13/07/2019

Paul sacré au champagne d'Arménie devant Bachar


Regardez bien derrière Paul, le cartouche en marbre avec l'un des plus vieux alphabets du monde, l'alphabet arménien créé par Mesrop Machtots.

Subjugués par se beauté graphique, les Géorgiens demanderont alors à Mesrop de leur créer aussi leur propre alphabet.
Ce qu'il fit : une nouvelle merveille.



Paul se souvient bien de sa partie face à Ti' Bo, en coupe de France, au Café East Bunker.


Quelques années et encâblures plus loin, Paul efface sa défaite et gagne le 2e Blitz de l'Indépendance, à la Maison de l'Arménie, devant Bachar (qui connaissant bien la région et son histoire sait qu'il existait avant un royaume arménien de Cilicie -royaume de Petite Arménie-) et le Maire d'Orsay.



Ils sacrent sa victoire au champagne d'Arménie,  très généreusement servi par Hayk le Tonique.


Comme Paul cause couramment russe, il n'a pas été dépaysé au 1er étage (restaurant arménien) et au rez-de-chaussée (salle de rencontres Femen).


Il a ainsi pu causer avec Tatiana de St Pertersbourg dans la cour récréative intérieure du Palais parisien de l'Arménie.

Bravo Bébé !

Ici la GAD : Paul marque 11,5 points sur 13, diantre !

Roudolph, premier Arménien, monte sur la 2e marche du podium.

Saluons la participation (son premier tournoi en 7 ans en tant que joueur), du serial organiser Philippe Moreira.

Merci à lui de s'occuper de notre ami Ange comme il me l'a obligeamment proposé.