Kxg2 Nd7 13. a3 Na6 14. Re2 c5 15.
Bf4 Qc7 16. Qd2 Rab8 17. Bh6 Bxh6 18. Qxh6 f6 19. Rc1 Qd8 20. Qd2 b6 21. Qe1
Nc7 22. h4 Qe8 23. Qd2 Qf7 24. Qc2 a6 25. Nbd2 b5 26. b3 Rb7 27. Rb1 Rfb8 28.
Ree1 Rf8 29. b4 Rfb8 30. bxc5 Nxc5 31. Nd4 bxc4 32. Rxb7 Rxb7 33. Nxc4 f5 34.
exf5 Qxd5+ 35. Nf3 Nb5 36. Ne3 Qxf3+ 37. Kxf3 Nd4+ 38. Kg4 Nxc2 39. Nxc2 Nd3
40. Re2 Ne5+ 41. Kg5 Kg7 1/2-1/2

Voici le ressenti de Jicé :
"En ce qui me concerne, j’ai eu la chance de jouer contre le meilleur joueur français des années 70, le Champion de France 1970 Jacques Maclés. Sans doute cela ne dit pas grand-chose à la nouvelle génération, mais Jacques était un peu notre idole et beaucoup de spécialistes  prédisaient qu’il deviendrait le 1er GMI Français, notamment Mme Chantal Chaudé de Silans, la Présidente de Caïssa. Il a encore un Elo « respectable » et la partie fut très intéressante. Obligé de gagner avec les Noirs, vu la configuration du match, j’ai pris quelques risques dans une position légèrement inférieure (d’après Fritz 7 !). Mais en vain et la partie se solda par la nulle au 41e coup respectant ainsi les règles de Sofia de l’ECU. Ouf !! Il faut bien commencer à s’adapter…"

Et les commentaires impayables de JPM, non parus dans Libé :
"Salut Jean-Claude, j'ai regardé la partie contre Jacques: pas mal pour des retraités! Le sacrifice de dame est tout de même un peu juste pour figurer dans Libé: tu pars d'une position égale pour arriver dans une position égale!
On dirait du Claude Santoy. La prochaine fois, applique-toi un peu si tu veux devenir célèbre avec ton club de saltimbanques. Bonne chance pour la suite!"


Et pour être complet, l'article du Canal de novembre 2011 relatant la rencontre.